Espérer

Les personnes qui restent concentrées sur le positif sont souvent accusées d’être irréalistes. C’est une logique peu profonde.

Là où il y a de l’espoir, il y a de l’espoir. C’est-à-dire que l’espoir ne se produit pas seulement par hasard, il est créé par l’espoir. Il n’est jamais irréaliste d’être positif, car une perspective positive est finalement auto-réalisatrice.

Une situation désespérée change, dès que quelqu’un s’en soucie. Dès que quelqu’un croit pouvoir améliorer les choses, il y a de l’espoir.

Être positivement concentré n’est pas irréaliste.

C’est plutôt une approche proactive de la vie. Le pessimiste cherche la preuve et la justification de son pessimisme. L’optimiste n’a pas une telle exigence, parce que l’optimiste ne se contente pas de se contenter des choses telles qu’elles sont.

La pensée positive reconnaît la circonstance et la réalité sans lui donner le pouvoir. L’optimiste sait que la réalité peut être améliorée et cherche des possibilités pour le faire.

Capable de voir l’aspect positif dans n’importe quelle circonstance, l’optimiste commence le processus de l’amener réellement.

Les choses ne sont pas toujours parfaite. En fait, elles le sont rarement. Reconnaissez le négatif, puis concentrez-vous sur le positif, et vous commencerez à améliorer les choses.

Continuez votre lecture :  Ce que j'ai appris sur l'acceptation : la résistance crée la souffrance

VIVEZ ENFIN LA VIE DONT VOUS RÊVEZ !

Et si une vie épanouissante, heureuse et satisfaisante, exempte d’anxiété, d’insécurité, de ressentiment, de doute de soi et de peur, était vraiment possible ?

Et si la seule chose dont vous aviez besoin était un accès aux bons outils ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Formation continue : Transformez votre vie

RESTEZ INSPIRé(e)

Inscrivez-vous gratuitement et recevez chaque matin une ressource inspirante pour réfléchir, rêver, évoluer