10 faits fascinants sur les rêves

Les rêves peuvent être fascinants, excitants, terrifiants ou tout simplement bizarres. Voici quelques-unes des choses fascinantes que les chercheurs ont découverts sur les rêves

1. Tout le monde rêve

Les hommes le font, les femmes le font, même les bébés le font. Nous rêvons tous, même ceux d’entre nous qui prétendent ne pas le faire. En fait, les chercheurs ont constaté que les gens font, habituellement, plusieurs rêves chaque nuit. Chacun de ces rêves durant entre 5 à 20 minutes. Au cours d’une vie, les gens passent, en moyenne, six ans à rêver!

2. Nous oublions la plupart de nos rêves

Selon certaines estimations, 95% des rêves sont oubliés peu de temps après le réveil. Pourquoi nos rêves sont si difficiles à se souvenir ? Selon une théorie, les changements qui se produisent dans le cerveau durant le sommeil ne prennent pas en charge le traitement et le stockage de l’information. Une IRM du cerveau montre que les lobes frontaux, la zone qui joue un rôle clé dans la formation des souvenirs, sont inactifs pendant le sommeil paradoxal, le stade dans lequel se produisent les rêves.

3. Tous les rêves ne sont pas en couleur

Alors qu’environ 80% de tous les rêves sont en couleur, il y a un petit pourcentage de gens qui prétendent rêver en noir et blanc. Dans certaines études où les rêveurs éveillés ont été invités à sélectionner des couleurs dans un tableau qui correspondent à ceux de leurs rêves, des tons pastels ont été les plus fréquemment choisis.

4. Les hommes et les femmes rêvent différemment

Les chercheurs ont constaté un certain nombre de différences entre les hommes et les femmes. Dans une étude, les hommes ont déclaré rêver d’agression à plus de reprises que les femmes.
Selon le chercheur William Domhoff, les femmes ont tendance à avoir des rêves un peu plus longs qui comportent plus de personnes. Quand il s’agit de personnages qui apparaissent généralement dans les rêves, les hommes rêvent d’autres hommes deux fois plus souvent que les femmes, tandis que les femmes ont tendance à rêver des deux sexes de manière équitable.

5. Les animaux rêvent aussi

Avez-vous déjà regardé un chien remuer sa queue ou déplacer ses pattes durant son sommeil ? Bien qu’il soit difficile de dire avec certitude si l’animal est vraiment en train de rêver, les chercheurs pensent fermement qu’ils le font. Tout comme les humains, les animaux passent par des stades du sommeil qui incluent des cycles de sommeil paradoxal et de sommeil lent.
Dans une étude, un gorille a appris le langage des signes comme moyen de communication. À un moment donné, le gorille a faite les signes de l’image et du sommeil, indiquant peut-être l’expérience d’un rêve.

Continuez votre lecture :  La psychologie positive

6. Vous pouvez contrôler vos rêves

Un rêve lucide est un rêve dans lequel vous êtes conscient que vous rêvez même si vous êtes encore endormi. Au cours de ce type de rêve, vous pouvez souvent contrôler le contenu et le déroulement du rêve.
Environ 50% des personnes se souviennent avoir vécu au moins une fois un rêve lucide (souvent au petit matin) et certaines personnes sont capables d’avoir des rêves lucides assez fréquemment.

7. Les émotions négatives sont plus fréquentes dans les rêves

Sur une période de plus de quarante ans, le chercheur Calvin S. Hall rassemblé plus de 50000 récits de rêves d’étudiants. Ces rapports ont été mis à la disposition du public dans les années 1990 par William Domhoff.
Les récits de ces rêves ont révélé que de nombreuses émotions sont vécues au cours des rêves: la joie, le bonheur et la peur. L’émotion revenant le plus souvent dans les rêves est l’anxiété. Les émotions négatives en général sont beaucoup plus fréquentes que les émotions positives

8. Les gens aveugles rêve

Alors que les gens qui ont perdu leur vue avant l’âge de cinq n’ont, habituellement, pas de rêves “visuels” à l’âge adulte, ils rêvent toujours. Malgré l’absence d’effets visuels, les rêves des aveugles sont tout aussi complexes que les autres. Au lieu de sensations visuelles, les rêves des personnes aveugles comprennent généralement des informations provenant des autres sens tels que l’ouï, le toucher, le goût et l’odorat.

9. Vous êtes paralysé durant vos rêves

Le sommeil paradoxal, le stade de sommeil au cours duquel se produit le rêve, est caractérisée par une paralysie des muscles. Pourquoi ? Le phénomène est connu comme REM (rapid eye movement). Ce phénomène vous empêche d’agir sur vos rêves pendant que vous dormez. Parce que les neurones moteurs ne sont pas stimulées, votre corps ne bouge pas.

Dans certains cas, cette paralysie peut même se poursuivre dans l’état de veille, ce trouble est connu sous le nom de paralysie du sommeil. Vous êtes vous déjà réveillé suite à un rêve terrifiant puis vous retrouver dans l’incapacité de bouger ? Bien que l’expérience puisse être effrayante, les experts suggèrent que c’est tout à fait normal et ne devrait pas durer quelques minutes avant que la “normale” reprenne le contrôle musculaire.

10. Beaucoup de rêves sont universels

Alors que les rêves sont souvent fortement influencés par nos expériences personnelles, les chercheurs ont constaté que certains thèmes sont très fréquents dans les différentes cultures.
Par exemple, de nombreuses personnes à travers le monde rêvent d’être chassées ou attaquées. D’autres expériences oniriques communes incluent les événements scolaires, se sentir congelés et incapable de bouger, arriver en retard et d’être nu en public.

VOUS AVEZ RAISON !

Ceux qui réussissent savent des choses que les autres ignorent

Vous n’avez pas à laisser votre passé de dicter votre avenir.

Abonnez gratuitement durant 7 jours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Formation continue : Transformez votre vie |

RESTEZ INSPIRé(e)

Inscrivez-vous gratuitement et recevez chaque matin une ressource inspirante pour réfléchir, rêver, évoluer