Comment aider votre enfant à devenir confiant et à augmenter son estime de soi

Pour un développement sain et complet de la personnalité, il est important que l’enfant ait une estime de soi normale. La confiance en soi et la capacité d’une personne à atteindre ses objectifs dépendent du niveau d’estime de soi. Par conséquent, il est nécessaire d’adopter une attitude saine envers soi-même dès la petite enfance. Découvrons comment les parents peuvent accroître l’estime de soi d’un enfant insécure et indécis.

L’importance de l’estime de soi

L’estime de soi est une évaluation subjective d’une personne, qui reflète l’attitude d’une personne envers elle-même. Une bonne estime de soi est d’une grande importance pour l’étude, la communication avec les pairs et les adultes, et les passe-temps de l’enfant. Une faible estime de soi conduit au fait que le bébé ne se sent pas en sécurité, se retrouve souvent dans des situations difficiles et rate des occasions.

Une haute estime de soi aide une personne à atteindre ses objectifs, à ne pas avoir peur des difficultés et à ne pas abandonner même lorsque quelque chose ne fonctionne pas. Cela donne la force d’essayer de nouvelles choses et de ne pas céder aux erreurs, mais d’essayer de les corriger et de passer à autre chose.

Une enfant avec une attitude saine envers lui-même ne suivra pas aveuglément la foule, car ils sont capables de prendre des décisions indépendantes. Ces enfants sont moins sensibles à l’influence négative de leurs pairs, car ils se valorisent eux-mêmes, leur santé et leurs sentiments.

La position de la victime est formée par une faible estime de soi. Une personne qui ne se valorise pas suffisamment cherchera le soutien et le soutien des autres toute sa vie et évitera la responsabilité, la transférant sur quelqu’un d’autre. Il se sent comme un échec et avec le temps s’habitue tellement à cette position qu’il n’essaye même pas de changer quoi que ce soit.

Comment l’estime de soi d’un enfant se forme

Les jeunes enfants ne pensent ni en bien ni en mal d’eux-mêmes. La perception de sa personnalité se forme au cours du processus de croissance et dépend de l’éducation. Les parents et les autres personnes autour du bébé ont un impact énorme sur son estime de soi et peuvent instiller la confiance en l’enfant ou, au contraire, l’insécurité. C’est pourquoi l’amour, le soutien et l’acceptation sont si importants pour les enfants.

De 4 à 6 ans, les enfants commencent à s’intéresser de plus près à eux-mêmes et à leur place dans la société. À l’âge de 7 à 8 ans, ils ont déjà une certaine attitude envers leur personnalité. Les membres de la famille, les soignants, les enseignants, les amis influencent la perception que l’enfant a de lui-même. S’ils croient en lui, soutiennent ses aspirations, le louent pour ses succès, puis renforcent ainsi son attitude positive envers lui-même.

L’attitude négative, la critique non constructive, l’ignorance et la dévalorisation des réalisations, au contraire, conduisent au fait que l’enfant perd la foi en lui-même, commence à se considérer sans valeur. Une faible estime de soi fait qu’une personne doute constamment de ses propres capacités et se sent insuffisamment significative.

Comment l’estime de soi aide dans la vie

Une attitude adéquate envers soi-même aide beaucoup non seulement dans l’enfance, mais aussi à l’âge adulte. Quand une personne s’aime, elle n’a pas besoin de prouver constamment aux autres son importance, de se battre pour leur attention et leur amour.

Les personnes ayant une estime de soi suffisamment élevée écoutent leurs véritables désirs et sont moins dépendantes de l’opinion des autres. Ils sentent qu’ils méritent ce qu’il y a de mieux, ce qui leur donne la force et la motivation nécessaires pour s’efforcer d’atteindre leurs objectifs.

Il est agréable de communiquer avec de telles personnes. Ils doivent eux-mêmes, car ils savent comment construire des relations avec les autres – affaires, famille, amitié. Communiquer avec une personne confiante profite à son entourage.

Une haute estime de soi aide à mieux supporter les épreuves et les difficultés de la vie, plus facile à associer aux problèmes et aux troubles. Cependant, il doit être formé dès l’enfance. Si un enfant grandit avec une perception négative de lui-même, il est assez difficile de résoudre ce problème à l’âge adulte. Par conséquent, il est très important d’éduquer un individu sûr de lui avec une attitude adéquate à l’égard de ses capacités et capacités.

Les raisons de la faible estime de soi chez un enfant

Il y a plusieurs raisons principales pour lesquelles un bébé ne se fait pas une opinion suffisamment élevée de lui-même.

  1. Critique non constructive. Les parents ne prêtent attention qu’aux erreurs et aux erreurs de l’enfant, complètement inconscients de ses succès et de ses réalisations. Dans le même temps, ils critiquent le bébé, mais n’essaient pas de comprendre pourquoi il a commis une erreur et comment la réparer.
  2. Comparaison avec d’autres enfants. Les parents citent souvent comme exemples des enfants qui réussissent mieux, disant à leur progéniture qu’il n’est pas à leur niveau. Au fil du temps, il commence à se considérer comme un échec.
  3. Surveillance excessive. Les parents s’occupent constamment du bébé, ne lui permettant pas de marcher tout seul. À partir de là, il commence à se sentir impuissant et incapable de rien.
  4. Commentaires publics. Tout commentaire doit être adressé à l’enfant seul, et non en présence d’autres personnes. Les critiques publiques, les abus et les accusations, même honnêtes, nuisent à l’estime de soi.
  5. Étiquettes. Vous ne pouvez pas accrocher d’étiquettes verbales sur le bébé, par exemple “pleurnicheur”, “bébé”… de tels “étiquettes” réduisent considérablement l’estime de soi.

Comment savoir si un enfant a une faible estime de soi

Vous pouvez identifier si un enfant ne se valorise pas suffisamment si vous observez son comportement et écoutez les phrases qu’il prononce dans des situations qui l’obligent à agir.

Un enfant peu sûr de lui se comporte comme ceci:

  • Ne sait pas perdre, est très inquiet, se fâche et s’énerve quand les autres gagnent;
  • Abandonne l’entreprise lancée face à des difficultés;
  • Peur d’essayer quelque chose de nouveau;
  • Est très inquiet de ses erreurs, est très dur envers lui-même;
  • Fait preuve de timidité dans la communication avec ses pairs et les adultes;

Aussi, l’enfant dira souvent des phrases du type :

  • «Je ne ferai pas cela, car je ne réussirai pas de toute façon»;
  • «J’ai peur de faire quelque chose de mal»;
  • «Je vais laisser les autres résoudre ce problème à ma place»;
  • «Je suis moche / stupide / mauvais»;
  • “Je suis pire que les autres.”

Comment améliorer l’estime de soi de votre enfant

La formation de l’estime de soi commence bien avant l’adolescence, cependant, à partir de 10-11 ans, une formation active de la personnalité a lieu: l’enfant développe un intérêt pour lui-même, ses capacités, ses capacités, ses compétences. Il est très utile à cet âge de commencer à travailler sur l’estime de soi.

Des conseils pratiques aux parents aideront à accroître l’estime de soi et à aider l’enfant à prendre confiance en lui.

  1. Aimez votre enfant et acceptez-le tel qu’il est. Exprimez votre amour verbalement et non verbalement: dites des mots chaleureux, étreignez, embrassez. Faites-le comme ça, sans raison.
  2. Félicitez-le pour des actions spécifiques, comme nettoyer une pièce, assembler une puzzle, etc. N’ayez pas peur de trop le féliciter.
  3. Lorsque vous grondez un enfant, grondez-le pour des actions spécifiques, et pas seulement comme ça. Il doit comprendre que votre mécontentement est dirigé contre ses actes et non contre la personne.
  4. Toute critique doit être constructive. N’humiliez jamais un enfant, ne l’appelez pas stupide, stupide, sans valeur. En faisant cela, vous ne pourrez que le convaincre qu’il n’est capable de rien. Au lieu de cela, réfléchissez ensemble à l’erreur qu’il a commise et aidez-vous à trouver un moyen de la réparer.
  5. Soutenez votre enfant dans ses efforts, félicitez-le pour sa réussite et encouragez-le s’il a peur de quelque chose. Cela lui donnera confiance.
  6. Insistez sur les forces de la personnalité du fils ou de la fille, pas sur ses faiblesses. Aide à révéler les talents, ne gronde pas pour les erreurs et les erreurs. Il est important d’apprendre à l’enfant à évaluer adéquatement ses forces et ses capacités dans un domaine particulier de la vie. Cela l’aidera à surmonter le doute de lui-même et lui donnera la force d’aller de l’avant.
  7. Encouragez votre enfant à réussir, motivez-le pour de nouvelles réalisations et maintenez sa confiance en ses capacités. Apprenez-lui à perdre avec dignité et à ne pas percevoir la perte comme une tragédie.
  8. Développez de nouvelles capacités et compétences chez votre enfant qui l’aideront à atteindre de nouveaux sommets. Il peut même s’agir de petites choses comme apprendre à faire pousser des fleurs en pot ou prendre soin d’un animal de compagnie. Plus il peut réussir, plus il commencera à s’évaluer.
  9. Insufflez la responsabilité à votre fils ou à votre fille. Pour ce faire, donnez l’opportunité de choisir comment agir dans certaines situations et soyez indépendamment responsable de votre choix. Vous pouvez commencer petit, par exemple, inviter votre enfant à choisir des vêtements pour une promenade ou des jouets qu’il souhaite emporter avec lui à la maternelle. Ayant appris à prendre seul des décisions dans de petites choses, il sera en mesure de faire des choix plus difficiles.
  10. Ne résolvez pas les problèmes de l’enfant qu’il peut résoudre lui-même. En trouvant une issue par lui-même, il se sentira fier de lui et gagnera en confiance en ses capacités.
  11. Apprenez à votre fils ou à votre fille à prendre soin de lui-même, à valoriser sa santé physique et mentale, à construire des limites personnelles et à surmonter la timidité dans ses relations avec les autres.
  12. Encouragez la curiosité de l’enfant, laissez-le s’essayer à différents types d’activités – sports, art. Cela l’aidera à acquérir une variété de connaissances et de compétences et à comprendre ce qu’il veut vraiment.
  13. Demandez conseil à votre enfant de temps en temps, comme un pair ou un aîné. Faites-lui se sentir important et nécessaire.

Travailler sur l’estime de soi d’un enfant peut être difficile, mais cela en vaut la peine. Une bonne perception de soi, la confiance en soi, la capacité à surmonter les difficultés et à ne pas se vexer sont des qualités importantes qui aideront une personne à mieux s’installer dans la vie.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.