Comment briser les obstacles à la croissance et s’ouvrir aux opportunités

On nous rappelle continuellement la «nouvelle normalité» et la lutte pour ramener les affaires comme elles étaient, comme si elles pouvaient jamais être à nouveau. Les nouvelles peuvent devenir décourageantes lorsque vous travaillez à domicile, surtout s’il semble qu’il n’y a pas de fin en vue pour la pandémie actuelle et d’autres problèmes de société. Non seulement les nouvelles sont une source de frustration, mais la certitude de l’emploi s’est évaporée pour de nombreuses industries et carrières. Il semble qu’une personne qui a un emploi a le seul avenir disponible maintenant, et rêver à autre chose, c’est espérer trop.

Pourtant, il est possible de penser à l’avenir, même dans les pires circonstances, que vous travailliez ou non à la maison, que vous n’ayez aucune certitude d’un emploi dans les mois à venir et que vous soyez ou non employé actuellement. Le défi consiste à surmonter les barrières naturelles que crée votre esprit lorsque vous ressentez le poids des circonstances qui vous entourent, des crises nationales et internationales à vos propres problèmes personnels et professionnels. Quand il y a tant de problèmes et de problèmes qui se disputent votre attention, cela pèse lourdement sur votre esprit, créant un sentiment de poussée et d’attraction. Vous semblez être poussé d’un titre à l’autre et votre attention est continuellement attirée d’une idée inquiétante à une autre.

Lorsque vous créez des barrières mentales, cela interrompt votre propre développement et c’est ce qui vous empêche d’être prêt pour de nouvelles opportunités. En tant qu’éducateur et coach de carrière, j’ai utilisé l’expression «prêt pour les opportunités» non seulement pour faire référence aux futures opportunités de carrière qui pourraient se présenter à vous, mais aussi aux opportunités qui sont actuellement disponibles dans votre carrière actuelle. Par exemple, je suis toujours préoccupé par mon bien-être et mon état d’esprit en tant qu’éducateur, sachant que je veux être prêt pour les opportunités pour mon employeur, prêt à accepter les défis et les opportunités qui font naturellement partie du poste. Vous pouvez également développer ce même état d’esprit lorsque vous supprimez les barrières à la croissance qui existent actuellement.

Croissance naturelle et intentionnelle

Vous grandissez naturellement sans pensée, à un niveau subconscient. Cela se produit à travers le temps passé au travail et l’expérience que vous acquérez, ainsi que les compétences acquises. Vous ne pouvez pas vous empêcher de grandir à un certain niveau, que vous en soyez conscient ou non. Même si vous effectuez le même travail, jour après jour, et qu’il semble que vous ayez stagné dans ce poste, vous continuez à grandir dans une certaine mesure. Considérez les connaissances que vous avez acquises, même par essais et erreurs, interactions avec les clients, résolution de problèmes et travail sur des projets. Vous avez évolué, que vous puissiez le voir ou non en ce moment.

Il y a aussi une croissance intentionnelle, ou le type de croissance dont vous êtes conscient et que vous poursuivez intentionnellement. Il peut s’agir de l’éducation formelle ou du type d’enseignement obtenu dans un environnement de classe. Ce type de croissance peut également se produire en lisant, en assistant à un webinaire, en essayant un nouveau projet ou en s’impliquant consciemment dans toute autre entreprise similaire. Lorsque vous avez l’intention de rechercher de nouvelles connaissances ou d’acquérir de nouvelles compétences, le but peut être de profiter à votre emploi actuel ou à votre future carrière. L’accumulation de vos connaissances contribue à créer un avantage concurrentiel, ainsi qu’un sentiment d’être proactif dans votre carrière.

Découvrir vos obstacles à la croissance

Les obstacles à la croissance peuvent être résumés en deux catégories principales, les croyances et l’acceptation. Même ceux qui ont apparemment été bien concentrés et capables de développer des objectifs peuvent encore être absorbés par les événements actuels et doivent travailler pour surmonter les points de friction.

Obstacles centrés sur les croyances

L’un des obstacles courants est centré sur la conviction que la vie et / ou la carrière d’une personne ne changera pas, ne pourra pas ou ne changera pas. C’est le produit du temps, des efforts et des habitudes mentales. Si vous avez essayé d’améliorer votre vie, de créer de nouveaux projets, d’initier un changement ou d’essayer de trouver un nouveau cheminement de carrière, et que rien ne semble se passer comme vous le souhaiteriez, alors il peut devenir facile de développer un croyance négative.

Le paramètre par défaut semble être le suivant: voir, croire, essayer. Cela se traduit par: je vois les résultats de mes efforts, alors si tout se passe bien, je crois en moi et j’essaye à nouveau. L’inverse est également vrai: si je ne vois pas les résultats de mes efforts, je ne croirai pas en moi et je ne pourrai pas réessayer.

Obstacles centrés sur l’acceptation

La plupart des personnes avec lesquelles je travaille et qui ont ce type d’obstacles sont enclines à accepter la réalité telle qu’elle est maintenant, et elles ne voient aucun espoir de changement futur. Le développement d’obstacles fondés sur la réalité est encore plus difficile aujourd’hui pendant une pandémie lorsque la certitude de la résolution est inconnue.

Quiconque lutte avec la peur de l’avenir et devient mentalement paralysé à force d’agir parce qu’il ne voit aucun espoir, voit ses sentiments amplifiés à un degré beaucoup plus grand maintenant. Il ne semble pas non plus échapper aux rappels de la morosité du monde, car le pire de la crise est toujours présent dans les informations et les publicités nous rappellent que nous sommes isolés chez nous. Il peut être facile de succomber finalement au sentiment que la vie ne s’améliorera pas.

Briser les obstacles à la croissance

Nous continuons souvent à frapper le même mur, jusqu’à ce que nous nous rendions compte que nous sommes coincés. Pour surmonter toute barrière mentale, vous devez être prêt à admettre que quelque chose ne fonctionne pas bien pour vous maintenant. Ce n’est pas une question de bien ou de mal, d’ego, d’orgueil ou d’admission d’échec. C’est pouvoir continuer d’évoluer, tant sur le plan personnel que professionnel. Vous pouvez simplement déclarer: “D’une manière ou d’une autre, je me sens coincé et je veux apporter des améliorations”. C’est ainsi que commence le processus de découverte des obstacles, car vous ne pouvez pas changer l’extérieur ou les circonstances autour de votre vie, mais vous pouvez changer les facteurs internes qui vous retiennent.

Auto-évaluation et auto-découverte

Pour être en mesure de découvrir vos barrières, vous devez commencer par faire ce qui peut vous sembler le plus inconfortable, c’est-à-dire admettre que vous devez auto-examiner votre état d’esprit. Cela commencera un processus d’auto-évaluation, qui à son tour peut vous conduire à travers la découverte de soi. La seule raison pour laquelle les obstacles existent est due aux schémas de pensées établis dans l’esprit.

Considérez cet exemple: l’esprit initie une série d’étapes qui créent une pensée habituelle, ce qui conduit à des schémas chroniques de la façon dont vous agissez lorsque vous interagissez avec les autres sur le lieu de travail et de la façon dont vous effectuez votre travail. Il y a un composant logique à ces étapes, tel que requis pour accomplir vos tâches requises; cependant, il y a des aspects impliqués qui nécessitent des capacités, et c’est là que vos croyances entrent en jeu. L’auto-évaluation, en utilisant la réflexion comme un outil pour vous évaluer, aidera à découvrir ces croyances. Il ne s’agit pas d’être faible lorsque vous avez besoin de déterminer pourquoi vous êtes mentalement coincé, c’est de vous montrer que vous voulez grandir.

Mettre en œuvre cette stratégie

Pour vous aider à démarrer, je vous recommande de créer un journal des événements ou, mieux dit, un graphique des événements. Les événements à suivre chaque jour sont les tâches, les exigences, les tâches, les projets et tout ce que l’on vous a consciemment demandé d’accomplir dans votre travail. Il s’agit de la première colonne du graphique des événements.

La deuxième colonne sera les réactions d’auto-réflexion. Je vous recommande d’enregistrer vos réactions d’autoréflexion à la fin de la journée, lorsque vous avez le temps de réfléchir à la façon dont vous avez répondu aux tâches, aux exigences, aux tâches, aux projets et à tout ce qui est noté dans votre journal ou tableau d’événements. Prenez le temps de noter votre réaction initiale, ainsi que les mesures finales que vous avez prises.

La troisième et dernière colonne de votre journal des événements ou de votre graphique doit être intitulée autofocus. Vous pouvez compléter cette colonne à la fin de la journée, ou peut-être pourriez-vous la compléter à la fin de la semaine, après vous être donné encore plus de temps pour réfléchir. Cette colonne vous présentera l’occasion de répondre aux questions suivantes pour chaque notation dans le journal des événements ou le graphique: Était-ce la meilleure réponse? Cette réponse a-t-elle abouti au meilleur résultat possible? Y a-t-il eu une meilleure réponse et un meilleur résultat? Si c’est le cas, qu’est-ce que c’était?

À partir de ce journal des événements, vous pouvez ensuite développer un plan d’action. Ma recommandation est que vous créez un ensemble de déclarations pour reconnaître votre nouvelle sagesse. Les invites suivantes peuvent vous aider à démarrer:

  • J’ai appris…
  • Je sais maintenant cela de moi-même …
  • J’ai besoin de m’améliorer …
  • J’ai découvert que j’étais capable de …
  • Je prévois de choisir ce type de réaction à l’avenir …

Tout cela peut sembler trop exagéré pour que la personne moyenne puisse le terminer. Pourtant, nous vivons à une époque où le «bruit» externe est si fort, qui inclut la technologie utilisée, nous devons trouver un moyen de prêter attention à ce qui se passe dans notre esprit. C’est là que la voie du succès peut être trouvée, en apprenant à nous évaluer de l’intérieur.

Devenir prêt pour les opportunités

Une fois que vous aurez décidé d’adopter une approche proactive pour évaluer votre état d’esprit, vous vous retrouverez mieux positionné pour les opportunités futures. Cela ne signifie pas que vous allez commencer une recherche d’emploi, mais plutôt que vous êtes prêt à faire de votre mieux maintenant et, ce faisant, vous êtes prêt à saisir les opportunités. Le succès de nombreux employeurs dépend désormais de la performance de ses employés. Votre volonté de faire de votre mieux vous fait non seulement briller, vous contribuez au succès et à la longévité de votre employeur, et vous pouvez également vous préparer à de futures opportunités. Mais quelle que soit la raison pour laquelle vous avez éliminé les barrières à votre croissance, cela doit toujours être fait avant tout pour votre propre bien-être et votre état d’esprit.

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.