Arrêtez de minimiser le positif

Créer de nouvelles entreprises, changer de carrière, écrire des livres, planifier des voyages prolongés à l’étranger, mettre de l’ordre dans ses finances, se défaire du passé et créer d’authentiques chapitres nouveaux. 

Toutes ces choses sont passionnantes !

Mais même avec des progrès incroyables vers ces objectifs, il y a cette habitude persistante de minimiser le positif. De rejeter les expériences positives et les réalisations comme si elles étaient le fruit du hasard ou qui ne comptaient pas.

Souvent, vous êtes témoin de la “disqualification” du positif lorsque vous complimentez quelqu’un.

Par exemple, vous dites à un collègue: “Excellent travail sur cette présentation ” et il répond presque immédiatement par  “Cela a duré trop longtemps et je n’aurais pas dû inclure autant de texte sur les diapositives”.

Vous complimentez quelqu’un spontanément et sincèrement mais il vous explique pourquoi vous vous trompez.

Quelqu’un avec une propension à disqualifier le positif fonctionne avec un double standard.

J’entends par là que la “preuve” négative est instantanément valide. Même si cette preuve est faible ou non pertinente. D’autre part, la preuve positive d’un accomplissement, d’une force ou d’une opportunité est facilement expliquée.

Mon défi pour vous est de prendre conscience lorsque vous éliminez le positif. Arrêtez de minimiser les expériences positives, de dévier les compliments, de minimiser les points forts et de minimiser vos réalisations.

Continuez votre lecture :  Comment arrêter de s'inquiéter ?

VOUS AVEZ RAISON !

Ceux qui réussissent savent des choses que les autres ignorent

Vous n’avez pas à laisser votre passé de dicter votre avenir.

Abonnez gratuitement durant 7 jours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Formation continue : Transformez votre vie |

RESTEZ INSPIRé(e)

Inscrivez-vous gratuitement et recevez chaque matin une ressource inspirante pour réfléchir, rêver, évoluer