Le bonheur c’est choisir la façon dont vous répondez aux pensées négatives

Nous avons tous entendu dire qu’il s’agissait de la façon dont nous répondons à une situation négative qui détermine la façon dont nous acceptons le résultat, mais qu’en est-il de nos pensées négatives ?

Nous verrons dans un prochain article pourquoi les émotions négatives sont essentielles au bonheur. Vivre une vie heureuse et satisfaisante ne signifie pas que vous devez être positif et optimiste à chaque instant de la journée – nous avons besoin d’émotions négatives pour nous aider à traverser des moments difficiles et nous montrer ce sur quoi nous ne devrions pas nous concentrer.

Cela peut être frustrant lorsque vous avez une bonne période et, tout à coup, votre humeur changent, quelqu’un vous dit quelque chose d’offensant, quelque chose qui vous fait ressentir de la douleur.

Mais il y a une différence entre les émotions négatives et les pensées négatives. Les émotions négatives sont nos réactions à des événements ou des situations – Elles sont là pour nous aider à traverser les moments difficiles.

Les pensées négatives sont beaucoup plus importantes pour notre bonheur et notre bien-être mental. Nos croyances sont le résultat de nos pensées et, en ce qui concerne les croyances que nous avons sur nous-mêmes ou sur le monde qui nous entoure, nous pouvons avoir pléthore de négativité dans nos esprits. Les mêmes pensées négatives peuvent tourner jusqu’à ce que nous ne les remarquions même plus – elles deviennent une croyance négative et c’est là que cela devient dangereux.

Ce sont ces modèles de pensée qui peuvent entraver notre croissance. Nous leur donnons alors la permission de grandir, nous leur permettons de revenir encore et encore pour cimenter ces croyances négatives. Nous devrions donc nous débarrasser de nos pensées négatives, n’est-ce pas ? En fait non. Notre objectif n’est pas de nous débarrasser de ces pensées négatives, mais de changer notre réponse.

Continuez votre lecture :  Corrélation et causalité : la différence entre corrélation et causalité

Nous ne nous libérerons jamais vraiment de nos pensées négatives, il est donc inutile de faire pression sur nous-mêmes pour s’en débarrasser complètement. Au lieu de cela, lorsque vous avez une pensée négative, soit sur vous-même, soit sur quelqu’un d’autre, soit sur une situation que vous rencontrez, arrêtez-la, reconnaissez-la et choisissez consciemment votre réponse. Vous pouvez choisir de changer la pensée et réagir de manière différente ou choisir de continuer la pensée négative jusqu’à ce qu’elle affecte votre humeur voir même alimenter vos croyances négatives.

C’est pourquoi la méditation est si merveilleuse pour vous apprendre à noter vos pensées négatives et à vous donner l’espace pour faire cela.

En prenant l’habitude de faire cela, vous vous donnez progressivement le pouvoir de répondre à ces pensées. Après un certain temps, vous commencerez à remarquer que les pensées négatives n’arrivent plus à s’accrocher et vous remarquerez très certainement une différence dans votre état d’esprit.

De même qu’un nuage peut assombrir tout le ciel, une pensée amère peut assombrir toute la vie. – Jean-Napoléon Vernier

VOUS AVEZ RAISON !

Ceux qui réussissent savent des choses que les autres ignorent

Vous n’avez pas à laisser votre passé de dicter votre avenir.

Abonnez gratuitement durant 7 jours

3 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Formation continue : Transformez votre vie |

RESTEZ INSPIRé(e)

Inscrivez-vous gratuitement et recevez chaque matin une ressource inspirante pour réfléchir, rêver, évoluer