C’est trop dur… Je veux arrêter

Enfant, vous avez appris à réciter l’alphabet. Cela semble assez simple, mais vous avez réussi à reconnaître 26 formes aléatoires, vous leur avez attribué un nom et les avez appris par coeur. Vous avez également appris à les classer dans un ordre spécifique.

Rien n’est trop difficile. Votre cerveau est une étonnante machine. Il peut apprendre quelque chose avec une facilité déconcertante. Il est capable d’apprendre plusieurs nouvelles langues. Il peut résoudre des équations et autres théorèmes mathématiques complexes. Il peut créer des oeuvres superbes, composer de belles mélodies et sculpter des pièces d’art étonnantes.

Tout ce que vous avez à faire est de nourrir votre cerveau avec les bonnes informations et et il fera le reste.

La beauté de l’apprentissage est que vous n’avez même pas besoin d’y penser. Les gens passent beaucoup trop de temps et d’efforts sur la mémorisation d’éléments d’information lorsque l’approche la plus rapide est de ne pas y penser. Le cerveau apprend par la répétition, pas en bachotant comme un forcené.

Imaginons que vous vous préparez à passer trois examens. Un en anglais, un en histoire et un en géographie. A six semaines de l’examen, vous pourriez croire – intuitivement – que la meilleure approche est de passer les deux premières semaines avec l’anglais, puis une fois que vous êtes à l’aise avec cette partie, passer à l’histoire pendant deux semaines, puis terminer avec la géographie. Avant le jour J, vous ferez une rapide révision sur les trois sujets.

Le problème est que vous serez “rouillée” avec votre anglais, et que vous aurez probablement oublié beaucoup de faits historiques aussi.
Lorsque vous vous concentriez sur un seul sujet, vous trompiez votre cerveau en lui faisant croire qu’il savait tout… mais ce n’était que de la mémorisation, le fameux “par cœur”. Cela n’a rien à voir avec l’apprentissage. Le bachotage fonctionne sur une courte période, mais cette information n’est pas transmise à votre mémoire à long terme.

Continuez votre lecture :  Préparez-vous et allez-y !

La meilleure approche consiste à entrelacer les trois sujets ensemble – divisez chaque session de travail à parts égales entre l’anglais, l’histoire et la géographie. La confiance initiale ne sera pas au rendez-vous, car il faudra plus de temps pour vous familiariser avec chaque sujet. Mais dans l’ensemble, votre connaissance va grandir au fur et à mesure que les jours passent.

Cette approche fonctionne avec n’importe quel type d’apprentissage. Que vous souhaitez apprendre à jouer d’un instrument de musique, améliorer vos compétences en anglais… N’essayez pas de maîtriser les choses en un bloc.

Vous n’aurez plus aucune raison d’être en colère, frustré ou dépassé lors de l’apprentissage d’une nouvelle compétence.

VOUS AVEZ RAISON !

Ceux qui réussissent savent des choses que les autres ignorent

Vous n’avez pas à laisser votre passé de dicter votre avenir.

Abonnez gratuitement durant 7 jours

3 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Formation continue : Transformez votre vie |

RESTEZ INSPIRé(e)

Inscrivez-vous gratuitement et recevez chaque matin une ressource inspirante pour réfléchir, rêver, évoluer