Comment simplifier sa vie ?

Nous nous mettons souvent dans tous nos états pour des choses qui n’en valent généralement pas la peine. Nous accordons toute notre attention à des problèmes insignifiants et passons un temps interminable à ressasser les tracas du passé et du futur.

Il peut s’agir d’une critique, ou d’une parole mal perçue, ou d’une personne qui nous énerve, ou d’un changement dans notre emploi du temps…Non seulement, ces cogitations inutiles nous « pourrissent » la vie mais en plus elles nous détournent de ce qui est réellement important : le bonheur.

Alors est-il possible de ne plus se compliquer la vie ? Peut-on vivre chaque journée non pas comme une épreuve olympique mais comme un ruisseau qui coule de source? Peut-on vivre « sans se prendre la tête ? » Comment se simplifier la vie ?

Vivez l’instant présent

Cessons de gaspiller notre énergie mentale sur les tracas, concentrez votre attention sur ce qui se passe aujourd’hui dans votre vie. Que pouvez-vous faire tout de suite pour accroître votre bien-être ? Arrêtez-vous quelques instants et demandez-vous : qu’est-ce que je peux faire ICI et MAINTENANT qui me permettra de me dire au moment de m’endormir « J’ai fait mon maximum et je suis content de moi ».

Vous n’avez de contrôle sur votre vie que dans l’instant présent : vous ne pouvez pas modifier votre passé et vous ne pouvez pas agir sur les évènements du futur. Par contre, vous pouvez avoir une action sur votre présent. Faites le maximum ICI et MAINTENANT, vivez l’instant présent.

Quand votre attention est fixée sur le présent et donc que vous savez que vous contrôlez les choses, vous chassez immédiatement la peur, l’angoisse, la tristesse de votre esprit. Vous libérez une énergie positive qui vous apportera les circonstances favorables à votre bonheur.

Exercez-vous

Vous vous entraînez à résister à cette manie de vous « prendre la tête ». Voyez chaque situation délicate non pas comme une source de problème mais une opportunité de vous améliorer. Votre objectif est de contrôler vos émotions en toute circonstance.

Vous pouvez débuter par un entrainement par jour puis augmenter progressivement : vous vous fixez l’objectif de faire cet exercice sur un événement de votre journée puis deux, trois…

Par exemple, le matin vous arrivez à votre travail en vous disant « si dans ma journée, se présente des sources d’énervement alors je me fais la promesse de m’entraîner à me contrôler sur l’une de ces sources ». Dans la journée, un de vos collègues vous parle d’une façon qui vous semble désagréable. Et bien, plutôt que de monter immédiatement au créneau, dites-vous « c’est le moment de faire mon exercice: je m’entraine à ne pas m’énerver et à rester calme ».

Votre déclaration d’intention, va à elle seule désamorcer la situation. Et plus vous pratiquerez l’exercice, moins vous aurez besoin de faire des efforts pour vous contrôler. Stimulé par les premiers résultats, vous aurez envie d’en faire plus….

Dites ‘Merci’

Dire « Merci » ne demande que quelques secondes et rapporte gros. Plus vous êtes reconnaissant vis à vis de la vie et plus la vie vous donnera. Vous faites fonctionner dans ce cas, la loi de l’attraction : « Nous récoltons ce que nous semons ». Si vous semez de bonnes graines alors vous aurez de bonnes fleurs.

En revanche, si vous semez de mauvaises graines alors vous récolterez de mauvaises herbes. Notre esprit fonctionne comme un jardin : semez une pensée positive et vous récolterez du positif. Semez la gratitude et vous serez récompensé.

Malheureusement, beaucoup vivent leur vie comme un « dû » et non comme un « don ». Ces personnes sont malheureuses, n’obtiennent pas de la vie ce qu’elles veulent et pour cause!

Avoir de la gratitude c’est choisir de se focaliser sur le positif plutôt que le négatif. Et c’est donc attirer davantage de positif dans sa vie.

Remerciez tout, tout le monde et tous les jours : merci pour ce beau temps, merci pour la gentillesse de mon conjoint, merci pour ce bon déjeuner, merci pour cet inconnu qui m’a souri dans la rue, merci pour ce moment agréable, merci pour cet article…

Souriez

Votre patron vous énerve, vos collègues vous agacent, votre belle mère vous irrite… Souriez. Sourire c’est envoyer un signal fort, aussi puissant que la gratitude : vous émettez une vibration positive qui va attirer à vous…..du positif! Et en plus, c’est un moyen puissant de stopper toute « prise de tête » inutile.

Vous sentez que « la moutarde vous monte au nez », alors souriez pendant une minute. En plus, si vous souriez à une personne qui commence à être désagréable avec vous, vous désamorcez quasi instantanément la tension entre vous. Personne ne résiste à un sourire à moins d’être insensible.

Si vous traitez votre entourage, comme des inconnus, avec chaleur (le sourire), vous remarquerez probablement des changements. Là encore, vous déclenchez le processus de l’attraction: vous attirez à vous le meilleur de la personne que vous traitez avec égard.

Mettez-vous au calme

Prendre du temps à soi pour réfléchir ou tout simplement pour être au calme permet de prendre de la hauteur par rapport aux évènements. Comment voulez-vous que le moteur de votre voiture ne chauffe pas si vous ne coupez pas le contact régulièrement ? Vous risquez même de le casser!

Et bien votre mental fonctionne de la même manière : si vous ne lui accordez pas un peu de quiétude, il ne peut plus gérer l’agitation quotidienne.

Continuez votre lecture :  Changez de mots, changez de vie

Tous ceux qui sont en paix avec eux-mêmes (être en paix = être heureux), se ménagent une plage de tranquillité quotidienne. Votre petite voix intérieure risque de vous crier « je n’ai pas le temps » et pourtant c’est bien le moyen le plus efficace de gagner du temps. Car si vous prenez quelques instants pour vous détendre, vous ne perdrez pas votre temps à cogiter les soucis accumulés pendant la journée et vous serez de bien meilleur humeur!

Acceptez les baisses de moral

La vie est faite de haut et de bas. Les baisses de moral sont un phénomène inéluctable de la vie. La vie est un cycle, votre moral est un cycle : il a ses hauts et ses bas. L’ennui ce n’est pas d’avoir une baisse de moral mais de ne pas savoir la gérer. Car elle peut vous emporter rapidement dans de grandes profondeurs: lorsque l’on est de mauvaise humeur, tout nous semble difficile, impossible à surmonter…Nous devenons susceptible à tout et tout le monde, les rapports avec l’entourage se compliquent, la communication est impossible…Au final, nous avons l’impression que notre vie s’écroule. Ce qui n’est absolument pas objectif! Alors que faire pour ne pas « s’enterrer vivant» ?

Il faut accepter l’idée qu’elles font parties de la vie et qu’elles sont là pour nous faire apprécier les bons moments. Imaginez-vous manger tous les jours à tous les repas du caviar. Croyez-vous que vous pourriez l’apprécier autant que si vous en mangiez de temps en temps ? Ne pensez-vous pas qu’à force vous n’aimeriez plus du tout le caviar ? Certainement que si.

Alors comment accepter une baisse de moral ? Il suffit de vous dire à ce moment « je ne suis pas bien pour l’instant mais je sais que bientôt j’irai mieux. Ça va passer… ». Et répétez cette phrase aussi longtemps que nécessaire.

Acceptez la critique

Pourquoi passez-vous tant de temps à vous sentir blessé lorsque qu’une personne n’est pas d’accord avec vous ou vous critique ? Tout simplement parce que vous manquez de confiance en vous. Vous avez l’impression que ce que vous pensez ou faites n’est pas bien. Vous sous-estimez votre valeur personnelle au point d’accorder plus d’attention aux autres qu’à vous-même. Pourtant « on ne peut pas plaire à tout le monde et tout le temps ». L’important est de se plaire à soi-même, d’être content de ce que l’on est. En voulant être apprécié de tout le monde, non seulement vous vous mettez une pression formidable mais en plus vous vous compliquez dangereusement la vie.Plutôt que de vous sentir rejeté à la prochaine critique faites preuve d’objectivité : « ce reproche ne remet pas en cause ma valeur personnelle ».

Cherchez toujours le côté positif

Le stress vous empoisonne la vie. Et quelle est la source première de votre stress ? Dans la majorité des cas ce sont les soucis. Seulement voilà, le stress est directement lié à la manière dont vous abordez vos problèmes. C’est une question de choix : certains choisissent de s’inquiéter et d’autres préfèrent rester calme. Alors comment font-ils ?

Voyez dans tout problème une source d’enseignement. Focalisez-vous sur le côté POSITIF de ce qui vous arrive. Plutôt que de disséquer ou ressasser vos soucis, demandez-vous « Quelle leçon je peux en tirer pour m’améliorer ? ».

Si la vie a mis sur votre chemin un obstacle, ce n’est pas par hasard. C’est pour corriger votre trajectoire. C’est comme si la vie vous disait « Non tu ne prends pas la bonne route pour te rendre à la maison du bonheur. Tu ne comprends pas ? Tiens je te mets une claque. Peut-être que ça sera plus parlant pour toi! ». Prenez la vie comme un apprentissage, tout ce qui vous arrive de négatif est un moyen extraordinaire de vous améliorer et de vous dépasser.

Oubliez le perfectionnisme

Perfectionnisme et bonheur ne font pas bon ménage. Comment voulez-vous être heureux si vous n’êtes jamais satisfait ? Vouloir en permanence à tout prix que tout soit parfait dans tout, c’est renoncer à la paix intérieure et se condamner au mécontentement perpétuel.

Contentez-vous de ce que vous avez sans pour autant tomber dans l’extrême! Il n’est pas question de renoncer à donner le meilleur de vous-même. Il est question de ne plus être à cheval sur les détails.

Faites le deuil d’un monde parfait. Et vous aurez d’un coup un peu moins la pression. Qu’est-ce que ça peu faire si tout n’est pas parfait ? Tout le monde et vous y compris faites votre possible pour bien faire. C’est ça l’important!

Lorsque votre manie de la perfection refait surface dites-vous « Et puis mince, c’est pas grave si ce n’est pas parfait! ».

Faites preuve de compassion

Prenez l’exemple d’une mésentente entre collègues. Vous avez deux possibilités : soit vous braquez immédiatement contre lui, soit adoptez l’attitude de la compassion. Vous vous mettez à la place de l’autre. Vous essayez de comprendre son point de vue. Vous vous glissez dans ses pantoufles….Résultat ?

Dans le premier cas, il n’y aura pas de gagnant mais deux personnes tracassées. Alors que dans le deuxième cas, vous aurez deux gagnants et donc deux personnes heureuses…Cela n’en vaut pas la peine ?

Lorsque vous faites preuve de compassion, vous faites un don ! Le don du bonheur à l’autre. Vous lui permettez de libérer un tourment personnel. Car oui, les autres ont leur propre tracas….

VOUS AVEZ RAISON !

Ceux qui réussissent savent des choses que les autres ignorent

Vous n’avez pas à laisser votre passé de dicter votre avenir.

Abonnez gratuitement durant 7 jours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Formation continue : Transformez votre vie |

RESTEZ INSPIRé(e)

Inscrivez-vous gratuitement et recevez chaque matin une ressource inspirante pour réfléchir, rêver, évoluer