Comment faire taire ses pensées négatives ?

Cette petite voix est certainement très futée et experte dans l’art de vous faire sentir inadéquate… mais un simple changement d’approche vous permettra de la déjouer (note : j’ai dit simple, pas facile !).

Nous avons tous différents «parasites» dans notre esprit qui ont chacun leur salade à vendre. Il y a celui qui tente de nous protéger des échecs possibles en nous convainquant de ne rien changer; celui qui croit qu’on ne vaut rien et qui n’aime pas être contredit; celui qui nous conditionne à être «parfait» (plutôt qu’à être simplement NOUS). Bref, un bien beau buffet… de vieilles salades défraîchies !

Même si vous avez le sentiment de ne pas avoir de pouvoir sur ces voix négatives, vous pouvez TOUJOURS choisir de les écouter ou non. La clé, c’est de les démasquer et de vous en distancer tout doucement. Si je dis «tout doucement», c’est parce qu’une attitude de combat ou de confrontation ne fera que les nourrir.

Ainsi, observez ces voix-parasites lorsqu’elles sont à l’œuvre, mais sans mordre aux hameçons qu’elles vous tendent.

Prenez note de leurs stratagèmes et remarquez comme elles sont répétitives et prévisibles !

Par le simple fait de les observer calmement, avec un certain détachement, vous créerez une distance nouvelle entre elles et vous. C’est dans cet «espace» que vous retrouverez votre pouvoir de choisir. D’ailleurs, un moyen amusant de vous détacher encore davantage de ces parasites indésirables est de leur donner des surnoms humoristiques. Lorsqu’ils se manifesteront, vous sourirez en coin et penserez: «Ah, tiens donc, c’est XX qui essaie encore de me faire sentir coupable» ou «Encore YY qui veut me donner la trouille!».

Continuez votre lecture :  Comment lutter contre la procrastination

Dès qu’une pensée négative surgit dans votre esprit, dites-vous STOP! puis prenez 30 secondes pour vous recentrer et pour la remplacer par une affirmation positive et stimulante. Vous aurez à fournir un effort au début, mais après environ un semaine vous le ferez naturellement car vous aurez développé l’habitude d’être positive (oui, c’est vraiment d’une habitude à acquérir qu’il s’agit!)

Le but ultime de votre démarche est  de reprendre la MAÎTRISE de vos pensées (bref, de pouvoir CHOISIR plutôt que d’être un pantin à la merci des «parasites»). Ainsi, vous pourrez décider, par exemple, de vivre votre culpabilité pendant quelques minutes, puis de passer à autre chose. Ce ne sera plus «tout ou rien», et vous aurez le contrôle.

VIVEZ ENFIN LA VIE DONT VOUS RÊVEZ !

Et si une vie épanouissante, heureuse et satisfaisante, exempte d’anxiété, d’insécurité, de ressentiment, de doute de soi et de peur, était vraiment possible ?

Et si la seule chose dont vous aviez besoin était un accès aux bons outils ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Formation continue : Transformez votre vie

RESTEZ INSPIRé(e)

Inscrivez-vous gratuitement et recevez chaque matin une ressource inspirante pour réfléchir, rêver, évoluer