Faites ce qui est le mieux, pas ce qui est facile

Plutôt que de faire ce qui est le plus facile, faites ce qui est le mieux. Faire ce qui est le plus facile au détriment de ce qui est le mieux vous évitera des expériences difficiles et les résultats précieux qu’elles apportent.

Il est facile de se plaindre, mais il est préférable de prendre des mesures positives. Il est facile de prendre, mais il vaut mieux donner, créer. Faire ce qui est le meilleur vous défie et vous oblige à être le meilleur possible. Quelle alternative possible pourrait être meilleure que cela ?

Ne faire que ce qui est facile mène à une vie difficile. Faire ce qu’il y a de mieux apporte une vie bien épanouie. N’oubliez pas que, pour chaque décision à prendre, le choix le plus facile peut très bien vous empêcher de faire le meilleur choix.

L’effort est un privilège, pas une punition. Utilisez pleinement vos capacités. Oubliez ce qui est facile.

Lorsque vous avez le choix, faites ce qu’il y a de mieux.

Continuez votre lecture :  Quoi que vous décidiez d'être, vous le serez

VIVEZ ENFIN LA VIE DONT VOUS RÊVEZ !

Et si une vie épanouissante, heureuse et satisfaisante, exempte d’anxiété, d’insécurité, de ressentiment, de doute de soi et de peur, était vraiment possible ?

Et si la seule chose dont vous aviez besoin était un accès aux bons outils ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Formation continue : Transformez votre vie

RESTEZ INSPIRé(e)

Inscrivez-vous gratuitement et recevez chaque matin une ressource inspirante pour réfléchir, rêver, évoluer