Vous n'avez pas encore de compte ? Cliquez-ici

Pourquoi vous pouvez et devez apprendre à pardonner

«J’ai raison et tu as tort». Cette situation vous semble familière ? C’est une mentalité dans laquelle nous sommes tous coupables de tomber à un moment ou à un autre dans notre vie. Mais que se passe-t-il lorsque nous ne pouvons pas nous éloigner du sentiment d’avoir été lésés ? Devrions-nous choisir de pardonner, et si oui, comment pouvons-nous et devons-nous nous y prendre ?

Votre ami vous a fait du tort, votre ex-petite amie vous a mal traitée, un collègue de travail vous a critiqué ? Quelles que soient vos raisons, vous vous sentez lésé et complètement justifié dans votre ressentiment. Vous refusez de bouger de votre colère. Vous avez raison et ils ont tort. De quelle autre justification avez-vous besoin ?




Il peut être trop facile de tomber dans cette façon de penser. Le rôle de la victime peut être sûr et familier. Nous ne voulons pas en sortir.

Découvrons maintenant pourquoi le pardon est la seule façon d’avancer lorsque vous avez été blessé.

Ce n’est pas toi c’est moi

Le pardon ne concerne pas la façon dont telle ou telle personne vous a blessé, le pardon vous concerne vous. Vous êtes celui qui décide comment vous vous sentez, comment vous interprétez et réagissez à une situation. Vous contrôlez parfaitement ce qu’une autre personne peut vous faire ressentir. Ainsi, quand vous êtes ébranlé par la douleur, la colère , la gêne ou l’amertume, ne commettez pas l’erreur de blâmer les autres. Cela n’a rien à voir avec eux.

Lorsque vous utilisez les actions d’une autre personne pour vous excuser en vous apportant une quantité démesurée de ressentiment et de colère, vous ne faites de mal à personne d’autre qu’à vous- même. Vous ne pouvez pas contrôler la façon dont les autres choisissent de ressentir et d’agir, mais vous pouvez choisir comment vous le faites.

Pourquoi pardonner ?

Nous pourrions essayer de nous leurrer que garder des sentiments de colère et d’autosatisfaction peut nous aider à nous sentir mieux lorsque nous avons été blessés, mais comme nous l’avons déjà vu, lorsque nous refusons de laisser tomber la colère et le ressentiment, nous ne réussissons à blesser personne d’autre que nous-mêmes.

C’est probablement la raison la plus importante pour laquelle il est prioritaire d’apprendre à pardonner. Mais quelles sont les autres raisons ?

Lorsque nous refusons de pardonner à quelqu’un qui a commis une erreur, nous nous croyons souvent, à tort, être celui qui contrôle, en utilisant le silence, la colère ou retenant notre amour ou notre amitié pour “punir” l’autre de nous avoir fait ressentir les choses comme nous le faisons. Cependant, lorsque nous réagissons de la sorte, nous sommes loin, très loin, d’avoir le contrôle.

En refusant d’essayer de pardonner et au lieu de nous enfoncer dans un ressentiment obstiné, nous permettons aux actions d’une autre personne de dicter nos actions et nos émotions. Quand nous sommes incapables de pardonner, nous nous enlisons dans la négativité; notre colère crée des obstacles qui nous empêchent de ressentir et d’agir comme nous le voulons. Est-ce la définition du contrôle ?

Continuez votre lecture...  Le changement est inévitable, mais la transformation est un choix conscient

Bien sûr que non.

Comment voulez-vous vraiment vous sentir ?

Est-ce que vous voulez vraiment continuer sur cette voie de la colère et de l’amertume pour avoir «raison», ou est-ce que vous voulez être heureux ?

Le pardon ne consiste pas à être un paillasson ou à fermer les yeux à chaque fois que quelqu’un nous fait du tort. Il s’agit plutôt d’avoir plus de respect et d’amour pour vous-même et votre bonheur. Il s’agit de choisir de laisser tomber le passé et de choisir la positivité pour fondre la résistance de votre vie et faire de la place pour des choses plus grandes et meilleures.

Comment pardonner ?

Que vous deviez pardonner à quelqu’un qui est décédé, une personne qui fait toujours partie de votre vie ou peut-être un vieux visage du passé; vous devez apprendre à leur pardonner pour un monde plus léger et plus lumineux.

Vous pouvez apprendre à vous laisser aller de plusieurs manières:

Refusez d’être une victime

Il peut être trop facile de vous considérer comme une victime du monde, des autres ou de votre situation. Blâmer vos émotions sur des choses extérieures à vous peut sembler la solution la plus simple, mais tant que vous n’aurez pas appris à regarder en vous et à accepter la responsabilité de vos sentiments et de vos choix, vous ne pourrez jamais laisser de place dans votre vie pour des choses plus grandes et meilleures. Alors, reprenez le contrôle de ce que vous ressentez et prenez la responsabilité de vous pardonner et de pardonner aux autres.

Choisissez d’être heureux, pas «d’avoir raison»

Le plus souvent, notre incapacité à pardonner vient de notre besoin de toujours avoir raison. “Ils ont tort et j’ai raison”. Cette attitude peut être extrêmement éprouvante et fatale, n’entraînant que votre propre misère. Alors demandez-vous; serais-je plutôt heureux ou aurais-je plutôt raison ?

En vous ouvrant au pardon, vous pouvez vous permettre de penser d’un point de vue plus clair et plus maîtrisé. Cela devrait non seulement vous aider à mieux comprendre ce que vous voulez vraiment, mais aussi à décider de votre désir d’aller de l’avant du lieu où vous avez été blessé.

Alors pardonnez pleinement et souvent. Apprenez à vous pardonner et à pardonner aux autres. Le pardon est synonyme de liberté, alors apprenez à pardonner au passé pour un avenir plus grand et beaucoup plus lumineux.

Abandonnez la colère et apprenez à pardonner aujourd’hui.

Êtes-vous prêt à laisser tomber les rancunes et à laisser le passé dans le passé ?


RÉFLÉCHIR, RÊVER, ÉVOLUER…

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER ET RECEVEZ CHAQUE MATIN UNE AFFIRMATION POSITIVE
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
réaliser ses objectifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *