Ce que vous devez savoir sur la psychomètrie : Définition

Qu’est-ce que la psychométrie ? Une définition de la psychométrie

Pour définir la psychométrie, nous pourrions dire qu’il s’agit de la capacité psychique dans laquelle une personne peut sentir ou “lire” l’histoire d’un objet en le touchant. Une telle personne peut recevoir des impressions à partir d’un objet en le tenant dans ses mains. Ces impressions peuvent être perçues comme des images, des sons, des odeurs, des goûts ou même des émotions.

La psychométrie est une forme de divination – une façon psychique de “voir” quelque chose qui n’est pas normalement perceptible. Avec la psychométrie, cette vision se produit par le toucher.

Une personne qui a des capacités psychométriques est appelé psychométricien. La “Psychométrie” en tant que terme a été inventée par Joseph R. Buchanan en 1842 (à partir du grecque psyché qui signifie «âme», et metron, qui signifie «mesure».) Buchanan, un professeur américain de physiologie, a été l’une des premières personnes à expérimenter la psychométrie.
Avec ses élèves (ses sujets), il a placé divers médicaments dans des flacons de verre, et leur a ensuite demandé d’identifier les médicaments simplement en tenant les flacons.
Leur taux de réussite fut plus que le hasard et il a publié les résultats dans son livre, Journal de l’homme. Pour expliquer ce phénomène, Buchanan a théorisé que tous les objets ont une “âme” qui conserve un souvenir.

Intrigué et inspiré par les travaux de Buchanan, le professeur de géologie américain William F. Denton a mené des expériences pour voir si la psychométrie pouvait être utilisée sur ses spécimens géologiques. En 1854, il a demandé l’aide de sa sœur, Ann Denton Cridge. Le professeur enveloppa ses échantillons dans du tissu pour que sa sœur ne puisse pas voir de quoi il s’agissait. Elle a ensuite mis le paquet enveloppé sur son front et a été en mesure de décrire avec précision les objets grâce aux images mentales qu’elle recevait.

Continuez votre lecture :  Je ne sais pas !

De 1919 à 1922, Gustav Pagenstecher, un médecin et chercheur allemand, a découvert les capacités psychométriques chez un de ses patients, Maria Reyes de Zierold.
Tout en tenant un objet, Maria pouvait se placer dans un état de transe et être capable de relater des faits concernant l’objet.

VOUS AVEZ RAISON !

Ceux qui réussissent savent des choses que les autres ignorent

Vous n’avez pas à laisser votre passé de dicter votre avenir.

Abonnez gratuitement durant 7 jours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Formation continue : Transformez votre vie |

RESTEZ INSPIRé(e)

Inscrivez-vous gratuitement et recevez chaque matin une ressource inspirante pour réfléchir, rêver, évoluer