Vous avez toutes les réponses. Vous détenez les clés pour libérer votre plein potentiel

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi nous avons parfois la chair de poule ?

J’ai souvent vécu ce sentiment – quand j’entends quelque chose avec lequel je suis profondément d’accord, quand j’écoute une très bonne chanson ou quand je lis une belle citation. Je suis sûr que cela vous est aussi arrivé…

Est-ce une coïncidence ? Ou est-ce votre âme qui vous envoi un message à travers votre corps ? 

Est-ce qu’il essaye de vous dire que ce que vous venez d’entendre, ce que vous venez de lire, ce que vous venez de voir est en parfaite harmonie avec qui vous êtes ?

Quelque chose qui semble vrai…

Avant de tenter de comprendre les frissons qui traversent notre corps lorsque nous faisons l’expérience de la vérité, j’aimerais vous poser une question :

Comment définissez-vous la vérité?

Les définitions communément acceptées de la vérité sont:

  1. l’ensemble des choses, des événements et des faits réels – “une réalité”
  2. l’état d’être – «un fait»
  3. une réalité fondamentale ou spirituelle transcendante – «le champ»

La troisième définition est celle qui “m’intéresse” le plus car elle se rapporte au dépassement de la réalité : elle dépasse toutes les limites perçues, car elle permet de comprendre que «la vérité» peut être vécue par n’importe qui, à tout moment et n’importe où.

Personne ne détient “La vérité”, c’est plutôt l’inverse – Comme un réseau d’énergie toujours présent, la vérité est partout. Puisque nous sommes toujours connectés à cette vérité, nous pouvons la trouver en fusionnant simplement avec elle.

Cette «vérité», dans son expression la plus complète, est le modèle qui dit à notre ADN comment se comporter. C’est cette intelligence universelle qui dit à nos bras, nos jambes, notre cerveau et notre cœur comment “créer – d’une cellule à l’autre, un bébé en bonne santé, en passant par les différentes étapes du développement embryonnaire.

Donner un sens à ce que cela implique que nous analysions les différents niveaux de compréhension de notre réalité jusqu’à atteindre la vérité absolue la plus proche de l’intelligence universelle. 

Les données

Les données sont simplement une valeur sans attribution. «38» ou «X» sont des données. Qu’est-ce que cela vous dit ? Pas grand chose, n’est-ce pas ? Cela n’a aucun sens. Mais, il est en effet vrai que 38 est 38. Ou que X est X.

L’information

L’information est une donnée dans un contexte. 

Des données qui ont été organisées de manière logique:

Je m’appelle Bruno et j’ai 38 ans. Ce sont des informations à partir desquelles une signification peut être dérivée.

Etre informé ne vous rend pas plus intelligent. Cela reste un état passif. Un état de consommation.

La connaissance

La connaissance n’est pas le pouvoir. C’est simplement la disposition de l’information dans un motif cohérent. La connaissance consiste à essayer de comprendre l’implication de l’information. Avoir des connaissances ne garantit pas que ces connaissances soient exactes, applicables ou même utiles.

La connaissance concerne en réalité des faits et des idées que nous acquérons par le biais d’études, de recherches, d’investigations, d’observations ou d’expériences.

La sagesse

La sagesse est une couche plus profonde de connaissances.

Dire la bonne chose, faire la bonne chose en relation avec nous-mêmes et en réaction à certains événements ou à certaines personnes. La sagesse consiste à rester silencieux quand il le faut et à agir quand il le faut.

La sagesse est la capacité de discerner et de juger quels aspects de cette connaissance sont vrais, corrects, durables et applicables à votre vie. La sagesse est le début de la phase de création.

La compréhension

La compréhension est ce que certaines personnes appellent «la chance». Le principal moyen d’augmenter votre compréhension consiste à ouvrir votre troisième œil ou votre glande pinéale. Cela vous permet d’attirer les réponses en vibrant à la fréquence requise et en augmentant la portée de cette onde, agissant ainsi comme un aimant.

Continuez votre lecture :  Ne restez pas insatisfait

La compréhension est la capacité à intérioriser la sagesse sur vous-même, les autres et votre environnement. 

Cependant, pour passer de la connaissance à la compréhension, il faudra faire plus de recherches, comprendre vraiment les choses, vivre des expériences différentes et être plus ouvert d’esprit…

Passer du temps en contemplation, en réflexion et en action.

Le savoir

Le dernier degré de vérité est, je crois, le savoir. Un état qui est déjà présent dans tous les êtres vivants. C’est simplement une question d’activation.

L’abricotier ‘sait’ qu’il doit produire des fruits, il sait comment grandir, quand fleurir, quelles fleurs créer. Il “sait” quel est son but.

Les êtres humains “savent” aussi quel est leur but dans la vie, quels fruits résulteront de leur croissance et du travail de leur vie.

La science ne l’a pas encore complètement expliquée et cela dépasse le cadre de cet article et de mon niveau actuel de compréhension… sachez simplement qu’il existe, sans ressentir le besoin d’essayer de l’expliquer ou de le justifier pour le reconnaître et l’accepter…

Avez-vous besoin de prouver quelque chose pour que ce soit vrai ?

Je crois que le savoir est un état où il n’y a rien à essayer de comprendre, rien à essayer de voir, c’est un état de conscience supérieur dans lequel on est en harmonie avec soi-même – juste un “être”…

Je suis tout ce que je suis.

Le savoir est la vérité ultime. La vérité étant: ‘savoir’ que nous sommes les créateurs de notre propre réalité. Sans une tentative de toujours l’expliquer. Nous savons que cela fonctionne.

Comment pouvons-nous le prouver ? 

Nous pouvons le prouver à travers différents phénomènes que la science n’a pas encore expliqués.

Ces soi-disant «miracles» ont été largement documentés au cours de l’histoire: guérison de l’énergie, télépathie – De nombreux «miracles» ont été documentés à ce jour. Vous pouvez lire un dossier sur ce site

Nous pouvons également observer la nature, il suffit de regarder comment les Salamandres sont capables de régénérer leurs membres perdus. Comment le corps de l’amphibien sait-il comment faire pousser une nouvelle jambe, une nouvelle queue…

Le savoir est une conscience intense de tout et de rien. Une compréhension profonde qui nécessite simplement de lâcher prise et juste d’être… fluide.

Vous sentirez ce savoir lorsque vous sentirez un courant électrique soudain à travers votre corps. Vous le sentirez quand les réponses vous parviendront. Vous le sentirez lorsque vous serez connecté à votre source.

Quand vous savez soudainement exactement ce que vous devez faire et comment le faire.

Connaître le monde, c’est littéralement être sur sa longueur d’onde

– Lynne McTaggart

Soyez tout ce que vous êtes

Lorsque vous commencez à prendre conscience que vous faites partie d’un vaste champ d’énergie qui contient toutes les réponses, un domaine dans lequel vous pouvez puiser, vous commencez à être tout ce que vous êtes censé être.

Vous savez qui vous êtes vraiment et, à mesure que vous devenez plus authentique, aligné, aimant et vivant en harmonie avec votre but dans la vie, vous trouverez les clés pour atteindre votre plein potentiel. Vous vous rendrez compte que vous avez déjà toutes les réponses à l’intérieur.

Pour vous comprendre, le seul conseil dont vous avez vraiment besoin est celui qu’Aristote nous donne depuis bien longtemps : «Connais-toi toi-même».

La vérité est en vous. Vous avez toutes les réponses. Vous détenez les clés pour libérer votre plein potentiel. 

Vous savez ce que vous devez faire et comment le faire.

VOUS AVEZ RAISON !

Ceux qui réussissent savent des choses que les autres ignorent

Vous n’avez pas à laisser votre passé de dicter votre avenir.

Abonnez gratuitement durant 7 jours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Formation continue : Transformez votre vie |

RESTEZ INSPIRé(e)

Inscrivez-vous gratuitement et recevez chaque matin une ressource inspirante pour réfléchir, rêver, évoluer