3 erreurs fréquentes à éviter en travaillant sur vos objectifs (et ce qu’il faut faire à la place)

Pouvez-vous vous souvenir de la dernière fois que vous vous êtes fixé un objectif ou un but ? À un moment donné, nous nous demandons si nous devons perdre quelques kilos, faire plus d’exercice, trouver un meilleur boulot, économiser de l’argent… nous avons tous tenté ce genre de choses ou – au moins – les avons envisagé. Alors, quand nous ne les atteignons pas, la critique intérieure nous fait nous sentir mal dans notre peau.

Voici les trois erreurs colossales qui, selon moi, ont été déterminantes pour ne pas avoir atteint mes objectifs antérieurs et avoir déclenché cette satanée critique intérieure.

Erreur n°1 :

Les objectifs que je m’étais fixés étaient trop élevés pour moi (au moment où je me les fixait) pour vraiment y croire. Souvent, si nous nous fixons un objectif qui ne nous semble pas vraiment réaliste ou possible, notre esprit nous devra affronter des pensées négatives telles que: “Es-tu fou ? Tu ne peux pas avoir cela” ou “Tu ne le mérites pas, alors oublie” ou quelque chose de similaire. Quels que soient les messages négatifs que la critique interne à pu faire au sujet de l’objectif, ils ont influencé ma foi en moi et ma conviction que je pouvais le faire, et après un moment j’ai commencé à le croire.

Erreur n°2 :

Je me suis tellement concentré sur le(s) but(s) que j’étais très stressé ou anxieux si les choses n’allaient pas aussi vite que je le pensais/voulais. Je n’étais pas capable de rester sur la bonne voie en raison d’autres engagements, quelque chose avait mal tourné dans le processus.

Erreur n°3 :

Je ne partageais pas mon objectif avec quelqu’un ou je n’avais personne pour m’aider à me tenir responsable des progrès raisonnables, ce qui signifiait que je n’avais aucun soutien moral pour me maintenir en confiance et personne pour m’aider à rester sur la bonne voie. C’était une erreur énorme parce que j’avais l’impression que personne ne savait ce que je traversais et je m’inquiétais de rester sur la bonne voie, provoquant un stress supplémentaire, et croyant de nouveau la critique intérieure me disant que je ne pouvais pas réussir.

Voici les 3 choses que j’ai faites différemment…

1) Je transforme ces objectifs ambitieux en objectifs plus petits, plus raisonnables et plus réalisables et je travaille sur certains d’entre eu à la foi. De cette façon, je ne mets pas une trop grosse pression sur moi-même et je suis plus détendu et enthousiaste à l’idée de faire mon travail vers ces petits objectifs.

2) Je planifie du temps pour travailler sur ces objectifs particuliers chaque jour ou tous les deux jours ou tout ce qui est raisonnable pour mon travail et ma vie de famille. Ensuite, je sais que j’ai le temps de travailler dessus, et je ne me déçois pas moi-même ou ma famille en me cachant dans mon bureau jour après jour.

3) Je dis à quelqu’un que j’aime – et en qui j’ai confiance – mes objectifs et je demande leur soutien.

Ce sont des moyens simples et très efficaces de se fixer des objectifs et de se mettre en place pour réussir.

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.