5 grandes leçons de vie de Socrate

gray concrete building under white and blue cloudy sky

La logique habituelle dit : si vous êtes malheureux, alors vous n’avez pas de bonheur. Et puisque vous ne l’avez pas, alors allez le chercher. La logique paradoxale dit : si vous allez chercher le bonheur, vous le perdrez ! Asseyez-vous simplement et comprenez que vous l’avez.

Socrate est né à Athènes en 469 av. JC. Son père Sofronisk était tailleur de pierre et sa mère Fenareth était sage-femme. Malgré ses origines modestes, la vie de Socrate était un véritable trésor de leçons précieuses qui restent d’actualité aujourd’hui.

Ce grand philosophe a vécu comme n’importe quel autre habitant d’Athènes. Pendant un temps, il suivit les traces de son père, puis rejoignit les rangs des soldats grecs. Les gens le connaissaient comme un travailleur acharné avec une grande patience.

Devenu un penseur célèbre, Socrate commença à se faire des ennemis. Et tout cela parce qu’il prêchait des valeurs morales plutôt rigides. Sa conception de l’éthique ne permettait pas le manque de sincérité, le déshonneur et les doubles standards. Pour ces idées, Socrate a été ridiculisé et persécuté. Finalement, il a été condamné à mort. Et cette dernière étape de sa vie s’est avérée être la plus importante des leçons du philosophe.

« Toutes les âmes humaines sont immortelles, mais les âmes des justes sont à la fois immortelles et divines » .

Socrate

1. L’humilité comme l’une des leçons de vie les plus importantes de Socrate

Socrate pouvait difficilement être qualifié de beau. Il était petit avec des traits rugueux, de grands yeux exorbités et un nez en patate. En raison de son apparence, d’autres philosophes se moquaient constamment de lui.

Mais tout cela n’affectait en rien le « père de la philosophie ». Au contraire, il prêtait peu d’attention à la critique. Socrate portait toujours la même cape et menait une vie d’ermite. Il mangeait peu et buvait peu. Un philosophe a même dit qu’aucun esclave au monde ne voudrait être traité comme Socrate l’a fait.

2. Respect des autres

L’un des aspects les plus intéressants de la vie de ce philosophe est qu’il n’a jamais rien écrit. Tout le monde le considérait comme un homme d’une intelligence étonnante, mais en même temps, Socrate n’enseignait que par des mots. Il croyait que chaque personne devrait former ses propres idées. Et s’il écrit ses idées pour les autres, cela affectera la formation de leur intelligence.

Socrate avait une méthode d’enseignement originale. Il a longuement parlé avec les gens, démontrant sa capacité à être ironique et une capacité extraordinaire à regarder les choses d’un point de vue différent.

3. Capacité d’écoute

Socrate a répandu ses enseignements avec sagesse et délicatesse. Certaines personnes utilisent encore sa méthodologie d’enseignement, mais pas aussi activement qu’avant. Les méthodes de Socrate ont inspiré les plus grands éducateurs de l’histoire, dont Jean Piaget.

Le philosophe a entamé une conversation en interrogeant son interlocuteur. Il a posé des questions qui ont aidé à déterminer si une personne était cohérente dans ses réponses ou si ses propos étaient sans fondement. Ainsi, chacun peut découvrir lui-même la vérité. Socrate vient d’écouter et de poser des questions.

4. Pleine ouverture à la vérité

Socrate a dit : « Je sais que je ne sais rien. Et ce n’était pas du tout une devise ou un moyen d’attirer l’attention. Le philosophe avait l’esprit vraiment ouvert. Il a simplement admis qu’il ne connaissait pas la vérité. Avant de chercher des réponses, il a posé des questions. Et avant de tirer une conclusion sur quelque chose, Socrate a d’abord essayé d’élargir les limites de sa vision du monde.

Le sage a dit: « Connais-toi toi-même. » C’est-à-dire qu’il n’a pas essayé de décrire la personne. Au lieu de cela, il nous a tous encouragés à nous explorer nous-mêmes dans l’un des voyages les plus étonnants de la vie.

5. Sens de l’humour

Socrate avait un sens de l’humour incroyable. Cela s’est manifesté par des anecdotes sur sa femme Xanthippe. Elle avait 30 ans de moins que Socrate et était connue pour son mauvais caractère. Une fois, on a demandé au sage pourquoi il l’avait épousée, ce à quoi il a répondu : « C’est merveilleux d’épouser une femme avec un caractère aussi cinglant. C’est la meilleure école pour apprendre à s’entendre avec les autres. »

Socrate et Xanthippe

Lorsque Socrate fut condamné à mort, sa femme vint lui rendre visite et fondit en larmes. Le sage a dit : « Ne pleure pas, nous sommes tous condamnés à mort par nature. Xantippa a répondu: « Mais tu as été jugé injustement. » Socrate objecta : « Cette situation était-elle moins triste, si ma phrase était juste ?

Des étapes simples pour devenir la meilleure version de vous-même.

Découvrez les étapes simples mais puissantes pour devenir la meilleure version de vous-même

Rejoignez plus de 2500 personnes

qui ont pris leur vie en main

DÉCLENCHEZ LE CHANGEMENT POUR UNE VIE PROFONDÉMENT ÉPANOUISSANTE

Embrassez l’authenticité, surmontez les obstacles et devenez la meilleure version de vous-même en travaillant sur chacune des sept sphères de la vie.

Recevez chaque jour une affirmation positive et un contenu exclusif pour réfléchir, rêver et évoluer.

Je m'abonne gratuitement
Essayez, vous pouvez vous désabonner à tout moment.
Je m'abonne gratuitement
Essayez, vous pouvez vous désabonner à tout moment.

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE LIVRE GRATUIT

Je m'abonne gratuitement
Essayez, vous pouvez vous désabonner à tout moment.