Avez-vous besoin d’aimer votre travail? Pas nécessairement

Tout le monde s’accorde sur le fait qu’il faille trouver un travail que vous aimez. Pour autant, cela n’est peut-être pas aussi critique que ça. Au fil des discussions, on se rend vite compte que la plupart des gens n’aiment pas leur travail. Beaucoup le tolère et ne sont pas horrifié à l’idée d’aller travailler mais très peu l’aiment.

Cela veut-il dire que tout le monde vit dans la frustration, cherchant désespérément l’emploi idéal où ils pourront travailler avec passion ? Pas du tout.

Vous pouvez et devriez trouver du plaisir dans votre travail. Cela est très important à bien des égards, y compris celui qui consiste à augmenter considérablement vos chances de réussite financière. Mais vous n’avez pas l’obligation de l’aimer ou apprécier tout les aspects de celui ci.

Il est essentiel de distinguer la différence entre l’emploi et la façon dont vous le faites. Ceci est important car chaque emploi comporte des aspects qui seront, potentiellement, très désagréables. Vous devez être en mesure d’y faire face avec un sourire sur votre visage.

Ainsi, si votre patron ne vous apprécie pas, si vous êtes sous-payés, si votre entreprise n’est pas idéal, cela peut tout à fait peut être acceptable…pour l’instant. Ce n’est pas ça qui fixe les facteurs clés de succès de votre vie. C’est vous qui le faite.
Travaillez pour vous. Même si vous n’aimez pas votre travail, l’environnement de travail, vous pouvez toujours aimer la façon dont vous le faites.

En faisant cela, vous pourrez éventuellement trouver, au sein de votre entreprise ou ailleurs, un travail que vous pourrez apprécier davantage. Aussi, vous découvrirez peut-être, puisque vous vous appliquez pour mieux les faire, que certains aspects irritants de votre travail sont plus gratifiant, ou du moins, moins pénible, qu’ils paraissaient.

Vous avez peur d’être coincé dans le même travail à vie ? Ne vous inquiétez pas. Toutes les personnes qui mettent l’accent sur les aspects positifs et valorisants de leur travail ne restent pas dans des conditions désagréables pour longtemps. Ils sont promus ou utilisent leur bilan positif pour trouver un emploi plus satisfaisant.

Comme le disait Stephen Stills, si vous ne pouvez pas être dans le travail que vous aimez, aimez le travail dans lequel vous êtes. Cela rendra votre travail plus agréable et enrichissant.

Mais qu’en est-il de la passion ? Est-elle si dépendante de votre travail ?

Nous avons tous besoin d’aimer la vie et en profiter pleinement. Mais les aspects de nos vies qui génèrent cette ardeur varient d’une personne à l’autre et au fil du temps.
Quelqu’un qui est passionné par son travail n’est pas nécessairement plus heureux que quelqu’un qui puise son bonheur dans sa famille ou la musique.

Donc, hormis votre travail, quelle est votre passion dans la vie ? Aimez-vous apprendre, enseigner, écrire? Vous aimez la cuisine, le sport, les voitures, les amis ou les vêtements ? Félicitations! Vous avez découvert ce qui vous apporte du bonheur.

Pourquoi ne pas augmenter cette joie en passant régulièrement du temps dans ces activités que vous aimez, avec les gens que vous aimez ? Si c’est la cuisine, pourquoi ne pas inviter vos amis une fois par semaine et leur faire découvrir vos nouvelles recettes ?

Bien sûr, je ne vous encourage pas à rester dans un emploi qui vous pousse à chercher le bonheur ailleurs. Si vous n’aimez pas votre travail, faites le nécessaire pour changer les choses et créez un plan pour y parvenir.

Mais, d’ans l’attente, profitez de la façon dont vous faites les choses.

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.