Ce que Gandhi Nous Enseigne à propos du Temps

«J’ai tellement à faire aujourd’hui, je vais devoir méditer deux fois plus longtemps.» – Gandhi

“Je n’ai pas assez de temps” doit être la plus commune excuse pour ne rien faire. C’est pourquoi nous ne faisons pas assez d’exercice, lisons pas assez de livres, n’écrivons plus…

Demandez à n’importe quelle personne quelles sont ses priorités dans la vie et vous entendrez dans la grande majorité des cas, les mêmes réponses : la famille, la santé, une carrière enrichissante, etc. Mais si vous regardez où ces mêmes personnes du temps la semaine passée, vous observerez probablement un gros décalage.

Malgré les “priorisations” de la santé, ils n’ont pas fait beaucoup d’exercice. Malgré l’importance de leur famille, ils n’ont pas appelé leurs parents. Malgré l’importance d’avoir une carrière épanouissante, ils travaillent plus de 40 heures par semaine pour un emploi qu’ils détestent, passant la plupart de leur journée dans des réunions stériles, répondant à des e-mails inutiles et tuant le temps sur Facebook.

Pourquoi nos priorités ne correspondent pas à la façon dont nous passons notre temps ?

Je ne suis pas du tout différent. Je fais – ou ai fait – exactement la même chose. Chaque minute, nous sommes confrontés à la décision de choisir sur quelle tâche nous concentrer et la grande majorité du temps, ces priorités que nous prétendons avoir passent au second plan pour d’autres choses sans importance, mais apparemment plus urgentes ou procurant un plaisir immédiat. Malheureusement, c’est la façon dont nos cerveaux sont câblés.

Mais il y a aussi des personnes comme Gandhi. Un homme sollicité de toutes parts prenait, chaque jour, 60 minutes assis dans le silence à observer ses pensées.

Il avait, comme nous, 24 heures par jour. Comme nous, il avait 7 jours par semaine mais il à eu le courage de prendre le temps qu’il savait nécessaire pour son succès et a su ignoré les distractions qui pouvait le distraire des ses objectifs.

Nous disons oui à un nombre incalculable de choses sans importance. Il faut du courage pour rejeter les plaisirs immédiats que procurent Facebook, la télévision… et à faire ce que nous savons mieux pour nous.

Cela commence par connaitre l’endroit où vous voulez aller et le temps que vous vous accordez. Puis, plus important encore, où vous ne voulez pas aller et savoir éliminer le temps perdu. Ghandi n’a probablement pas commencer à méditer pendant une heure par jour. Il a probablement commencé petit. Peut-être 5 minutes par jour.

Et vous ? Quelle est cette chose que vous avez mise de côté parce que vous “n’avez pas eu le temps ?” Réservez cinq minutes entre le moment où vous lisez ces quelques lignes et demain pour faire un pas dans cette direction. Un simple pas. Puis prenez cinq autres minutes le jour suivant. Observez les obstacles qui vous empêchent de le faire, débarrassez-vous d’eux er regardez où tout ceci peut vous emmener.

2 réflexions sur “Ce que Gandhi Nous Enseigne à propos du Temps”

  1. Jana

    La chose me passionne et devra dorénavant faire figure de référence !

  2. Gustav

    Persistez dans cette direction, c’est un véritable plaisir de vous suivre.
    Poursuivez par la, c’est un plaisir de vous lire.

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.