Corrélation et causalité : la différence entre corrélation et causalité

Déterminer la nature du lien de causalité est très difficile. Parfois, cause et effet sont étroitement liés mais parfois ils ne sont pas. Pourtant, certaines personnes semblent être enclines à penser que les événements qui sont étroitement liées soit dans l’espace soit dans le temps sont également reliés causalement.

Quelle est donc la différence entre corrélation et causalité. Si deux événements sont corrélés (proches dans le temps ou dans l’espace), cela ne veut pas dire que l’un a causé l’autre. Le terme latin pour une telle erreur est “non causa pro causa”. Il est important d’essayer de briser cette habitude et devenir plus critique au sujet des raccourcis que nous avons pu prendre.

Il y a différentes façons dont la corrélation et la causalité ne peuvent se confondre. L’une se produit lorsque quelqu’un suppose qu’un événement a causé un autre, alors qu’ils sont, tous deux, les effets d’événements tiers. Cet événement tiers est la «cause commune» des deux autres. Par exemple:

A chaque fois que je mange du chocolat, cela me donne des boutons.

Dans cet exemple, nous rencontrons une forte corrélation entre la consommation de chocolat et l’apparition de boutons. Le premier élément est la cause du dernier. Cependant, ce qui est ignoré, c’est la possibilité qu’un élément tiers soit à l’origine des effets comme l’anxiété ou le stress.

Le stress lui fait manger du chocolat et, en même temps, apporte des boutons. Les deux ‘événements’ se produisent proches dans le temps mais l’un n’est pas réellement la cause de l’autre. On retrouve ce phénomène dans certaines assertions fondées sur des éléments statistiques.

Continuez votre lecture :  Vivre en pleine conscience est le seul moyen d'atteindre le vrai bonheur

De récentes études ont prouvé que regarder trop de violence à la télévision amène les gens à être violents dans la vie réelle.

Bien qu’il puisse être vrai que la visualisation d’actes de violence puisse rendre une personne plus susceptible de commettre des violences, la déclaration ci-dessus ne tient pas compte de certains facteurs cruciaux qui pourraient avoir une influence causale sur les deux comme l’évolution des circonstances économiques ou tout autre événement qui justifierai cette monté en puissance de la violence.

Alors, comment pouvons-nous être absolument certains que la corrélation entre les deux événements indique une relation de cause à effet ? Eh bien nous ne pouvons pas, les connaissances fournies par la méthode scientifique ne sont jamais absolument certaines.

La science nous oblige à rester ouverts à la possibilité que de nouvelles preuves entraînent un changement dans ce que nous savons et croyons. La science ne nous permet pas de faire preuve de complaisance, en supposant que nous savons déjà tout.

Essayons de ne pas commettre l’erreur de confondre corrélation et causalité en concluant que nous avons identifié la cause probable du phénomène en question.

VOUS AVEZ RAISON !

Ceux qui réussissent savent des choses que les autres ignorent

Vous n’avez pas à laisser votre passé de dicter votre avenir.

Abonnez gratuitement durant 7 jours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Formation continue : Transformez votre vie |

RESTEZ INSPIRé(e)

Inscrivez-vous gratuitement et recevez chaque matin une ressource inspirante pour réfléchir, rêver, évoluer