La question que vous devriez vous poser avant de prendre toute décision

Chaque jour, nous prenons des dizaines ou des centaines de décisions. La plupart sont plus ou moins sans importance, comme de décider ce que nous prendrons pour le déjeuner ou comment nous allons nous habiller. Mais il y a aussi des décisions qui peuvent changer notre vie, des décisions qui peuvent changer le cours de notre existence et qui nous rendront plus ou moins heureux.

La façon de prendre des décisions varie d’une personne à l’autre. Il y a ceux qui sont très méticuleux et écrivent une liste de pour et de contre, pesant chaque détail sur une balance alors que d’autres se laissent emporter par leurs intuitions.

Gouffre émotionnel : risque de ne pas donner la priorité à votre bien-être

Tout ce que nous faisons – et ce que nous ne faisons pas – a un impact direct sur notre santé mentale. Chaque décision que nous prenons – et que nous ne prenons pas – nous définit. Chaque jour, nous avons la possibilité de prendre des décisions qui peuvent contribuer à notre bien-être émotionnel ou, au contraire, le déstabiliser.

Cependant, nous sommes rarement conscients de l’impact de ces décisions, nous nous arrêtons rarement pour réfléchir au niveau de stress, de bonheur, de bien-être ou de frustration généré par les petites et grandes décisions que nous prenons.

En compromettant notre bien-être, nous courons le risque de prendre une série de «mauvaises» décisions qui auront un effet cumulatif et qui détérioreront notre équilibre émotionnel, jusqu’à ce qu’il soit brisé. En conséquence, nous pouvons tomber dans une spirale de décisions autodestructrices qui génèrent de plus en plus de stress, de frustration, de colère.

Pourquoi ne donnons-nous pas la priorité à notre bien-être psychologique ? 

Il y a différentes raisons:

1. Parce qu’ils ne nous ont pas appris à donner la priorité à notre équilibre émotionnel. Parce qu’ils nous ont envoyé le message – complètement faux – que penser à nous est une attitude égoïste.

2. Parce que nous ne nous soucions pas assez de notre bien-être psychologique. Peut-être parce que nous supposons – à tort – que notre équilibre émotionnel est à l’épreuve des balles et ne peut être rompu.

3. Par habitude, parce que nous avons appris qu’il existe d’autres facteurs plus importants à considérer, tels que l’argent ou les biens matériels.

Quand les priorités sont claires, les décisions sont simples

Donner un rôle de premier plan à notre santé mentale dans la liste des avantages et des inconvénients lors de la prise de décision facilitera grandement ce processus. Cela nous empêchera de dire «oui» simplement parce que nous nous sentons coupables ou parce que nous croyons que nous devrions le faire, alors qu’en réalité cette décision nous fait nous sentir mal, elle est incompatible avec nos besoins et déclenche une tension émotionnelle totalement inutile.

Continuez votre lecture :  Sommes-nous maîtres de nos propres décisions?

Se demander si ce que nous sommes sur le point de faire peut améliorer notre santé psychologique est une sorte de boussole qui sert de guide pour prendre de petites décisions quotidiennes à des décisions plus grandes et plus complexes. Ce nouveau projet de travail est-il bon pour mon équilibre psychologique ? Est-ce que cette relation est bonne pour ma santé mentale ? Argumenter est-il bon pour ma paix intérieure ?  

Nous avons le droit de considérer notre équilibre émotionnel avant de prendre toute décision. En fait, il est essentiel que nous prenions le temps nécessaire pour remettre en question toutes nos habitudes de la vie quotidienne et se demander comment elles affectent notre santé psychologique. 

Nous découvrirons ainsi les comportements bénéfiques et ceux que nous devrions changer. Quelles activités améliorent notre bien-être émotionnel ? Qu’est-ce qui nous fait nous sentir pleins d’énergie et heureux ? Qu’est-ce qui nous rend calmes et détendus ?

Cette simple question peut marquer un avant et un après dans notre vie, car elle nous aidera à prévenir l’épuisement psychologique , à éviter tout ce qui nous fatigue émotionnellement et à nous permettre de mettre en place des habitudes plus saines qui nous rassurent.

Bien sûr, il ne s’agit pas de tomber dans l’hédonisme extrême. Il y aura des moments où nous devrons prendre des décisions difficiles qui génèrent des tensions. Parfois, pour atteindre de grands objectifs, ou simplement pour aider ceux qui en ont besoin, nous devons sacrifier un peu de paix et de sérénité. Cependant, ces décisions ne devraient pas être prises à la légère, déplacées par des automatismes, mais devraient être des décisions conscientes.

Dans ce cas, nous devons nous demander quelle quantité de bien-être psychologique sommes-nous disposés à sacrifier. 

Même si nous ne sommes pas émotionnellement fragiles, à cause de concessions et de reports, notre santé psychologique finira par souffrir.

Rappelez-vous des mots de Steven Covey… ” nous ne sommes pas le produit de nos circonstances, nous sommes le produit de nos décisions “

VOUS AVEZ RAISON !

Ceux qui réussissent savent des choses que les autres ignorent

Vous n’avez pas à laisser votre passé de dicter votre avenir.

Abonnez gratuitement durant 7 jours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Formation continue : Transformez votre vie |

RESTEZ INSPIRé(e)

Inscrivez-vous gratuitement et recevez chaque matin une ressource inspirante pour réfléchir, rêver, évoluer