Nos peurs : Sources de maladies ?

Par quels moyens nos peurs se matérialisent dans notre corps et provoquent maladie, dégénérescence ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Toute maladie du corps provient d’un conflit à l’intérieur de nous (médecine nouvelle du Dr R.G. Hamer):

  • Le conflit du manque touche aux systèmes : respiratoire, digestif, urinaire, de reproduction.
  • Le conflit de la menace touche : le derme, le péritoine, les bourses, les seins, la plèvre, le péricarde, les méninges.
  • Le conflit de la dévalorisation : le sang, les veines, les artères, les vaisseaux lymphatiques, les ganglions.
  • Le conflit de la séparation : l’épiderme, la rétine, le cristallin, les oreilles internes, la thyroïde, les coronaires, les bronches (larynx), les voies biliaires, le pancréas, le duodénum, l’estomac, la vessie, le rectum, le vagin, le col de l’utérus, les nerfs moteurs, le système nerveux.

Tout conflit à l’intérieur de nous provient d’un besoin :

  • Le manque provient d’un besoin de survie (conservation de l’espèce)
  • La menace provient d’un besoin de protection (sécurité, confort)
  • La dévalorisation provient d’un besoin de valorisation (estime, considération, amour, appartenance)
  • La séparation provient d’un besoin d’être en relation (contact)

Tout besoin provient d’une peur :

  • Le besoin de survie provient de la peur de la mort (extinction de l’espèce)
  • Le besoin de protection provient de la peur de l’inconnu (extérieur, l’ennemi)
  • Le besoin de valorisation provient de la peur de l’anéantissement (disparition, rejet)
  • Le besoin d’être en relation provient de la peur de la solitude (abandon, proie)

La peur est une illusion. Elle n’existe que lorsque l’amour n’est pas là. Elle est comme l’ombre. L’ombre n’a pas de réalité ; elle n’existe qu’en absence de lumière, quand cette dernière est arrêtée par un objet.

Les 4 conflits cités au dessus sont issus d’un seul conflit : le conflit de séparation entre la Réalité et l’Illusion. Nous ne sommes pas victimes des évènements qui nous arrivent (Illusion), nous les avons créé (Réalité). Nous sommes des créateurs. Mais pour en prendre conscience, il faut sortir de nos rôles de victime, de bourreau ou de sauveur.

La solution à nos problèmes de société, à notre problème de survie de l’espèce, se trouve au niveau de l’individualité. Elle se trouve au niveau de la prise de conscience individuelle que la dualité (Réalité/Illusion) est indivisible , que la créature est à l’image du créateur qui se trouve à l’intérieur de nous.



l'inspiration fonctionne encore mieux lorsqu'elle est partagée...

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp

RÉFLÉCHIR, RÊVER, ÉVOLUER

Commencez votre voyage vers une vie plus consciente et plus épanouissante. Rejoignez plus de 20 000 personnes qui reçoivent chaque matin des articles inspirants exclusifs et une affirmation positive pour bien démarrer la journée. 

VOUS AVEZ RAISON !

Ceux qui réussissent savent des choses que les autres ignorent. Vous n’avez pas à laisser votre passé de dicter votre avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LA SITUATION ACTUELLE BOUSCULE NOS HABITUDES, DÉRANGENT NOS CERTITUDES…

COMMENT CONTINUER À TROUVER DU SENS, DE L’INSPIRATION DANS NOS VIES ?

POUR OBTENIR DES RÉPONSES À CES QUESTIONS, JE VOUS INVITE DANS UN VOYAGE SANS FIN QUI VOUS PERMETTRA D’INSPIRER VOTRE JOURNÉE !

Apprenez à vivre la vie que vous avez toujours imaginée

RESTEZ INSPIRé(e)

Inscrivez-vous gratuitement et recevez chaque matin du contenu exclusif réservé aux abonnés pour réfléchir, rêver, évoluer