Vous n'avez pas encore de compte ? Cliquez-ici

Qui suis-je ? (Personnalité contre Individualité)

Si je demande “qui suis-je” – nombreux sont ceux qui pourraient donner un résumé de ma personnalité basé sur mon comportement passé et qui pourraient même évoquer dans leur esprit une idée de quel genre d’être humain je suis.

On m’a donné un joli petit recueil de règles de comportement, dont le but était de me rendre acceptable dans la société, de ne pas faire de vagues et de rester dans les limites de la “boîte”. Mais qui peut m’imposer d’être ce que je devais être, qui je veux être et, plus important encore, qui je suis vraiment ? Et si, ce que les autres disent que je devrais être me laisse inquiet et insatisfait ?




On m’a appris à respecter les adultes, même s’ils étaient en train de briser mon estime de soi . Quand j’étais enfant, je devais être poli et sage, même si leur manque de compréhension spirituelle ébranlait ma perception de moi-même.

L’image que nous avons de nous-mêmes ne provient pas de notre propre expérience directe, mais des opinions des autres. Une “personnalité” imposée de l’extérieur remplaçant l’individualité qui aurait pu se développer de l’intérieur

Osho

En fin de compte, la plupart d’entre nous ont des points de vue similaires sur les choses à faire et à ne pas faire de notre existence et bien que nous essayions de nous différencier par la façon dont nous coiffons nos cheveux ou le style de vêtements que nous choisissons de porter, là où ça compte vraiment – est sur l’expression de notre individualité.

La société a très peu de tolérance pour les personnes aux perceptions différentes. Nous les ostracisons avec des étiquettes et des stéréotypes. nous les écartons parce qu’ils n’ont pas la mentalité de troupeau. Mais que se passe-t-il si, ces êtres «anormaux» sont ceux qui ont trouvé le secret de «l’individualité» et, ce faisant, de leur liberté ?

Nous ne sommes plus ce mouton dans le troupeau, incapable de nous déplacer librement et inconscient de notre véritable identité

Osho

Je suis à jamais reconnaissant pour mon immense volcan de mécontentement, car il m’a permis de comprendre pourquoi je ne pouvais tout simplement pas accepter la vie telle qu’elle m’était présentée, comme ma vérité.

Continuez votre lecture...  Trouvez la raison

Cela m’a poussé à comprendre quelles croyances m’apportaient tant de souffrances et à insuffler à mon esprit de nouvelles informations pour que je puisse réapprendre à penser dans le but de retrouver mon essence d’individualité.

La vérité est que personne ne me connait vraiment. Tout comme je ne me connais pas encore moi-même, car celui que j’étais hier peut ne pas être celui que je suis devenu aujourd’hui. Ce voyage de réalisation de soi est en constante évolution et avec lui un flux de nouveaux niveaux de conscience.

Si vous ne perdez pas votre personnalité, vous ne pourrez pas trouver votre individualité. L’individualité est donnée par l’existence; la personnalité est imposée par la société – une simple commodité sociale

Osho

Je suis en train de ré-aligner mon système de croyance pour adopter certains principes universels. Cela donne naissance à de nouvelles pensées et à de nouveaux comportements, ce qui fait que l’utilisation du paradigme de mes actions d’il y a des années, voire d’hier, pour me définir, n’a plus de sens.

La pratique de la conscience révèle constamment mes erreurs de pensée et, avec elle, de nouvelles leçons à apprendre et de nouveaux états d’esprit pour cimenter chaque instant.

Il y a une différence entre répéter inconsciemment des schémas de notre pensée que nous ne remettons jamais en question et rediriger consciemment notre attention vers un sens inné de ce qui semble juste et, plus important encore, apprendre à faire confiance à cette guidance intérieure, cette intuition.

Osho raconte une vieille histoire zen à propos d’un lion élevé par des moutons et qui a grandi en pensant qu’il était un mouton. Un jour, un lion plus âgé l’emmena près d’un étang et lui montra son propre reflet. Nous sommes ce lion, fait pour croire que nous sommes des moutons. Le mouton évolue dans la foule, le lion évolue tout seul. Nous sommes des lions nés mais la société nous a programmés pour être des moutons, avec une personnalité moulée.

Aujourd’hui, je vous invite vous aussi à regarder dans cet étang, à aimer chaque nouvelle sensation à la vue de votre reflet. Aujourd’hui, je vous invite à lever la tête… et à rugir.


RÉFLÉCHIR, RÊVER, ÉVOLUER…

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT À NOTRE NEWSLETTER ET RECEVEZ CHAQUE MATIN UNE AFFIRMATION POSITIVE
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
réaliser ses objectifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *