Un maître spirituel explique le meilleur moyen d’arrêter de trop réfléchir et de trouver la paix dans le moment présent

Quel est le secret pour cesser de trop réfléchir ? De tout suranalyser  ?

Ce n’est pas une question facile à répondre.

Certains experts vous conseilleront de distraire votre esprit avec une activité. D’autres disent qu’il suffit de se calmer avec des exercices de respiration.

Bien que ces stratégies puissent fonctionner, le Maître Zen Osho a une approche différente. Une approche qui pourrait également être plus bénéfique à long terme.

Il dit que nous devons apprendre à devenir un «observateur de l’esprit».

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Cela signifie que vous prenez du recul par rapport à votre esprit et que vous êtes témoin de ce qui se passe sans chercher à le changer.

Lisez le passage ci-dessous où Osho explique comment s’y prendre.

Comment devenir un observateur de son esprit et se libérer

Devenez un observateur des courants de pensée qui traversent votre conscience. Tout comme une personne assise au bord d’une rivière regardant la rivière couler, asseyez-vous à côté de votre esprit et observez.

C’est comme si vous étiez assis sur la rive, observant les pensées qui défilaient. Ne faites rien, n’intervenez pas, ne les arrêtez pas. Ne réprimez en aucune façon. Si une pensée vient, ne l’arrêtez pas, si elle ne vient pas, n’essayez pas de la forcer. Vous devez simplement être un observateur…

Dans cette simple observation, vous verrez et expérimenterez que vos pensées et vous êtes séparés – parce que vous pouvez voir que celui qui surveille les pensées est séparé des pensées, différent d’elles. En en prenant conscience, une paix étrange vous enveloppe car vous n’aurez plus de soucis. Vous pouvez être au milieu de toutes sortes de soucis, mais ceux-ci ne seront pas les vôtres. Vous pouvez faire face à de nombreux problèmes, mais ceux-ci ne seront pas les vôtres. Vous pouvez être entouré de pensées mais vous ne serez pas ces pensées…

Et si vous prenez conscience que vous n’êtes pas vos pensées, l’influence de ces pensées commencera à s’affaiblir, elles deviendront de plus en plus faibles.

Le pouvoir de vos pensées réside dans le fait que vous pensez qu’elles vous appartiennent. Toutes les pensées sont différentes de vous, séparées de vous. Vous ne faites qu’en être témoin.

Quelques façons pratiques d’être “l’observateur”

Il y a plusieurs façons de pratiquer ce que Osho a mentionné ci-dessus. Vous aimerez peut-être visualiser vos pensées sous forme d’images. Vous pouvez aussi imaginer que vos pensées sont des nuages ​​qui dérivent dans le ciel de votre conscience.

Continuez votre lecture :  5 façons d'aider vos enfants à concrétiser leurs rêves

L’étiquetage est une autre technique utile. Ceci est particulièrement utile lorsque vous faites une méditation et que vous vous impliquez dans un flux de conscience, un flux de pensées, qui est une distraction de votre objet de conscience choisi.

Lorsque vous vous surprenez finalement à partir à la dérive, vous pouvez noter ce fait en utilisant l’étiquette “pensée” avant de ramener doucement votre attention sur votre respiration ou votre corps.

VOUS AVEZ RAISON !

Ceux qui réussissent savent des choses que les autres ignorent

Vous n’avez pas à laisser votre passé de dicter votre avenir.

Abonnez gratuitement durant 7 jours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Formation continue : Transformez votre vie |

RESTEZ INSPIRé(e)

Inscrivez-vous gratuitement et recevez chaque matin une ressource inspirante pour réfléchir, rêver, évoluer