Doute raisonnable et intime conviction

Plus la vie d’une personne est précaire, plus elle aura besoin de certitude. Notons bien la différence entre certitude et vérité. Il y a un monde de différences entre la certitude et la vérité; pourtant nous les confondons souvent.

La raison en est simple, les vérités changent tout le temps. Ce qui était vrai hier n’est peut-être plus valide. La vérité se trouve en interrogeant tout. Nous devons même remettre en cause toutes nos intimes convictions

Il y a quatre étapes que la plupart d’entre nous traversent :

  1. Nous commençons en sachant presque rien et sachant que nous ne savons rien
  2. Adolescents, nous ne savons presque rien et nous croyons que nous savons tout
  3. Adultes, nous savons certaines choses, mais nous commençons à comprendre qu’il y a beaucoup plus à savoir
  4. Enfin, en atteignant la maturité, nous comprenons que nous savons très peu de choses et que ce que nous croyons vrais, ne l’est peut être pas tant que ça.

Cette quête de vouloir avoir raison tout le temps est étroitement liée à l’ego. Par sa nature même, l’ego à horreur se tromper. Ce n’est pas une question de fierté, mais une question de survie. Une des fonctions principales de l’ego est de nous maintenir en vie et pour accomplir cette mission, il ne dispose que d’une seule technique : le maintien du statu quo.

Ceci étant dit, nous pouvons reconnaître le fait que nous ne sommes pas si à l’aise que cela et accepter qu’il existe un doute raisonnable sur bon nombres de nos croyances. Il est peut-être temps de remettre en cause certaines de ces croyances.

Les croyances que nous avons sont comme un GPS que nous utilisons pour naviguer dans les sentiers de la vie. Si les informations contenues dans ce système de guidage est faux, il est plus ou moins évident que nous rencontrerons toutes sortes de problèmes et autres difficultés le long de la route. Pour cette raison, lorsque nous avons le sentiment que nous ne faisons pas de progrès tangibles ou que nous n’améliorons pas notre condition actuelle, nous pourrions envisager de revenir à l’essentiel et commencer à interroger nos croyances fondamentales.

Les plus importantes de ces croyances fondamentales sont celles que nous avons au sujet de la façon dont nous nous voyons. Nous nous comportons toujours de la façon dont nous nous voyons et ce que nous pensons de nous-mêmes a été décidé à un âge très tendre alors que nous étions encore trop jeune pour prendre des décisions éclairées. Nous avons accepté et pris pour vérité ce que les autres pensaient de nous. En grandissant, la plupart des gens ont gardé ces croyances.

Nous l’avons vu dans un précédent article. Une croyance, toute croyance, est tout simplement une notion soutenue par des preuves. Rien d’autre… Nous devons donc traiter nos croyances comme tel. Pourtant, nous avons tendance à penser que nos croyances sont sacrées.

Imaginez un enfant de 4 ans faisant quelques passes avec son père. Il en manque quelques unes et son père suggère qu’il n’est pas doué pour le sport. Cela devient une prophétie auto-réalisatrice. Pour le reste de sa vie, ce garçon ne sera jamais bon en sport.

Voilà comment les croyances fonctionnent. Quelqu’un fait une suggestion, nous l’acceptons; et pour le reste de notre vie, nous sommes littéralement hypnotisés par cette suggestion et continuons à agir sur quelque chose qui était probablement erroné au départ. Quand une croyance est limitante, elle doit être mise en doute, pesée et examinée pour finalement être remplacée par un plus croyance plus stimulante.

Comment changer une croyance ?

La façon la plus efficace de modifier ou d’éliminer une croyance est de commencer par la remettre en question. Plus nous les interrogeons, plus nous allons leur trouver des défauts et plus fragile ces croyances deviendront.
Rappelez-vous qu’une croyance est seulement une notion soutenue par des preuves et si les preuves se révèlent être fausses ou pas totalement fiable, la croyance disparaîtra tout simplement pour être remplacé par une autre.

Je crois que personne ne conteste l’importance d’avoir un esprit ouvert. Et qu’est-ce qu’un esprit ouvert, sinon un esprit qui est toujours prêt à observer un sujet d’un angle nouveau ? Il est évident que cela ne peut être fait sans entretenir un certain doute… et ce petit doute est la clé pour ouvrir la porte qui mène à une autres vérité.

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.