être heureux avec moins : essayez de vivre avec un désir en moins

Combien faut-il pour être heureux ? A partir de quand est-ce trop ?

Argent, maison, voiture, téléviseur, téléphone, ordinateur, vacances…il n’y a pas de fin à la quantité de choses que nous pouvons vouloir et désirer.

Bien sûr, nous ne pouvons pas vivre une vie sans désir. Nous voyons quelque chose, nous voulons en faire l’expérience. Nous avons tous des besoins et des désirs, et une partie du bonheur consiste parfois à satisfaire ces besoins et désirs.

Mais rien dans la vie doit nous faire devenir dépendant. Vouloir une chose est naturel, mais penser que nous en avons besoin pour être heureux est dangereux.

Le bonheur lié à la richesse n’est vrai que jusqu’à un point

Certaines recherches en psychologie commencent à révéler que la richesse est un facteur du bonheur, mais seulement jusqu’à un certain point.

Dans une étude publiée (en) dans les Actes de l’Académie nationale des sciences, des psychologues ont constaté qu’aux Etats-Unis, l’émotion positive des américains tend à se stabiliser à environ $ 75.000 par an. Ce montant varie probablement selon l’endroit où vous vivez et d’un individu à l’autre, mais l’idée ici est de montrer que la richesse ne peut qu’améliorer le bonheur jusqu’à un certain point.

Et une fois que vous avez atteint ce point, avoir plus de choses ne va pas nécessairement vous rendre plus heureux. C’est pourquoi nous voyons encore beaucoup de gens riches être malheureux en dépit de leur statut élevé .

L’argent n’est pas la seule valeur dans ce monde. Il y a d’autres choses dans la vie dont vous avez besoin pour trouver l’équilibre.

Le bonheur et l’adaptation hédonique

Il y a un concept en psychologie appelé “adaptation hédonique” dont l’idée de base est que “nous nous sommes habitués à certaines choses”. L’adaptation hédonique est le processus qui diminue progressivement l’impact des circonstances de la vie sur le bonheur. C’est en 1947 que le psychologue Harry Helson en a formalisé le modus operandi.

Lorsque nous achetons d’abord cette nouvelle voiture ou ce nouveau téléviseur, nous sommes dans un état de bonheur – mais les jours, les semaines et les mois passent, cet achat devient de moins en moins intéressant pour nous.

Nous nous adaptons rapidement à lui. Ainsi, nous cherchons quelque chose de nouveau et de mieux pour satisfaire nos envies. En réalité, ce qui nous rend véritablement heureux, c’est que pendant un instant, nous avons cessé de désirer quelque chose.

Briser ce cycle grâce à la reconnaissance

De nombreuses études montrent qu’être reconnaissant et apprécier ce que vous avez déjà est l’un des meilleurs moyen de trouver le bonheur. Cela vous aidera à vous concentrer davantage sur ce que vous avez et non ce que vous n’avez pas.

Le bonheur va au delà du plaisir

Les philosophies anciennes sur le bonheur tendent à démontrer que le bonheur n’est rien de plus que la somme de vos expériences agréables auxquelles vous avez soustrait vos expériences douloureuses.

Maintenant, les psychologues se rendent compte que le bonheur va au delà de la recherche du plaisir et éviter la douleur.

Le vrai bonheur ne vient pas de la joie et du plaisir, mais plutôt de trouver un sens à la vie. Cela comprend vos relations avec votre famille, vos amis et collègues de travail, ainsi que votre relation avec vous-même et la poursuite de vos propres objectifs et valeurs personnelles.

Un des meilleurs exemples nous est donné par le psychologue Viktor Frankl. Il vivait dans des conditions vraiment terribles et douloureuses tout en étant emprisonnés dans un camp de concentration pendant l’Holocauste. Il avait perdu presque toute sa famille, sauf sa sœur. En dépit de ces circonstances, il a été en mesure de trouver un sens et un but à chaque instant.

Comme le suggère Frankl , “On peut tout prendre à un homme sauf une chose, la dernière des libertés humaines, : choisir son attitude dans un ensemble de circonstances, de choisir son propre chemin.”
C’est l’essence même de trouver un sens et une perspective indépendamment de la douleur et du plaisir dans nos vies.

Nous ne pouvons pas oublier qu’il y a plus à gagner que de maximiser le plaisir et minimiser la douleur. Nous devons aussi garder à l’esprit la “vue d’ensemble” de notre vie – nos relations, le travail et nos objectifs personnels.

Le point d’équilibre dépend de la personne

Nous devons équilibrer nos désirs, mais ce équilibre est différent pour chacun. Alors que certaines personnes peuvent être heureux de vivre une vie modeste avec peu de luxe et de plaisir, d’autres s’efforcent d’avoir plus. Tout le monde a des valeurs et des préférences, il est donc important de découvrir ce qui importe le plus pour vous.

Rappelez-vous, avoir des besoins et des désirs n’est pas une mauvaise chose. Il faut juste essayer de faire attention de ne pas laisser vos désirs prendre le dessus sur votre bonheur. Cela est particulièrement vrai si vos besoins sont excessifs ou irréalistes.

Essayez de vivre avec un désir de moins

Avez-vous trop de désirs dans votre vie ? Essayer de vous libérer d’un désir. Même si c’est juste pour une journée ou une semaine.

Tout en lâchant du leste sur ​​l’un de vos désirs, essayez de vous concentrer davantage sur les plaisirs simples de la vie.

Souvent, nous n’avons pas besoin de faire quelque chose d’extravagant pour être heureux. Le bonheur se trouve souvent dans les petites choses comme se promener avec votre chien, regarder un coucher de soleil ou avoir une conversation agréable avec quelqu’un que vous appréciez.

Plus vous trouverez le bonheur dans les choses de tous les jours, moins vous aurez besoin de combler des désirs pour le trouver.

[blockquote]Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as. Koan Zen[/blockquote]

7 réflexions sur “être heureux avec moins : essayez de vivre avec un désir en moins”

  1. Adah

    Le sujet me passionne et fera doreanavant figure de reference !

  2. Hannah

    Article impressionnant! Le plus significatif que j’ai pu lire sur le sujet.

  3. Nicole

    Article impressionnant! Le plus significatif que j’ai pu lire sur le sujet.

  4. James

    Un excellent moment passe en votre compagnie, merci beaucoup pour cette lecture.

  5. Khawlah

    Merci ! C’est exactement un article comme celui -ci que je devais lire en ce moment.

  6. Merrilee

    Persistez dans cette direction, c’est un véritable plaisir de vous suivre.
    Poursuivez par la, c’est un plaisir de vous lire.

  7. Hassan

    Cela fait peu de temps que je m’intéresse au développement personnel , et déjà je pense comme toi que tout le monde devrait s’y intéresser.

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.