Fantasmer pour Développer sa Créativité

En 1989, Gary Kimovitch Kasparov, le champion du monde d’échecs de 1985 à 2000, gagne facilement contre Deep Thought, un ordinateur spécialisé dans le jeu d’échecs et capable de calculer 720000 coups par seconde.

Interrogé par les médias sur les raisons de sa victoire, Kasparov cita deux choses: l’intuition et la capacité à fantasmer.

Pourtant, force est de constater que peu d’entre nous, sur notre lieu de travail, sont encouragés à fantasmer. D’autant plus que fantasmer est un comportement, le plus souvent, associé aux enfants ou aux paresseux.

Le fantasme est pourtant le lieux où bon nombre d’idées révolutionnaires naissent.

Essayez de penser à un objectif (ex. Je voudrais avoir plus de temps). 2largissez ensuite votre objectif (ex. J’aimerai passer moins de temps au travail). Pensez maintenant à une solution fastique qui pourrait vous permettre d’atteindre cet objectif (ex. des lutins feraient mon travail).
Essayez d’en extraire un principe de base. Celui qui vous permettra d’atteindre votre objectif. (ex. “obtenir de l’aide” ou “sous-traiter vos taches”).

Une fois que vous aurez identifié ce principe de base, essayez de générer au moins quatre nouvelles idées vous permettant de réaliser votre objectif.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.