La bonne question à se poser quand les choses vont mal

L’une des choses les plus difficiles à cultiver dans la vie est probablement nos relations avec des amis, des collègues de travail et des proches.

Nous pouvons facilement nous énerver les uns contre les autres. Nous avons tendance à devenir trop réactifs, élever nos voix et dire des choses que nous finissons – presque toujours – à regretter ou nous pouvons, à l’inverse, sous-réagir, se taire et se retirer.

C’est un exercice difficile de communiquer honnêtement et en même temps essayer de ne pas blesser les autres. Il est si facile de se perdre dans l’une ou l’autre direction. Nous pouvons communiquer notre vérité avec une charge émotionnelle trop importante et ainsi blesser celui que nous aimons ou retenir nos vrais sentiments et ensuite sentir que nous nous sommes compromis.

Parfois nous pensons savoir ce qui se passe avec les autres, nous leur disons et ils se sentent jugés.

Par opposition, nous pouvons sentir que les autres devraient savoir d’une façon ou d’une autre ce que nous traversons et nous nous mettons en colère parce qu’ils ne le savent pas.

Le problème n’est pas tant ce que nous savons, ni même ce que nous pensons que les autres savent de nous. Le problème est ce que nous ne savons pas.

La connaissance n’est pas le problème. Le manque de connaissances oui. La solution est la compréhension.

Au fil des ans, j’ai trouvé une question extrêmement utile lorsque les choses tournent mal. C’est une question simple mais très efficace.

Dites-moi ce que vous voulez que je comprenne à propos de votre travail, votre poids, votre santé, votre manque d’énergie, votre tristesse, etc..

Vous vous asseyez, posez la question, dites à vos jugements et autres à priori d’aller voir ailleurs, taisez-vous et écoutez.

Lorsque vous ne comprenez pas quelque chose, reposez la question avec la chose que vous ne comprenez pas.

Ne vous arrêtez pas avant d’avoir bien compris. Quand la personne a terminé, répétez ce que vous avez compris. Quand elle dit que vous avez compris, il y aura un changement remarquable. La tension sera considérablement réduite.

Vous aurez atteint ce qu’on appelle la compréhension mutuelle.

Vous avez reçu exactement ce qui a été communiqué et vous avez tous les deux validé que c’était la même chose.

Ensuite, vous demandez à la personne de vous écouter et vous lui dites ce que vous voulez qu’elle comprenne de vous. Essayez et voyez ce qu’il se passe.

Nous voulons comprendre … comprendre tout … toi, moi, nous, la vie, l’amour, la vérité, l’existence. Nous voulons tout comprendre.

Le problème n’est pas ce que nous savons mais ce que nous ne savons pas … sur nous-mêmes et les autres.

Une fois que nous sommes parvenus à une compréhension mutuelle avec une autre personne, nous pouvons alors prendre des décisions pour résoudre le problème.

Essayer de résoudre un problème avant de comprendre ce qui se passe réellement peut être une erreur fatale. Nous finissons généralement par l’aggraver.

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.