La douleur de l’inaction

Les deux motivateurs les plus puissants sont le désir d’avoir du plaisir et le désir d’éviter la douleur.

De ces deux, le désir d’éviter la douleur est généralement le plus fort. Normalement, nous ferons plus pour éviter la douleur que nous pouvons faire pour chercher du plaisir.

Y a-t-il quelque chose que vous savez que vous devez faire mais que vous n’avez pas fait ?

Si oui, il y a de fortes chances que vous ne l’avez pas fait parce qu’il y a une sorte de douleur associée à cela.

Même si l’action peut éventuellement vous apporter beaucoup de plaisir, votre désir d’éviter la douleur est encore plus fort que votre désir de plaisir. Cela vous empêche de faire ce qui doit être fait.

Alors, comment y faire face ?

Au lieu de se concentrer sur la douleur de le faire, concentrez-vous sur la douleur de ne pas le faire.

Oui, il est douloureux d’arrêter de fumer ou de commencer un programme d’exercices, de faire des appels, d’apprendre une nouvelle compétence ou de faire tout ce qui peut améliorer votre vie.

Et pourtant, il est encore plus douloureux de ne pas faire ces choses. Concentrez-vous sur cette douleur – plus grande et à long terme – pour vous motiver à agir.

Le désir d’éviter la douleur a un effet puissant sur votre vie. Apprenez à le contrôler au lieu de le laisser vous contrôler.

Rappelez-vous que la plus grande douleur est la douleur du regret de ne pas avoir agi.

Des étapes simples pour devenir la meilleure version de vous-même.

Découvrez les étapes simples mais puissantes pour devenir la meilleure version de vous-même

Rejoignez plus de 2500 personnes

qui ont pris leur vie en main

DÉCLENCHEZ LE CHANGEMENT POUR UNE VIE PROFONDÉMENT ÉPANOUISSANTE

Embrassez l’authenticité, surmontez les obstacles et devenez la meilleure version de vous-même en travaillant sur chacune des sept sphères de la vie.

Recevez chaque jour une affirmation positive et un contenu exclusif pour réfléchir, rêver et évoluer.

Service 100% gratuit. Vous pourrez vous désabonner à tout moment