Pour avoir le contrôle, l’autorité n’est pas la solution

Le contrôle, dans sa forme absolue, est la possibilité de choisir une action ou un résultat. La télécommande de votre téléviseur, par exemple, permet à quelqu’un de choisir le canal qu’il souhaite regarder. Mais dans la vie, ce n’est pas aussi simple que de regarder la télévision…

Parfois, nous cherchons l’autorité parce que nous pensons qu’elle va nous donner le contrôle. Que nous fassions campagne pour rejoindre le conseil municipal de notre ville ou avoir une promotion au travail, nous avons tendance à vouloir compenser notre manque de contrôle en acquérant une certaine autorité dans plusieurs “arènes” de nos vies.

Après tout, si vous avez de l’autorité, les gens vont vous écouter non ? Si vous avez souvent la possibilité de ‘punir’ ceux qui sont en désaccord avec vous, en aucun cas cela vous donne une quelconque garantie de contrôle!

Prenons un exemple simple. Disons que vous avez un enfant de cinq ans. Il ne fait aucun doute que vous êtes le parent et l’enfant est l’enfant. Vous êtes plus grand, plus fort, plus intelligent et la relation est définie – vous êtes la personne en charge.

Vous mettez l’enfant dans sa chambre, avec la consigne de ranger ses jouets. Vous partez et revenez une demi-heure plus tard. Devinez quoi ? Les jouets sont encore éparpillés sur le sol. Si vous avez des enfants, vous avez probablement vu ce scénario des dizaines (voire des centaines!) de fois.

Pourquoi ? Après tout, vous avez clairement l’autorité. Vous êtes plus grand, plus fort et plus intelligent. Vous êtes le seul responsable. Alors, pourquoi les jouets sont encore sur le sol ?

La réponse est que l’autorité n’est en aucun cas égale au contrôle. Oui, l’enfant est censé vous écouter – mais il peut choisir de s’asseoir sur leur lit et lire un livre qu’il aime. Ou il peut jouer avec les jouets qu’il est censé ranger.

Maintenant … si cela ne fonctionne pas, même dans notre scénario idéal (plus grand, plus fort, plus intelligent, et l’autorité définie), pensez-vous que cela va fonctionner avec des employés de bureau, des bénévoles, et les autres ?

Il y a une ligne de fond ici, et elle est très simple: vous ne pouvez pas forcer quelqu’un à faire quelque chose.

Même si nous le prenons à l’ultime extrême et dire que vous avez un fusil pointé sur quelqu’un, il a toujours le choix de ne pas faire ce que vous demandez. Sa motivation pourrait être augmentée, mais il peut encore dire “non”.

Toute personne cherchant l’autorité pour reprendre le contrôle de sa vie est tenu à être déçue. La triste réalité est que l’autorité apporte – en général – une plus grande responsabilité. Rien de plus. Et si vous ne possédez pas déjà le contrôle, la responsabilité supplémentaire vous donnera encore plus de choses sur lesquelles vous n’avez pas de contrôle.

Chercher l’autorité pour pouvoir de prendre le contrôle est comme acheter des choses pour être heureux – vous serez satisfait sur très peu de temps mais finalement, vous vous rendrez compte que l’autorité ne résout pas le problème sous-jacent.

Il est évident que l’autorité n’est pas la solution.

2 réflexions sur “Pour avoir le contrôle, l’autorité n’est pas la solution”

  1. Nahia

    Merci pour ce partage!

  2. Lloyd

    Comment puis-je recevoir vos articles par email ?

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.