Votre réalité, ma réalité

Le courage est un choix

Qu’est-ce qui vous empêche de poursuivre vos rêves les plus chers ? Est-ce les circonstances ? Mettez-vous vos rêves de cotés dans l’attente que votre situation change ?

Si c’est ce que vous vous dites, il peut être intéressant d’analyser un peu plus profondément votre situation. Serait-il possible qu’une autre chose vous retienne ? Serait-ce peut-être une certaine crainte sous-jacente pour laquelle vous n’arrivez pas à venir à bout ?

Ne laissez pas la peur voler vos rêves

Il y a une quantité incroyable de craintes qui peuvent nous influencer de façons subtiles et pour le moins trompeuses. Tant et si bien que, souvent, nous ne connaissons même pas leur existence. Et que même si nous reconnaissons leur présence, cela ne signifie pas nécessairement que nous aurons le courage d’y faire face et d’agir.

Parfois, nous permettons sciemment aux craintes de se mettre entre nous et nos rêves. Malheureusement, si nous faisons cela pendant un certains temps, nous pouvons arriver à un point où nous finissons par abandonner nos rêves en rationalisant nos choix par des excuses « logiques ».

Cela ne doit pas vous arriver. Vous ne devez pas céder à la peur. Les craintes ne doivent pas gêner vos actions et détruire vos rêves.
Un simple changement de perspective vous permettra d’apprendre à transformer l’énergie liée à la peur en une excitation positive et puissante que vous pourrez utiliser à votre avantage.

Sur quoi vous concentrez-vous ?

Apprendre à se concentrer sur ce que nous avons à gagner et non sur ce que nous risquons de perdre va vous permettre de complètement changer votre perception de la situation. Ce simple changement peut rapidement vous faire sentir plus courageux et désireux d’agir.

Beaucoup de gens ont pris l’habitude de voir le côté négatif de toute situation – difficile ou non. Si nous nous concentrons davantage sur l’ampleur du défi au lieu de nous concentrer sur les avantages potentiels, nous ne pourrons pas prendre les mesures nécessaires car tout ce que nous verrons sont les risques négatifs et potentiels impliqués. Plus nous nous concentrons sur ce que nous pouvons perdre, plus nous alimenterons notre peur.

Ce genre d’état d’esprit ne peut nous fournir suffisamment de motivation pour surmonter ces peurs et nous rapprocher de nos rêves. En conséquence, nous allons continuellement nous retenir et finir par vivre en dessous de notre plein potentiel.

Quelles sont les possibilités positives et négatives ?

Il est peut-être utile de faire une liste de toutes les peurs que vous avez et les coucher sur papier. Pour toutes les situations qui vous procurent un sentiment d’hésitation ou de crainte, essayez d’évaluer exactement et objectivement ce qui vous fait peur. De quoi avez-vous peur et pourquoi ? Ce choses sont-elles vraiment susceptibles de se produire ou existe-il une infime probabilité ?

Prenez une feuille séparée et créez une liste des avantages que vous aurez si vous avancez. Là encore, soyez aussi précis et optimiste que vous le pouvez. Rappelez-vous que la crainte et la peur vont amplifier votre perception des possibilités négatives. Cela peut minimiser votre perception des effets positifs. Vous aurez donc à travailler un peu plus dur pour faire ressortir le positif.

Rappelez-vous que la probabilité de perdre 50 euros est plus forte que la probabilité de gagner 100 euros

Utilisez ces informations pour prendre des décisions objectives

Ces deux listes devraient vous donner une vision plus objective des options qui s’offrent à vous. Elles offriront également la clarté dont vous avez besoin pour décider d’avancer ou non.
Vous pouvez tout à fait décider que vous devez encore attendre un peu. C’est parfaitement acceptable tant que vous ne laissez pas vos craintes décider pour vous.

Si vous voyez que les éventuelles conséquences sont trop élevées par rapport à ce que vous êtes prêt à accepter en ce moment, vous pouvez trouver des options moins risquées ou tout simplement réévaluer votre situation à une date ultérieure.
Décider de faire marche arrière demande du courage. Autant que de décider d’aller de l’avant, mais dans ce cas, votre décision est fondée sur un raisonnement solide plutôt qu’une paranoïa émotionnelle.

Ne laissez pas la peur se hisser en travers de votre chemin

Si vous décidez qu’il est temps d’agir, vous pourrez toujours avoir besoin de travailler sur votre courage. Mais gardez toujours à l’esprit que la seule personne ayant le pouvoir de vous retenir, ou de vous faire aller de l’avant, c’est VOUS. À sa base, le courage est en grande partie du à la volonté de surmonter la peur, l’hésitation ou les excuses qui tentent de vous éloigner de vos rêves.

Quoi que vous fassiez, n’essayez pas de vous convaincre que vous avez à surmonter complètement toutes vos craintes avant de passer à l’action. Les personnes ayant connues le plus de succès confessent souvent et ouvertement qu’ils ont finalement dû se résoudre à aller de l’avant en dépit de leurs craintes et leurs sentiments d’incertitude.

Le courage est un choix, et la peur n’a pas le pouvoir de vous priver de vos rêves, de votre motivation et de votre force, sauf si vous décidez de la laisser faire.

RECEVEZ CHAQUE MATIN UNE AFFIRMATION POSITIVE
Réfléchir, rêver, grandir
Développez un état d’esprit de croissance, surmontez les croyances auto-limitantes et transformez votre façon de penser et de ressentir la vie avec nos affirmations positives.

Service 100% gratuit – Désabonnez-vous à tout moment

A lire également

10 Commentaires

  1. Vos bonnes connaissances et votre gentillesse dans le traitement de tous les sujets ont été très utiles. Je ne sais pas ce que j'aurais fait si je n'avais pas été confronté à une telle démarche.

  2. François dit :

    Bonjour, je suis ravi d'avoir trouvé votre site web, je l'ai trouvé par erreur alors que je cherchais quelque chose d'autre sur Google. Quoi qu'il en soit, je suis ici maintenant et je voudrais juste dire merci beaucoup pour un article formidable et un blog passionnant (j'aime aussi le thème), je n'ai pas le temps de le parcourir en entier à la minute mais je l'ai sauvegardé et j'ai aussi ajouté vos flux RSS, donc quand j'aurai le temps je reviendrai pour lire plus, s'il vous plaît, continuez votre excellent travail.

  3. Baptiste dit :

    Je voulais simplement vous remercier encore une fois. Je ne suis pas certain des choses que j'aurais pu faire sans le type de conseils révélés par vous concernant cette situation.

  4. J'aime beaucoup le thème et la conception de votre site mais je recnontre un petit problème d'affichage sur Internet Explorer. Rencontrez-vous parfois des problèmes de compatibilité de navigateur ?

  5. Cela vous dérange-t-il si je cite quelques-uns de vos articles, à condition que je mentionne le crédit et les sources qui renvoient à votre blog ? Mon blog est dans la même thématique que la vôtre et mes utilisateurs pourraient bénéficier de certaines des informations que vous fournissez ici. Veuillez me faire savoir si vous êtes d'accord. Je vous remercie.

  6. C'est tellement juste,rien ne manque dans ce texte

  7. Je tiens à exprimer ma passion pour la gentillesse dont vous faites preuve à l'égard des personnes qui ont besoin de conseils sur ce sujet important.

  8. Certains d'entre nous savent que vous présentez des étapes importantes sur ce blog et que vous encouragez fortement la contribution d'autres personnes sur ce sujet, alors que notre propre enfant découvre vraiment beaucoup de choses. Je vous souhaite beaucoup de plaisir pour le reste de l'année.

  9. Juliette dit :

    Faites-moi savoir si vous cherchez un auteur pour votre site. Vous avez d'excellents articles et je pense que je serais un bon atout. Si vous souhaitez vous décharger un peu, j'aimerais écrire des articles pour votre blog en échange d'un lien vers le mien. N'hésitez pas à m'envoyer un courriel si vous êtes intéressé. Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *