L’échec nous donne le choix

La question n’est pas de savoir si nous allons échouer ou non (la réponse est évidente) mais plutôt comment nous allons échouer. Pour cette dernière question, nous avons deux choix

La mauvaise façon d’échouer

Il y a deux erreurs courantes que nous faisons lorsque nous sommes confronté à l’échec. La première est d’essayer de l’éviter. Si nous avons peur d’échouer, nous avançons si sûrement que nous ne prenons jamais de risques. Pourtant, le risque est à la fois une partie importante de la réussite et une condition nécessaire de la croissance.
Si nous ne sommes pas prêts à risquer l’échec, nous ne sommes pas dignes du succès. Le succès ne vient pas à nous; nous devons aller le chercher. Ne pas risquer l’échec est le pire des échecs.

La deuxième erreur que nous faisons est de laisser l’échec nous vaincre. Nous nous mettons en colère, nous devenons frustré, déçu, découragé. Et, trop souvent, nous abandonnons. Je ne dis pas ces sentiments ne sont pas valides ou réels, mais la souffrance ne doit pas nous détruire. Elle devrait nous aider à vérifier le niveau de notre détermination et notre volonté de rebondir.

Notre plus grande gloire est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque fois que nous tombons. – Confucius

La bonne façon d’échouer

Notre succès est déterminé, en grande partie, par ce que nous faisons lorsque nous échouons. Voici trois suggestions pour faire face aux grands échecs de la vie :
Tout d’abord, trouvez quelqu’un à qui parler. Vous serez rassuré que vous n’êtes pas seul; et vous aurez l’encouragement nécessaire pour rebondir.
Deuxièmement, faites sortir l’écrivain qui est en vous. Asseyez-vous et commencez à écrire ce que vous avez fait, comment vous vous sentez et sur ce que vous allez faire ensuite. Vous serez étonné de ce qui finira par être couché sur ce papier. Troisièmement, lisez, laissez-vous inspirer par les personnes qui ont réussi malgré les échecs. En lisant les histoires de Gandhi, Edison, Martin Luther King vous pourrez vous remplir d’espoir.

Tout comme un os cassé devient encore plus fort quand il guérit, nous faisons la même chose. Tout dépend de notre attitude et nos choix. Nous pouvons devenir plus fort à nos endroits cassés si nous choisissons d’apprendre de nos erreurs, corriger notre parcours, et essayez à nouveau. Nos échecs dans la vie, aussi douloureux soient-ils, peuvent être nos meilleures expériences d’apprentissage et notre plus grande source de force renouvelée. Comme l’a dit le général George S. Patton, “le succès est à la hauteur de votre rebond après avoir touché le fond.”

N’ayez pas peur d’échouer. Ne perdez votre énergie à essayer de dissimuler l’échec. Apprenez de vos échecs et passer au prochain défi. Si vous n’échouez pas, vous ne grandissez pas.

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.