L’erreur est humaine

Nous faisons tous des erreurs et, dans la majorité des cas, nous regrettons les faire. En ce qui me concerne, je dirais que les erreurs que je fais peuvent être classés en deux types – les erreurs dues à la négligence et les erreurs dues à de mauvaises décisions.

Il y a des conséquences simples et très graves à ces deux types d’erreurs . Mais ce ne sont pas les conséquences qui entachent nos vies, mais notre réponse à ces conséquences.

Selon les hypothèses culturelles communes, les erreurs sont signe d’échec et nous devrions essayer de les éviter complètement. Depuis l’enfance, vous êtes condamné pour vos erreurs et vous êtes incités à les éviter à l’avenir pour ne pas “les répéter à nouveau”.

Cette mentalité entrave votre capacité de prise de décision. Vous pensez plus à ne pas faire une erreur que d’essayer de trouver une solution au problème. Même moi, je suis victime de cette pensée. Plusieurs fois, je pense plus à ces échecs plutôt qu’essayer de résoudre vraiment le problème.

Il est ainsi important d’apprendre à lâcher prise, accepter le fait de faire des erreurs. Parfois les décisions prises ne seront pas optimales et il faudra faire face aux conséquences. Il n’y a pas d’échappatoire.

Mais ce qui différencie les erreurs des échecs est notre attitude envers eux. Il profite beaucoup d’accepter les erreurs, trouver ce qui ne va pas et passer à autre chose. Il est inutile de se lamenter et de faire de nos vies un enfer. Imaginez que vous allez à un spectacle de danse et qu’un des danseurs perd l’équilibre et tombe.
S’il panique, se sent gêné et quitte la scène, vous qualifieriez certainement ce faux pas d’échec. Mais s’il se lève et continue son show, vous apprécierez probablement son courage et son attitude. C’est la même attitude que vous devez apporter dans votre vie de tous les jours.

“La chute n’est pas un échec. L’échec c’est de rester la où on est tombé.” – Socrate

Les conséquences ne sont pas dans vos mains. D’une certaine manière, vous ne pouvez pas les contrôler. Par contre, ce que vous pouvez faire est de prendre des mesures et choisir votre attitude envers elles, qu’elles soient bonnes ou mauvaises.
Comme l’a dit Viktor Fankl, la plus grande des libertés humaines est d’être capable de choisir sa propre attitude. Votre attitude détermine votre réponse à un événement. Et votre réponse vous fait vous sentir bien – ou mal – par rapport à une situation.

PODCAST

DÉCLENCHEZ LE CHANGEMENT POUR UNE VIE PROFONDÉMENT ÉPANOUISSANTE

Embrassez l’authenticité, surmontez les obstacles et devenez la meilleure version de vous-même en travaillant sur chacune des sept sphères de la vie.

Recevez chaque jour une affirmation positive et un contenu exclusif pour réfléchir, rêver et évoluer.

Lost your password?

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE LIVRE GRATUIT