Les élus se choisissent eux-mêmes

En 1994, une jeune femme a demandé le divorce. Sans travail et peu d’argent pour vivre, elle a demandé des prestations sociales pour s’occuper de son bébé.

La mère de cette femme était morte quelques années auparavant. Elle avait une relation difficile avec son père et ils ne s’étaient pas parlé depuis des années. Seule pour élever son enfant, sans emploi, elle devait lutter pour ne pas tomber dans la dépression.
Des années plus tard, elle ferait référence à elle-même comme “le plus grand échec qu’elle a connu”

Cependant, durant les cinq années qui ont suivi son divorce, cette femme allait livrer une bataille contre la peur et la dépression pour bâtir une vie de multi-millionnaire. Et cela ne faisait que commencer. Cette femme s’appelle Joanne, mais le monde la connaîtra en tant que J.K. Rowling.

J.K. Rowling est l’auteur de la série de livres “Harry Potter”. Ces histoires ont ensuite été transformées en une série de films, eux aussi devenus l’un des plus grands succès cinématographiques jamais connu. Selon Forbes, J.K. Rowling est le premier auteur de l’histoire à gagner de plus de 1 milliard d’Euros pour l’écriture de livres.

Son succès est encore plus étonnant lorsque on regarde son histoire. Elle vivait grâce à des aides sociales lorsqu’elle a soumis le manuscrit de son premier livre. Comment a-t-elle pu sortir de la pauvreté et atteindre le sommet du monde littéraire ?

Il y a beaucoup de pièces du puzzle, bien sûr, mais ici, c’est un facteur qui, je crois, à eu un énorme impact sur sa réussite : Joanne à pris la responsabilité de ce qui se passait dans sa vie.

Ce n’est pas de votre faute, mais c’est de votre responsabilité

Je doute fort que J.K. Rowling ait demandé d’entrer dans une relation de violence. Je ne pense pas qu’elle voulait terminer son mariage par un divorce. Et je suis sûr qu’elle n’a pas rêve d’élever sa fille dans la pauvreté. Ainsi, si ce n’est pas forcément de sa faute, elle a choisi d’en faire sa responsabilité.

Elle a pris sa fille et a déménagé dans un nouveau pays. N’ayant pas de travail, elle a commencé à écrire son livre. Lorsque les 12 premiers éditeurs ont rejeté Harry Potter, elle à frappé à la porte d’un 13ème. Voici comment J.K. Rowling décrit ce processus de gérer les épreuves de sa vie…

Je n’ai pas eu à affronter le dixième des difficultés de JK Rowling, mais même à mon niveau, j’ai remarqué la puissance de la responsabilité personnelle. Vous pourriez ne pas contrôler les circonstances de la vie, mais vous pouvez contrôler l’énergie et l’enthousiasme que vous apportez en réponse à ces situations.

Les “élus” se choisissent eux-mêmes

Souvent, nous supposons que les personnes qui réussissent sont arrivées là où elles sont parce qu’elles sont allés à la bonne école, ont rencontré la bonne personne au bon moment ou avait le patrimoine génétique nécessaire pour y parvenir.
Il est plus facile de penser à la réussite de cette façon, car alors vous pouvez vous dire que ces gens ont eu la chance d’avoir certains avantages, et vous non. C’est ce qui fait la différence.

La vérité est que, oui, la chance joue un rôle dans la vie. Mais la chance n’est autre qu’une simple opportunité, une porte ouverte.

En regardant en arrière, vous pouvez probablement identifier des centaines de situations où la chance a joué un rôle dans le succès de JK Rowling. Mais toutes ces portes ouvertes auraient été inutiles si elle n’avait pas choisi de franchir le seuil. Avant que le monde pouvait parier sur elle, elle devait parier sur elle-même.

Les gens qui finissent par ressembler à des “élus” – les auteurs à succès, les chefs d’entreprise, les athlètes de haut niveau, les artistes…. réussissent d’abord et avant tout parce qu’ils ont choisi qu’il en serait ainsi. C’est la pièce de la réussite.

Nous aimons raconter des histoires sur le succès et la gloire, de parler d’argent et de richesse. Mais il n’y a rien de flamboyant sur le fait de trouver la force dans l’échec et l’incertitude. Il n’y a rien de facile lorsque vous choisissez de lutter pour garder votre tête au-dessus de l’eau.

Je pense qu’il y a beaucoup de buts dans la vie qui nécessitent ce type de lutte. Pour J.K. Rowling, cela signifiait de choisir de devenir écrivain quand elle pensait être une mauvaise mère, seule, sans emploi. Pour vous, cela peut signifier de parier sur vous alors que :

  • vous n’avez pas de connexions
  • vous êtes inexpérimentés dans un domaine
  • vous manquez de ressources (financières, temps…)
  • vous êtes en surpoids

Les gens qui réussissent n’attendent pas d’être appelé, choisi, nommé ou désigné. Ils commencent avant de se sentir totalement prêt. Les élus se choisissent eux-mêmes.

2 réflexions sur “Les élus se choisissent eux-mêmes”

  1. Evan

    Un grand plaisir de vous lire avec cette article, je vous en remercie grandement !!!

  2. Clara

    Bravo pour cet article et pour votre blog de manière générale.

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.