Les obstacles à la pensée créative

La pensée est l’une des activités fondamentales de l’homme. Notre esprit commence à produire des idées dès notre plus jeunes âge et nous nous y penchons très tôt. Il existe, globalement, deux types de pensées, la pensée créative et la pensée critique.
La pensée critique est plus analytique, convergente et concentrée alors que la pensée créative est plus divergente et diffuse.

Une attitude non constructive

La négativité est une barrière à la pensée créative. Des déclarations comme “c’est trop difficile ou trop coûteux”, “nous ne pouvons pas le faire parce que nous n’avons pas assez de ressources ou de compétences”, souligne une attitude négative de la personne. Bien sûr, il est important d’identifier les risques liés à une situation, mais s’y arrêter est plus préjudiciable. Il faut essayer de trouver des opportunités dans chaque situation et faire face aux défis.

L’anxiété

Quand une personne est stressée ou accablés par la charge de travail, il tend à étouffer sa capacité à penser de façon créative. Le stress réduit au minimum les capacités créatives. L’organisation du travail est importante, mais elle ne doit pas nous empêcher d’essayer de nouvelles idées et approches.

La peur de l’échec

Souvent, les personnes elles-mêmes s’empêchent de penser différemment parce qu’elles ont peur que l’on se moque d’elles. La pensée créative permet à une personne de mettre en évidence des méthodes non conventionnelles.
Certains voient cette occasion comme un moyen facile de devenir la cible de plaisanteries et, par conséquent, ils vont éviter d’être créatif.
Il faut comprendre que l’échec est une partie du progrès et doit être adopté d’une manière saine.

Suivre strictement les règles

Les règles sont importantes et nous permettent de fonctionner correctement et avec précision. Cependant, les respecter scrupuleusement tue l’aspect créatif d’une personne. Cela empêche toute possibilité de faire quelque chose de nouveau et innovant.
Il ne faut pas avoir peur d’insuffler de nouvelles idées. Sans cela, le travail devient triste et monotone.

Trop de jugement

Trop compter sur la logique ne permet pas à nos idées créatives de s’épanouir et de prospérer. La pensée créative ne veut pas dire absence de raison.

Hypothèses biaisées

Il s’agit d’une tendance universelle que de s’attendre au pire face à l’inconnu. Tout le monde à peur de l’avenir et souhaiterait savoir ce qu’il lui réserve. Il est donc important de peser toutes les hypothèses afin de s’assurer qu’elles ne vont pas briser toutes les nouvelles idées.

La pensée créative ouvre de nombreuses possibilités. Pour en tirer le meilleur parti, il est primordial de travailler sur l’éradication des obstacles qui retiennent notre créativité.

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.