Les Principaux obstacles à une écoute efficace et comment les surmonter

L’écoute efficace est tout aussi importante que l’art oratoire et généralement beaucoup plus difficile. Bien que de nombreux obstacles à l’écoute efficace peuvent rendre la pratique difficile, il y a plusieurs habitudes que nous pouvons adopter pour améliorer notre compétence d’écoute.

L’écoute est probablement la partie la plus importante du processus de communication. Toutefois, la capacité d’écoute ne vient pas naturellement. Cela demande de la volonté, de la pratique et de la patience pour se développer.

Il y a plusieurs raisons qui font qu’un individu ne parvient pas à écouter. Parmi elles, on retrouve  :

  • les interruptions
  • le jugement
  • le manque d’attention
  • les emotions
  • les distractions

Les interruptions sont un problème pour de nombreuses raisons. Premièrement, c’est un comportement agressif qui amènera très probablement une réponse négative de la part de la personne interrompue. Deuxièmement, il est difficile d’écouter et de parler en même temps. Lorsque l’auditeur interrompt, il n’était certainement pas en train d’écouter.

Le manque d’attention (souvent associée à un désintéressement) est généralement difficile à cacher. Blessant, cela envoie le message à la personne qui vous parle que vous ne vous souciez pas vraiment de ce qu’elle dit. Si une personne ne peut pas écouter activement dans le moment présent, il est préférable de reporter la discussion à un moment où il n’y aura pas de distractions.

Les émotions peuvent entraver la capacité d’écoute. Il est important que le récepteur soit conscient de ses émotions. Si l’expéditeur envoie un message offensant, il est important d’être conscient du fait que quelque chose menace la rupture du processus. La colère est peut-être le meilleur raccourci vers l’incompréhension.

[ctt title=”La colère est peut-être le meilleur raccourci vers l’incompréhension.” tweet=”La colère est peut-être le meilleur raccourci vers l’incompréhension.” coverup=”H2i0G”]

Pour éviter de tirer des conclusions hâtives, il peut être utile d’attendre jusqu’à ce que la personne termine sa phrase avant de répondre. Il peut également être utile de poser des questions tout au long de la conversation pour clarifier certains points.

Il est facile de se laisser distraire tout en essayant de communiquer. Souvent, on a beaucoup de choses à faire qu’il est parfois difficile de se concentrer pleinement dans une conversion. Cela peut être un problème, car cela conduit à une mauvaise communication.

Bien que les raisons à tout cela sont nombreuses et parfois normales, il y a plusieurs façons d’améliorer nos compétences d’écoute.

  • Montrer que vous êtes activement impliqué
  • Etre concentré
  • Éviter de formuler une réponse immédiate
  • Essayez de préparer à l’avance
  • S’assurer que l’environnement est propice à l’écoute.

Montrer que nous sommes à l’écoute est essentiel. Quand les gens ne se sentent pas écouté, ils ne vous feront pas confiance et le processus de communication se décomposera rapidement. Par conséquent, il est important de laisser des indices verbaux et non verbaux pour montrer que vous écoutez.

La concentration exige volonté et pratique. Pratiquer l’écoute active aide à la concentration, mais il y a d’autres éléments qui contribuent à votre capacité de vous concentrer sur ce que quelqu’un dit. Lorsque vous êtes impliqué dans un échange d’informations, essayez d’arrêter tout ce que vous faisiez. Il est important de vous positionner d’une manière qui maintient un contact visuel tout en vous permettant d’observer d’autres formes non-verbales de communication.

Il est important de ne pas vouloir formuler une réponse immédiate. Vous ne serez pas en mesure de vous concentrer pleinement sur une véritable compréhension de ce que l’orateur essaie de dire si vous êtes trop occupé à penser à ce que vous allez dire en réponse. Au lieu de cela, il est important d’aborder la communication comme un dialogue. Dialogues nous aide à apprendre ce que les autres ont à dire en nous forçant à réfléchir sur leur message et de comprendre ce que nous avons entendu plutôt que de simplement répondre en fonction de nos propres opinions.

La préparation peut avoir un impact énorme sur le résultat d’un dialogue ou toute forme de communication. Pour se préparer à une interaction où l’écoute efficace sera importante, il est essentiel de garder à l’esprit le but de l’échange. Quelles décisions doivent être prises et la collaboration entre l’émetteur et le récepteur sont des facteurs importants à garder à l’esprit.
Il est également utile d’aborder la situation avec une attitude propice à la volonté de connaître la vérité. Le dialogue doit être considéré comme une occasion de découvrir la vérité et de faire des progrès, plutôt que comme un défi ou un conflit.

Souvent, les gens sont tellement occupés à essayer de défendre leurs positions qu’ils ne parviennent pas à penser qu’ils pourraient s’améliorer ou simplement voir les choses d’une manière différente.

Choisir le bon environnement est important car cela vous aidera à écouter efficacement et éviter les distractions. Bien qu’il n’y ait pas nécessairement d’environnement idéal pour toutes les communications, en général, il est préférable d’éviter les zones où il y a des niveaux élevés d’activité, des bruits forts, une température inconfortable, mauvaise circulation d’air, etc.

Ces techniques associées à de la volonté et de la patience amélioreront vos compétences de communication.
L’écoute efficace est la partie la plus importante du processus de communication. Mais c’est probablement la partie la plus difficile à maîtriser.

2 réflexions sur “Les Principaux obstacles à une écoute efficace et comment les surmonter”

  1. Cela fait beaucoup de choses à penser pour pouvoir vraiment écouter la personne en face. Je pense que c’est très simple : si l’esprit est encombré de choses à faire, de jugements, de pensées à propos de l’environnement, à propos de choses à faire ou ne pas faire, comment nous sommes perçus etc. nous ne pouvons pas entendre ce que la personne nous dit vraiment, nous sommes trop occupés à penser.
    Tandis que si nous avons l’esprit libre, nous sommes immédiatement présents et connectés à l’autre personne, c’est tout ce qu’il faut pour une bonne écoute. Commençons avec l’envie d’écouter et d’être là pour cette personne, un peu de curiosité et voilà.

    1. InstantsPrésents

      Merci Sandie pour vos commentaires réguliers. Cela fait vraiment plaisir.

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.