Les seuls mots dont vous avez besoin pour surmonter vos peurs

Est-ce que vos peurs vous empêchent de faire quelque chose que vous avez toujours voulu faire ? Avez-vous peur de faire ce pas qui, vous le savez, va changer votre vie pour le mieux ? Craignez-vous l’avenir ?

Il y a 3 mots qui, mis côte à côte, deviennent très puissants et peuvent vous aider à surmonter vos peurs : “Je m’en charge”

Dans son livre ‘Tremblez mais osez !’ la docteur Susan Jeffers vous invite à les prononcer lorsque vous êtes face à une peur.

Quand je suis confronté à une nouvelle situation, une nouvelle crainte au travail ou dans ma vie personnelle, je garde toujours ces trois mots à l’esprit : “Je peux gérer”

“Je peux gérer” si j’écris quelque chose que les lecteurs de ce blog n’aiment pas.

“Je peux gérer” si, en raison de la restructuration de l’entreprise, je perd mon travail.

“Je peux gérer” si je fais une erreur dans mes choix.

“Je peux gérer” si je perds mon argent en l’investissant dans le marché boursier.

“Je peux gérer” si je pose une question que certaines personnes peuvent qualifier de “stupide”.

“Je peux gérer” si je suis rejeté.

“Je peux gérer” si je tombe malade

“Je peux gérer” si je dois faire face à des changements radicaux.

“Je peux gérer” si …

La plupart des craintes sont enracinés dans la conviction que vous n’avez pas la capacité de gérer les défis que la vie vous lance. Rappelez-vous, la vie ne vous donnera jamais plus que ce que vous pouvez gérer !

Vous devez mettre de côté vos peurs et commencer à croire que, peu importe ce qui se passe dans votre vie, vous avez la possibilité de le gérer. Vous avez tout ce dont vous avez besoin pour gérer tout ce qui peut vous arriver et va vous arriver.

Après tout, n’avez vous pas été en mesure de gérer tout ce qui s’est déjà passé dans votre vie jusqu’à présent ? Bien sûr que oui.

Je suis toujours là. J’ai toujours un toit au-dessus de ma tête et de la nourriture dans les placards. J’ai encore ma famille, mes amis, un peu d’argent en banque, ma santé, mon intelligence, mes facultés, mes capacités…

Peu importe ce qui se passe dans le futur, je garderai ces mots à l’esprit car quelles que soient les circonstances, les évènements, je sais que je gèrerai et je sais que vous le pouvez aussi !

N’ayez jamais peur de la vie, n’ayez jamais peur de l’aventure, faites confiance au hasard, à la chance, à la destinée. Partez, allez conquérir d’autres espaces, d’autres espérances. Le reste vous sera donné de surcroît. – Henry de Monfreid

Chaque fois que la crainte nous envahit, nous sommes dépassés et nous devenons trop aveugle pour adopter la bonne réponse à une situation. Ces quelques mots nous permettent de prendre les mesures appropriées. De défier la peur.

Apprenons de nos expériences, appuyons-nous sur l’expérience pour augmenter notre confiance et la prochaine crainte ne sera peut être pas si effrayante que ça.

La prochaine fois que vous vous trouvez dans une situation nouvelle, essayez de répéter ces quelques mots…

RÉFLÉCHIR, RÊVER, ÉVOLUER

Commencez votre voyage vers une vie plus consciente et plus épanouissante.
Rejoignez plus de 20 000 personnes qui reçoivent chaque matin
des articles inspirants exclusifs réservés aux abonnés et une affirmation positive pour bien démarrer la journée. 

21 réflexions sur “Les seuls mots dont vous avez besoin pour surmonter vos peurs”

  1. La peur est parfois salutaire : par exemple, lorsqu’un éléphant vous fonce dessus.

    Certes, le cas est rare (!) mais le mécanisme de la “bonne peur” est répandu..

    Pour le reste, les “mauvaises peurs” touchent souvent à l’inconnu.
    On a peur de ce que l’on ne connait pas.

    Un bon remède ?
    Les affronter !

    1. InstantsPrésents

      Merci Jean-Luc pour votre visite et votre commentaire. Cela fait plaisir de vous lire 😉

  2. Cela fait peu de temps que je m’intéresse au développement personnel , et déjà je pense comme toi que tout le monde devrait s’y intéresser.

  3. Persistez dans cette direction, c’est un véritable plaisir de vous suivre.
    Poursuivez par la, c’est un plaisir de vous lire.

  4. Cela fait peu de temps que je m’intéresse au développement personnel , et déjà je pense comme toi que tout le monde devrait s’y intéresser.

  5. Cela fait peu de temps que je m’intéresse au développement personnel , et déjà je pense comme toi que tout le monde devrait s’y intéresser.

RESTEZ INSPIRÉ(E)

Inscrivez-vous gratuitement et recevez chaque matin du contenu exclusif réservé aux abonnés pour réfléchir, rêver, évoluer

RESTEZ INSPIRÉ(E)

Inscrivez-vous gratuitement et recevez chaque matin du contenu exclusif réservé aux abonnés pour réfléchir, rêver, évoluer

Retour haut de page