Pourquoi est-il parfois difficile de se motiver ?

Nous avons tous trois choix fondamentaux quand il s’agit de passer à l’action. Nous pouvons faire bouger les choses, regarder les choses se faire ou se demander “Que s’est-il passé ?“. La seule chose qui change vraiment est le résultat.

Si vous lisez ce genre d’article, c’est que vous aimez ou voulez faire bouger les choses. Vous définissez vos objectifs et vous essayez de les maintenir. Mais parfois, vous pouvez relâcher vos efforts et avoir du mal à trouver la motivation pour revenir sur le bonne voie.

Cela arrive souvent et c’est normal. Nous ne pouvons pas faire d’exercice pendant plusieurs jours, nous avons envie de rester un peu plus longtemps pour regarder la fin de ce film, nous enchainons les semaines chargées… Il suffit de peu de choses pour nous éloigner de nos résolutions. Et une fois que l’habitude est brisée, il est parfois difficile de se motiver à recommencer.

Pour faciliter le processus, nous devons impérativement éviter les facteurs suivants :

Une attitude négative

Votre état d’esprit est un facteur important de votre motivation. La façon dont vous percevez la situation va déterminer le type d’action que vous allez prendre. Si vous pensez que vous n’êtes pas doué / pas assez jeune / pas assez intelligent / pas assez intéressant…. votre esprit va rester concentré sur ce que vous vous dites et vous donner les preuves qui confirme cette croyance.

Je lisais récemment une étude intéressante qui décrivait le lien entre les pensées négatives contenant des mots tels que “jamais”, “ne peut pas”, “inquiet”, “fatigué”, “triste” et la production de substances chimiques qui affaiblissent notre corps et notre système immunitaire. Une attitude négative ne se contente pas d’affaiblir notre performance. Elle draine notre énergie, et rend difficile le fait de penser à faire des changements positifs dans notre vie.

La clé pour retrouver votre force mentale et la motivation est de commencer avec de petits changements dans votre attitude et votre langage. Lorsque vous vous surprenez à avoir des pensées négatives, faites l’effort de trouver au moins 3 choses positives au sujet de cette même situation.

Des objectifs erronés

Quand je suis arrivé dans la sphère de l’établissement d’objectifs, je dois avouer que je fus surpris de voir tant de programmes nous apprenant comment atteindre ses objectifs, mais très peu ne abordaient la notion de choisir les bons objectifs.

Aussi étrange que cela puisse paraître, beaucoup de nos efforts et notre motivation sont gaspillés, parce que nous travaillons sur ou pour les mauvaises choses. Au lieu d’analyser nos objectifs et la planification de notre temps, nous préférons faire quelque chose. En conséquence, nous consacrons énormément de temps à faire des choses sans importance laissons que trop peu d’énergie et de motivation pour travailler sur les objectifs qui comptent vraiment.

Le manque de connaissance de soi

La motivation est une émotion et comme toute émotion, elle va et elle vient. Ce qui me permet de continuer à poursuivre mes objectifs est une prise de conscience que si je ne me sens pas motivé pour faire quelque chose à un instant précis, cela ne signifie pas que ma motivation intrinsèque a disparue pour toujours.

C’est comme sourire lorsque nous sommes triste. Si nous commençons à sourire même quand nous n’en avons pas réellement envie, notre cerveau commence à libérer des hormones de bien-être et notre humeur n’améliore naturellement. Il en est de même pour la motivation. Si vous faites un effort pour commencer à travailler sur une tâche que vous n’avez pas envie de faire, vous verrez que votre motivation ne tardera pas à refaire surface.

La zone de confort

La plupart d’entre nous sentent une résistance intérieure lorsque nous nous approchons d’une situation qui remet en question nos croyances internes, qui nous oblige à rompre nos schémas de pensée habituels, ou nous éloigne de notre zone de confort.

L’inconnu est toujours inconfortable.  Chaque fois que nous faisons face à une nouvelle opportunité, une nouvelle idée ou une nouvelle expérience, nous analysons où elle se situe par rapport à notre zone de confort. Si elle est éloignée, nous avons souvent tendance à la rejeter sans se poser trop de questions. Et si les idées que nous excluons si facilement étaient brillantes, et si les opportunités que nous refusons sans regret pourraient nous offrir une vie meilleure ?
Le problème est que nous ne le saurons jamais tant que nous ne défions pas notre zone de confort. Je sais que cela semble évident – nous savons tous que nous devons garder notre esprit ouvert aux nouvelles opportunités et dire “oui” à l’inconnu plus souvent. Mais est-ce que nous le faisons vraiment ?

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.