Votre plus belle aventure est sur le point de commencer

Il était une fois dix hommes qui traversaient une jungle. Après être arrivés à un large cours d’eau relativement profonde qu’ils décidèrent de traverser. Atteignant la rive opposée, l’un des hommes comptait les membres de l’équipe mais oubliant de s’inclure. Il cria : «Nous sommes seulement neuf ! Quelqu’un a disparu ! ”

Un autre homme a décidé de vérifier mais il a également oublié de s’inclure. “Oui, tu as raison, dit-il, nous ne sommes plus que neuf, il manque donc quelqu’un.” Un par un, les autres comptaient aussi les membres, chacun oubliant de s’inclure lui-même. Bientôt, ils pleuraient parce qu’ils soupçonnaient qu’un des leurs avait péri dans la traversée…

Avant de revenir à l’histoire, prenez un moment pour penser à cinq personnes formidables, cinq personnes que vous respectez, que vous admirez… Ca y est ?

Pourquoi ne pas vous inclure dans cette liste des cinq personnes ? Etes-vous comme chacun des dix hommes de notre histoire qui ont oublié de s’inclure ? Je le suis. Et pratiquement tous les gens sont coupables de cela. Dès lors qu’ils considèrent des personnes de valeurs, ils ne s’incluent pratiquement jamais.

C’est parce que la plupart des gens ne se rendent pas compte à quel point ils sont merveilleux. Embarquer dans le voyage de la découverte de soi est la plus grande et belle aventure que la vie a à vous offrir.

Nous pouvons diviser vaguement notre façon de vivre en quatre manières ou niveaux. Nous avons d’abord les pessimistes. Ils croient que la vie est une lutte sans fin, pleine de souffrance inutile. Ensuite, nous avons les optimistes. Ils croient que les difficultés peuvent être surmontées, profiter de la vie et avoir une raison de vivre. Chaque fois qu’ils sont mécontents de leur situation, ils travaillent sur leur développement personnel. Leur compréhension plus profonde de la vie leur apporte de nombreuses récompenses, y compris le bonheur.

Mais certains aventuriers continuent, explorant un niveau plus profond. Ils font des découvertes passionnantes. Ils apprennent qu’ils ne sont pas ce qu’ils pensaient être t! Bien qu’ils aient eu auparavant des doutes, des peurs et des limitations, après avoir découvert leur vrai Soi, ils ont découvert qu’ils n’avaient pas de limites. Contrairement aux optimistes qui se contentent de réparer un moi endommagé, ces aventuriers travaillent sur le souvenir, la récupération et la restauration de leur moi parfait, qui était toujours là, attendant d’être découvert.

Notre vrai Soi est notre vraie nature et il est clairement visible chez les enfants, car ils sont confiants, aimants, courageux, curieux et joyeux. Ce sont des explorateurs, des aventuriers et des découvreurs. Mais comme ils sont élevés par les parents et guidés par les enseignants et la société, ils sont involontairement programmés pour croire qu’ils ont beaucoup de faiblesses et d’imperfections.

Les aventuriers qui prennent la peine de découvrir leur vrai Soi sont bien récompensés. Car le bonheur ordinaire connu par les optimistes cède la place à la joie et à la liberté sans fin.

Tout comme il existe un gouffre formidable entre nos Vrais et Faux Soi, il y a un énorme fossé entre les troisième et quatrième niveaux d’expérience. Les trois premiers niveaux sont psychologiques, mais pour le quatrième et dernier niveau, nous devons quitter le domaine de la psychologie et entrer dans le champ de la spiritualité. Pourtant, le faire est parfaitement naturel et scientifique.

Après tout, que suis-je ? Ne suis-je pas un essaim de molécules en mouvement incessant ? En quoi suis-je différent de vous ? En quoi êtes-vous différent de moi ? Et que sont les molécules ? Ne sont- ils pas composés d’atomes ? Mais que sont les atomes ? Ils sont composés de particules subatomiques. En approfondissant de plus en plus la composition ultime de l’univers et ce qui maintient le tout ensemble, nous atteignons le non physique, que nous pouvons qualifier d’immatériel, d’énergétique ou spirituel.

Alors, qu’est-ce que je suis ? À mon niveau le plus profond, caché dans les replis de mon être, je suis l’esprit. Le mot « esprit » est juste une autre étiquette. Nous pouvons choisir d’utiliser des mots différents. Je choisis de l’appeler VIE. La vie s’exprime à travers moi, vous et tout ce qui nous entoure dans l’univers. Nous sommes les notes de sa symphonie. Je ne peux pas plus être séparé de la vie que les rayons du soleil peuvent être séparés du soleil.

Ainsi, la plus grande aventure que la vie nous offre est la découverte de notre vrai Soi spirituel. Cette découverte attend tous les chercheurs spirituels. Ce n’est pas un exercice intellectuel mais une expérience qui transforme la vie. C’est comme une expérience de mort imminente; ça nous libère complètement.

Le pessimiste est enfermé dans une cellule de prison de sa propre fabrication. L’optimiste a ouvert la porte de sa cellule et est libre d’errer n’importe où dans la prison. L’aventurier qui a découvert son vrai Soi psychologique a trouvé la clé de la prison et est libre d’errer n’importe où dans la ville et la campagne. Mais celui qui découvre son vrai Soi spirituel connaît une liberté sans limite. Il est libre d’errer n’importe où sur terre et au-delà.

Les aventuriers qui ont découvert leur vrai Soi psychologique se voient sous un jour très positif. Ils peuvent se voir comme des scientifiques brillants, des athlètes de haut niveau, des parents ou des enseignants stimulants, des leaders inspirants, des activistes sociaux. Mais pour les personnes qui ont trouvé leur vrai Soi spirituel, ces descriptions ou étiquettes sont beaucoup trop restrictives. Car elles se voient elles-mêmes et leurs possibilités aussi illimitées que l’univers. Bien que les aventuriers fassent l’expérience de l’amour, les chercheurs spirituels deviennent l’amour, car c’est la nature de notre vrai Soi spirituel. Ces êtres éveillés rayonnent de compassion partout où ils vont, car ils sont profondément amoureux de tout ce qui est. En ce qui concerne la liberté, Walter A. Keers nous dit : “Si vous êtes éveillé, vous n’êtes pas libre comme certains le diraient, mais vous êtes la liberté elle-même. Pas comme un oiseau dans le ciel, mais comme le ciel lui-même.

La question est, alors, comment pouvons-nous découvrir nos Soi psychologiques et spirituels ?

Pourquoi chercher la vie après la mort quand nous ignorons la vie avant la mort ?

La question la plus importante de tous. Beaucoup de gens cherchent à découvrir si Dieu existe, ce qui nous arrive après la mort et quel est le but de l’humanité. Cependant, peu de personnes posent la question la plus importante de toutes : «Qui suis-je ?» À quoi servent les réponses aux autres questions si nous ne savons même pas qui ou ce que nous sommes ? La plupart d’entre nous sont endormis. Nous existons, mais ne vivons pas. Nous voyons, mais ne regardons pas. Nous entendons, mais n’écoutons pas. Nous utilisons des mots vides et mangeons des aliments sans goûts. Nous nous précipitons sur notre chemin sans sentir le vent sur notre visage, le soleil sur nos bras et l’herbe sous nos pieds. Pourquoi chercher la vie après la mort quand nous ignorons la vie avant la mort ? Pourquoi traversons-nous la vie sans connaître le plus grand trésor de tous : savoir qui nous sommes vraiment ?

Comme expliqué précédemment, nous avons été élevés par des parents imparfaits dans un monde imparfait. Dans nos premières années, la plupart d’entre nous ont été exposés à la critique. Ne sachant pas mieux, nous avons accepté la critique des adultes comme étant la vérité. Certaines des pensées qui ont traversé nos esprits ont pu inclure des choses telles que “Je suis paresseux. Je suis stupide. Je suis mauvais. Je ne vaux rien. Je ne peux rien faire de bien”. Nous avons d’abord été critiqués; alors nous nous sommes critiqués. Nous nous sommes identifié avec ces pensées négatives. Nous leur avons donné vie. Nous croyions que les pensées étaient les notre. Plus tard, nous avons commencé à critiquer les autres, dans le vain espoir qu’en les entraînant nous nous élèverons nous-mêmes. Nos propres sentiments d’inadéquation nous ont conduits à traiter les autres injustement. Naturellement, nos victimes ont riposté en nous critiquant, perpétuant ainsi le problème.

Pour découvrir votre vrai soi, vous devez comprendre les rôles des choses, des pensées et du penseur. Les choses stimulent nos sens et font surgir des pensées dans notre conscience.

Les pensées sont des outils puissants. Elles nous permettent d’avancer. Grace à elles, nous sommes prêts à explorer l’espace, à construire de nouveaux superordinateurs et à découvrir des remèdes contre des maladies mortelles…

Je ne suis peut-être pas les pensées qui inondent mon esprit, mais je suis le penseur qui utilise les pensées pour créer. C’est notre héritage. C’est ce que nous étions censés être. Malheureusement, beaucoup sont toujours pris au piège dans leurs pensées. Ils ne se rendent pas compte qu’ils sont le penseur et non les pensées. Ils permettent à leurs pensées de les contrôler au lieu de contrôler leurs pensées. C’est une recette pour un désastre parce que nos pensées sont créées par des choses et des événements sur lesquels nous n’avons aucun contrôle. Par conséquent, si nous nous permettons de dériver dans le flot de nos pensées, nous n’aurons aucun contrôle sur notre destination. Nous devons récupérer notre vrai soi, le penseur, et analyser nos pensées telles qu’elles apparaissent. Nous devons être des penseurs critiques, rejetant chaque pensée inutile ou négative tout en utilisant chaque pensée positive pour nous rapprocher de notre plein potentiel.

Comment pouvons-nous sortir des sables mouvants de nos pensées et assumer notre rôle légitime de Penseur, notre vrai Soi ? Une bonne façon de commencer est avec une technique de méditation simple. Choisissez une chambre confortable où vous ne serez pas dérangé. Portez des vêtements amples. Asseyez-vous droit, mais confortablement. Fermez les yeux pour éliminer les distractions. Respirez lentement et profondément. Détendez-vous. Permettez à vos pensées de circuler librement. N’essayez pas de les contrôler; observez-les simplement.

Assumons le rôle du Témoin. Ne les analysez pas. Surtout, ne portez pas de jugement. Simplement observez et acceptez. Si une pensée négative surgit, ne vous dites pas que vous êtes trop négatif. Observez; ne jugez pas. Les pensées vont et viennent. Elles disparaissent et changent. Mais votre vrai soi est immuable.

Bien que la technique soit simple, elle n’est pas facile à faire. Vous êtes tellement ancré dans vos pensées que vous trouverez qu’il est presque impossible de prendre du recul et de vous en retirer. Pratiquez cette technique pendant cinq à dix minutes au début, l’augmentant graduellement à vingt minutes. Au fil du temps, vous serez en mesure d’être témoin de vos pensées. Au début, juste pour un instant éphémère. Mais au fil du temps, vous serez en mesure d’assister à vos pensées pour des périodes de plus en plus longues. Oui, la technique peut être simple, mais les récompenses sont grandes:

Une fois que vous apprendrez à être témoin de vos pensées, vous réaliserez que vous n’êtes pas vos pensées, mais vous en êtes le Témoin. Cette réalisation est une petite première étape dans la découverte de votre vrai soi. Mais comparé à où vous étiez auparavant, c’est un pas en avant énorme.

En apprenant à accepter vos pensées sans autocritique, vous apprenez à vous accepter. Vous serez en paix avec vous-même. Surtout, lorsque vous arrêtez de vous critiquer, vous cesserez de critiquer les autres, ce qui signifie que vous rendrez ce monde plus paisible.

En apprenant à être témoin de vos pensées, vous libérez leur pouvoir sur vous. Vous êtes maintenant prêt à inverser les rôles. Autrement dit, vous êtes prêt à commencer à contrôler vos pensées, au lieu de leur laisser les commandes. Éliminez les déchets et nourrissez chaque pensée qui a du potentiel.

Voulez-vous rencontrer une personne merveilleuse ? Essayez de vous familiariser avec vous-même ! La technique de méditation ci dessus est simple mais difficile, mais comme l’écrit Lao-Tzu , “toutes les choses difficiles ont leur origine dans ce qui est facile, et les grandes dans ce qui est petit. vous voudrez vivre une vie d’action, car c’est en action que vous partagez vos dons avec le monde.”

Découvrez votre grandeur par les actions que vous prenez

Parfois, il faut un choc pour nous ramener à nos sens. Les nouvelles catastrophiques peuvent nous arracher de notre sommeil et nous amener à reconsidérer la façon dont nous menons nos vies.

Si vous découvriez que vous aviez une maladie incurable et qu’il ne vous restait que quelques mois à vivre, feriez-vous quelque chose différemment ? La plupart d’entre nous le feraient. Maintenant, voici ce que nous oublions tous : D’une certaine manière, nous avons tous cette maladie. C’est ce qu’on appelle la vie. Alors qu’attendons-nous ? Le moment est venu de faire les choses différemment, de fixer nos priorités et de nous rapprocher de nos objectifs. Nous ne pouvons plus attendre. Nous ne pouvons pas nous permettre de traiter la vie comme une tempête, tout en attendant que le temps s’arrête. Quand allons-nous commencer à passer du temps sur ce que nous croyons être le plus important dans nos vies ? Le choix que nous devons faire est simple, mais urgent.

En raison de la brièveté de la vie, il n’y a pas de temps à perdre. Le plus tôt nous agissons, le plus tôt nous pouvons apprendre de notre expérience, apporter des corrections et récolter les fruits.

Rappelez-vous, les choses peuvent prendre plus de temps que nous ne l’imaginons, et nous pouvons ne pas avoir raison la première fois. Nous ne pouvons pas choisir le jour et l’heure où nous aurons du succès, mais nous pouvons choisir de commencer dès maintenant.

Bien que les choses puissent prendre plus de temps que prévu, elles sont aussi plus faciles à faire qu’à imaginer. Mais cet avantage disparaît si nous continuons à remettre les choses à plus tard. Car au fur et à mesure que nous tardons, le nombre de tâches ne cesse d’augmenter, réduisant le temps que nous devons consacrer à nos projets. Nous essayons d’entasser beaucoup de choses dans le peu de temps dont nous disposons, la qualité de nos efforts diminue et la probabilité de faire une erreur augmente.

La nécessité d’agir maintenant devrait être assurée d’avance, car la seule fois où nous avons le pouvoir d’agir, c’est en ce moment même. Le passé et le présent ne peuvent pas nous aider, seulement ce moment peut.

Les conséquences de nos actions positives renforcent notre valeur, notre confiance, nos connaissances et notre pouvoir. Quel meilleur moment pour profiter de ces avantages que maintenant ? Profitez de la vie au lieu de regarder les autres le faire. Devenez un acteur, pas un spectateur.

Surprenez-vous en devenant la personne que vous n’avez jamais rêvée possible. Avez-vous des regrets concernant le temps que vous avez perdu ? Si oui, utilisez ces regrets comme un catalyseur pour profiter de votre temps restant pour atteindre vos objectifs. En respectant vos priorités, vous vous protégerez des regrets futurs sur ce qui aurait pu être.

Soyez à l’affut des opportunités, car les opportunités viennent à ceux qui agissent. Et une fois qu’elles apparaissent, nous devons agir rapidement car elles peuvent ne jamais revenir. Les nouvelles de la mort d’un être cher, par exemple, peuvent arriver avant l’appel téléphonique que nous avions l’intention de leur faire.

Si nous nous attaquons toujours à nos tâches dès qu’elles apparaissent, nous agissons efficacement et finissons avec plus de temps à investir à notre guise. Je vois cela de cette façon, la procrastination est un plan d’extinction de la vie alors qu’un flux constant d’action est un plan d’extension de la vie.

Optez pour la paix d’esprit. Nous ne sommes peut-être pas capables de faire tout ce que nous voudrions chaque jour, mais si au moins nous finissons ce qui est le plus important, nous serons capables de dormir profondément.

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.