Non classé

Qui est en charge de votre vie ?

Qui est en charge de votre vie ?

Quoi que nous ayons choisi de faire dans la vie, nous l’avons choisi parce que nous nous attendions à gagner quelque chose en échange. Si je gronde un de mes enfants quand il ou elle fait quelque chose de mal, je le fais parce que je m’attends à ce qu’il/elle change de comportement.

Lorsque je laisse les autres me dire quoi faire, je l’accepte parce que je m’attends à ce qu’ils me guident mieux que moi. Quand on se laisse distraire par tel ou tel comportement, c’est parce que je veux oublier quelque chose ou m’amuser.

Nous faisons les choses parce que nous attendons des récompenses : bonnes ou mauvaises, plaisir ou douleur. Nous faisons des choses pour obtenir du plaisir. Nous faisons des choses pour éviter la douleur. Nous provoquons des situations qui, espérons-le, donneront ce que nous pensons vouloir ou ce dont nous avons besoin. Un bébé pleure lorsqu’il demande quelque chose. Un adulte insulte, taquine ou complimente les autres parce qu’il veut aussi quelque chose en retour.

La plupart d’entre nous ne sont pas conscients de ce que nous faisons lorsque la douleur est impliquée. Nous ne réalisons pas que nous faisons des choses pour éviter une douleur encore plus grande.

Laissez-moi illustrer ce point. Certaines personnes acceptent un travail qu’elles détestent ou un patron abusif parce que la peine d’être rejetée serait trop lourde. Ou parce que la douleur d’être au chômage ferait trop mal. Elles préfèrent donc supporter la douleur de leurs mauvais jours que de risquer de souffrir encore plus.

En ce sens, nous sommes tous responsables de nos propres vies et décisions. Nous choisissons tous ce que nous avons.

Lorsque le choix est fait consciemment, nous sommes en charge de notre vie. Lorsque nous ne sommes pas conscients que nous choisissons, nous devenons des victimes. Nous blâmons les autres. Nous pensons que le monde est contre nous.

Dans l’exemple que j’ai mentionné ci-dessus, rester dans un tel emploi sans se rendre compte que nous choisissons de le faire, nous transforme en victimes. Nous sommes désolés pour nous-mêmes. Nous laissons les autres décider pour nous. Nous nous sentons impuissants.

Mais il y a toujours un choix. Toujours. Même dans les pires circonstances. Même dans les plus abusives. Et chaque fois que nous choisissons, nous cessons d’être des victimes et prenons le contrôle de nos vies.

Refusez d’être une victime de votre situation. Vous n’êtes pas votre situation. Les circonstances peuvent toujours être changées.

Choisissez le plaisir, pas la douleur. Même si la douleur peut vous sembler familière.

Qui est en charge de votre vie ?
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

DÉCLENCHEZ LE CHANGEMENT POUR UNE VIE PROFONDÉMENT ÉPANOUISSANTE
Embrassez l’authenticité, surmontez les obstacles et devenez la meilleure version de vous-même en travaillant sur chacune des sept sphères de la vie. Recevez chaque jour une affirmation positive et un contenu exclusif pour réfléchir, rêver et évoluer.
DÉCLENCHEZ LE CHANGEMENT POUR UNE VIE PROFONDÉMENT ÉPANOUISSANTE
Embrassez l’authenticité, surmontez les obstacles et devenez la meilleure version de vous-même en travaillant sur chacune des sept sphères de la vie. Recevez chaque jour une affirmation positive et un contenu exclusif pour réfléchir, rêver et évoluer.
Le temps est venu de reprendre le contrôle de votre vie.
Rééquilibrez, recentrez-vous et préparez-vous à faire passer votre vie au niveau supérieur alors que vous vous lancez dans un voyage de découverte de soi. En ces temps incertains, se retrouver est la chose la plus importante que nous puissions faire. Après tout, si nous ne prenons pas soin de nous, qui le fera ?
Le temps est venu de reprendre le contrôle de votre vie.
Rééquilibrez, recentrez-vous et préparez-vous à faire passer votre vie au niveau supérieur alors que vous vous lancez dans un voyage de découverte de soi. En ces temps incertains, se retrouver est la chose la plus importante que nous puissions faire. Après tout, si nous ne prenons pas soin de nous, qui le fera ?
Continuez votre lecture