woman running in grass field during sunset

Rien ne s’oppose à ce que je donne le meilleur de moi-même chaque jour.

Rien ne s’oppose à ce que je donne le meilleur de moi-même chaque jour.

Rien ne s’oppose à ce que je donne le meilleur de moi-même chaque jour.

Rien ne s’oppose à ce que je donne le meilleur de moi-même chaque jour.
Rappelez-vous des moments où vous avez perçu les résultats de vos actions comme un échec. Avez-vous réellement échoué, ou n’avez-vous tout simplement pas essayé ? Le plus souvent, c’est la peur de l’échec qui nous empêche de nous engager de tout cœur et d’essayer. Nous n’échouons pas vraiment, nous n’essayons tout simplement pas. L’une des plus belles libertés que nous puissions atteindre est la capacité d’accepter le résultat qui se présentera à nous et d’essayer quand même de tout cœur. En nous libérant du résultat et en nous concentrant plutôt sur nos efforts, nous nous concentrons, nous sommes clairs et nous avons un avenir riche. Dans quels domaines êtes-vous tellement occupé à regarder le résultat et à savoir s’il est atteint ou non que vous évitez de vous donner à fond dans l’action ?
Je m’écoute. Je me respecte. Je me fais confiance.
Il n’est plus si rare que les gens aient des problèmes de confiance. Au fil de nos vies trépidantes, beaucoup d’entre nous ont vu leur confiance trahie une fois de trop. Bien que le fait d’avoir du mal à faire confiance soit triste, cela devient encore plus triste quand nous cessons de nous faire confiance. Lorsque les expériences de la vie nous poussent à ne plus écouter cette voix intérieure qui sait où nous devons aller, nous passons outre les trahisons que les autres nous ont faites et nous nous trahissons nous-mêmes à la place. À quand remonte la dernière fois où vous avez écouté ce que vous aviez à dire ? Trouvez un moment calme pour le faire aujourd’hui. Si l’idée vous met mal à l’aise, il est d’autant plus important que vous le fassiez. Ne vous préoccupez pas de ce sur quoi vous vous concentrez ou pensez, concentrez-vous simplement sur l’écoute. Personne ne vous connaît mieux que vous – vos désirs, vos besoins. Donnez-vous l’espace nécessaire pour que votre cœur puisse donner les réponses à votre esprit dans les moments difficiles de la vie.
Je crée le temps nécessaire pour faire ce qui est important.
Dans ma vie, j’ai souvent utilisé l’excuse du Je n’ai pas assez de temps. Je l’ai même dit la semaine dernière alors que je discutais de la raison pour laquelle je ne faisais pas ma marche quotidienne. Lorsque je dis que je n’ai pas assez de temps, c’est en fait une excuse car je ne sais pas par où commencer ou que je ne suis pas assez passionné par la tâche à accomplir. À l’exception des maladies graves, une chose est sûre : nous disposons tous de la même quantité de temps par jour. Nous pouvons choisir de donner de l’importance à cette journée ou de la laisser s’écouler sans en réaliser le potentiel. Nous ne manquons pas de temps. Nous avons le même nombre d’heures que certains des plus grands hommes du monde. Combien de fois avez-vous utilisé cette excuse au cours des trente derniers jours ?
En ce qui concerne mes rêves et mon avenir, je ne me retiens pas.
Avez-vous déjà eu envie de dire quelque chose, mais vous l’avez refoulé ? Avez-vous déjà eu l’impression que vous deviez passer à l’action, mais vous restiez immobile ? Avez-vous senti l’appel de votre cœur vers un rêve, mais vous l’avez noyé dans le doute ? S’il est vrai que le changement et le hasard peuvent être effrayants, ils peuvent aussi être exaltants. Le changement et le hasard ont le pouvoir de nous faire découvrir de nouveaux endroits. Si nous n’aimons pas certains aspects de notre situation actuelle, il est temps de sauter sur le radeau du changement et du hasard. Dans quels domaines de votre vie vous êtes-vous retenu ? Vous ne pouvez pas récolter les fruits de la vie sans vous donner à fond. Prenez aujourd’hui une mesure, une seule, qui vous aidera à étouffer votre hésitation et à aller de l’avant pour embrasser la vie.
Je remplace mes croyances limitantes et négatives par des pensées positives et encourageantes.
Abandonner les croyances limitantes n’est pas facile. Et à un moment donné, elles ont probablement servi à quelque chose. Peut-être nous protégeaient-elles d’un adulte qui pouvait nous blesser par ses mots ou sa force, ou d’autres enfants à l’école. Lorsque nous gardons ces croyances jusqu’à l’âge adulte, il arrive un moment où nous devons les mettre de côté si nous voulons vraiment atteindre notre plein potentiel.Pour mettre fin à une croyance limitative, nous devons d’abord être conscients de cette croyance. Nous devons être capables de formuler la croyance négative actuelle, puis la nouvelle croyance que nous voulons mettre à sa place.Prenez quelques instants au cours des jours à venir pour identifier au moins trois croyances qui vous limitent. Formulez chaque croyance en une seule phrase. Ensuite, écrivez un état positif oppsoé à la croyance limitative.Puis, à chaque fois que vous vous surprenez à avoir une pensée négative, répétez la croyance positive opposée jusqu’à ce que le sentiment négatif disparaisse.
Je vis pleinement et sans peur.
Adolescent, j’ai compris que pour aller du point A au point B, je devais apprendre à aimer la peur. La peur devait être mon amie et quelque chose qui me propulse vers l’avant et m’encourage à me dépasser, au lieu de me faire reculer dans un coin. Oui, la peur peut être effrayante. La peur peut amener les gens à être très créatifs dans leur façon de la contourner. Au lieu d’affronter la peur, de nombreuses personnes trouvent des excuses pour éviter l’inconfort qu’elle engendre. Ces personnes considèrent la peur comme une émotion négative et non comme une émotion positive. De nombreuses personnes prennent des décisions pour tenter d’éviter la peur. Ils ne marchent pas sur la corde raide ; ils ne franchissent pas la ligne ; ils ne prennent pas de risque parce que quelque chose leur fait peur. Parfois, c’est extérieur et parfois, nous créons nos propres monstres. Dans votre vie, où la peur a-t-elle influencé vos choix ? Aujourd’hui, prenez un moment pour séparer votre peur de la réalité. Êtes-vous en train de créer des monstres dans votre vie ?
Tout est possible !
Prenez quelques minutes aujourd’hui pour rêver grand et réfléchir à ce que vous voulez accomplir. Laissez tomber vos inhibitions et répondez vraiment depuis l’endroit enfantin de votre cœur qui se souvient comment rêver. Rêvez en grand. Le monde vous attend.
Je cherche le positif dans chaque journée
Cherchez la joie dans chaque jour. Ce n’est pas parce qu’elle n’est pas immédiatement évidente qu’elle n’est pas là. Faites-vous un devoir de reconnaître chaque jour quelque chose de bon ou de positif. Plutôt que d’en faire une activité au coucher, essayez de le faire à deux ou trois moments différents de votre journée. Il est si facile d’être pris dans le tourbillon de la vie que si vous ne vous arrêtez pas pour y prêter attention, vous risquez de ne pas remarquer à quel point il est bon d’être en vie.
Je me souviens de rester simple.
La vie est simple, c’est nous qui insistons pour la rendre compliquée nous rapelait Confucius. Chaque jour, pourquoi ne pas essayer de nous occuper de la meilleure façon possible ? Car, à la fin de chaque journée, si nous avons fait de notre mieux dans toutes les choses que nous avons touchées, nous ne pouvons rien demander de plus. Au cours de votre journée d’aujourd’hui, restez simple et occupez-vous de la meilleure façon possible.
Tous mes problèmes m’appartiennent. Toutes mes solutions m’appartiennent.
Je suis convaincu que l’un des endroits les plus courants où nous pratiquons la psychologie inversée est sur nous-mêmes ! Voici quelques exemples… Ce fumeur qui veut arrêter et qui détaille son plan en fumant une cigarette. Cette femme qui dit vouloir le grand amour dans sa vie, mais qui reste dans une relation qui n’est pas satisfaisante. Cet entrepreneur qui veut atteindre le sommet, mais qui regarde l’horloge et ne travaille jamais une minute de plus que trente cinq heures par semaine. Ce parent qui souhaite une meilleure communication avec ses enfants mais qui n’a pas le temps de parler. Je suis sûr que vous pouvez en ajouter à cette liste ! Je ne dis pas que je n’ai jamais fait cela dans ma propre vie – je l’ai fait ! Je sais exactement quel est le problème : je ne prends pas les mesures qui correspondent à mes désirs. Et je sais qu’il n’y a qu’une seule façon d’y remédier. Soit on supprime le désir (ce qui est impossible avec un désir fondamental), soit on corrige les étapes de l’action. Si nous ne le faisons pas, nous nous retrouvons comme dans la citation d’aujourd’hui – toujours en train de voyager vers l’est tout en essayant d’aller vers l’ouest. Mettez votre vie sous les feux de la rampe. Quel est votre véritable désir, mais que vos actions contredisent directement ? Qui blâmez-vous pour cela ? À quoi attribuez-vous cette situation ? Depuis combien de temps cela se produit-il dans votre vie ? Pouvez-vous voir la liberté qui découle du fait d’assumer la responsabilité et de rectifier votre action ? Déterminez si vous avez dépassé le désir ou si vos actions sont erronées. Ajustez votre action en conséquence.

RECEVEZ CHAQUE MATIN UNE AFFIRMATION POSITIVE
Réfléchir, rêver, grandir
Développez un état d’esprit de croissance, surmontez les croyances auto-limitantes et transformez votre façon de penser et de ressentir la vie avec nos affirmations positives.

Service 100% gratuit – Désabonnez-vous à tout moment

Kaizen

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *