Savez-vous ce que votre cerveau fait pendant que vous dormez ? C’est fascinant !

Nous savons que le cerveau fait de belles choses pendant notre sommeil. Le sommeil est important pour consolider l’apprentissage, stocker des souvenirs, trouver des solutions créatives aux problèmes et traiter les problèmes émotionnels. 

Une étude a trouvé que le sommeil a une fonction remarquable. Le sommeil purifie littéralement votre esprit en ouvrant des zones cachées dans le cerveau pour éliminer les toxines.

Les chercheurs ont montré que pendant le sommeil, l’espace entre les cellules du cerveau se dilate, permettant le rinçage des toxines qui s’accumulent dans le système nerveux central pendant les heures où nous sommes éveillés.

L’étude, publiée dans Science, montre que durant le sommeil, un système appelé le système glymphatique semble s’ouvrir, permettant au fluide de s’écouler rapidement à travers le cerveau et d’éliminer les toxines accumulées entre les cellules.

Les chercheurs ont fait cette découverte en injectant un colorant dans le liquide céphalo-rachidien (LCR) des souris. Le LCR est un liquide clair entourant le cerveau et la moelle épinière. (Les chercheurs ont utilisé des souris dans l’étude en raison de leur similitude génétique et biologique frappante avec les humains.)

Lorsque les souris étaient inconscientes, qu’elles soient endormies ou anesthésiées, le colorant coulait rapidement, mais lorsque les mêmes souris étaient éveillées, le colorant coulait à peine.

À partir de là, les chercheurs ont testé la théorie selon laquelle l’espace entre les cellules du cerveau augmentait selon que les souris étaient conscientes ou inconscientes. Pour ce faire, ils ont inséré des électrodes dans le cerveau pour mesurer directement l’espace entre les cellules.

Ils ont découvert que lorsque les souris étaient endormies ou anesthésiées, la structure cellulaire de leur cerveau changeait radicalement, l’espace dans leur cerveau augmentant de 60%.

Lorsque nous sommes éveillés, le liquide céphalorachidien recouvre la surface du cerveau. Lorsque nous dormons, le LCR est capable de se déplacer profondément à l’intérieur. L’effet est frappant –  des neurotoxines potentielles, comme β-amyloïde, qui ont été associés à la maladie d’Alzheimer, sont nettoyés deux fois plus vite pendant que nous dormons par rapport à nos périodes d’éveil.

Des recherches antérieures ont suggéré que les molécules toxiques impliquées dans les troubles neurodégénératifs se rassemblent dans l’espace entre les cellules du cerveau. Nedergaard et ses collègues ont testé si le système glymphatique contrôle cela, en injectant aux souris une protéine associée à la maladie d’Alzheimer et en mesurant la durée du temps passé dans leur cerveau quand ils étaient endormis ou éveillés. La protéine a disparu plus rapidement dans les cerveaux de souris quand les souris étaient endormies. Cette découverte suggère le rôle essentiel du sommeil dans le nettoyage des molécules toxiques du cerveau.

Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour voir si les résultats sont vrais chez les humains, mais ils peuvent avoir de vastes implications pour notre compréhension et le traitement des troubles neurologiques.

Cette étude offre des explications préliminaires pour les observations que de nombreux troubles neurologiques comme les accidents vasculaires cérébraux et la démence sont associés à de mauvais modèles de sommeil. Plus précisément, le manque de sommeil peut empêcher le cerveau de nettoyer les toxines, conduire à une accumulation et, finalement, des dommages à long terme.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.