Soyez curieux

J’ai récemment pris conscience de l’énorme différence qu’apporte le fait d’aborder la vie avec une attitude curieuse.

J’ai eu l’occasion de lire quelques oeuvres de Richard Feynman. Pour ceux qui n’ont pas entendu parler de lui, Richard Feynman (1918-1988) est un physicien et prix Nobel ayant travaillé sur le projet Manhattan et avait la réputation d’être un génie excentrique.

Ecouter les histoires de Richard Feyman me donne une nouvelle appréciation de la science. Mais ce n’est pas tout. En comprenant que l’on peut aborder la vie avec une attitude curieuse a eu un impact sur ma vie.
J’ai vu des changements en ce qui concerne:

Mes relations avec les gens:

Je trouve maintenant que je prends beaucoup plus d’intérêt pour les autres cultures, les autres personnes. Cela signifie que je les écoute vraiment quand ils parlent.

La connaissance:

Ma connaissance du monde a considérablement augmenté ces derniers temps.
J’ai redécouvert mon amour de l’apprentissage. Je veux savoir ce qui se passe dans la politique mondiale, comment l’économie fonctionne ainsi que les dernières découvertes médicales et historiques.
En dehors de vous rendre beaucoup plus intelligent, avoir une bonne compréhension de la façon dont les choses fonctionnent vous rendra beaucoup plus intéressant pour les autres.

Enfin, permettez-moi de citer un autre scientifique bien connu pour résumer l’attitude à laquelle je fais référence dans cette article:

Il n’y a que deux façons de vivre sa vie : l’une en faisant comme si rien n’était un miracle, l’autre en faisant comme si tout était un miracle – Albert Einstein

Transcription de la vidéo:

Le monde est étrange… L’univers entier est très étrange, mais quand vous regardez en détail et que vous découvrez que les règles du jeu sont très simples, les règles mécaniques par lesquelles vous pouvez arriver à comprendre exactement ce qui va se passer quand la situation est simple…

C’est un peu comme le jeu d’échecs : si vous êtes juste dans un coin quand seules quelques pièces sont impliquées vous pouvez arriver à savoir exactement ce qui va se passer, et vous pourriez le faire à chaque fois quand il n’y a que quelques pièces, donc vous savez que vous comprenez. Et pourtant, dans le vrai jeu, il y a tant de pièces que vous ne pouvez pas arriver à comprendre ce qui va se passer.

Donc il y a une sorte de hiérarchie de différentes complexités. C’est difficile à croire, c’est incroyable, en fait beaucoup de gens ne le croient pas, que le comportement de, disons, moi, un yak, et vous hochant la tête, et tous ces trucs sont le résultat de plein d’atomes suivant tous des règles très simples, et que ça en vient à évoluer en une créature telle qu’un milliard d’années de vie, au fil des expériences, a produit une chose avec des dents qui saillent comme ça, etc… Il y a tellement dans le monde. Il y a tellement de distance entre les règles fondamentales et les phénomènes finaux que c’est presque incroyable que la variété finale de phénomènes puisse venir de l’application constante de règles si simples.

Mais vous aurez eu à construire l’échafaudage le plus complexe pour arriver à découvrir les règles simples. Mais ce n’est pas compliqué, c’est juste beaucoup! Et si vous commenciez au début, ce que personne ne veut faire… Je veux dire… Vous arrivez à moi maintenant, à la fin d’une interview et vous m’interrogez à propos des dernières découvertes qui ont été faites…

Personne ne demande jamais rien à propos d’un phénomène simple et ordinaire, dans la rue, ou comme “qu’en est-il de ces couleurs?”, ou quelque chose comme ça.

On aurait une chouette interview à expliquer ce qu’il en est de ces couleurs, des ailes de papillon, de l’affaire dans son ensemble. Mais vous dites : “Je me fiche de cela. Je veux le résultat final”. Eh bien ça va être compliqué, parce que je me trouve à la fin de 400 ans d’une méthode très efficace pour découvrir des choses à propos du monde… Ça a à voir avec la curiosité. Ça a à voir avec des gens qui se demandent “qu’est-ce qui fait telle chose faire telle chose?”

Et puis ils découvrent que si vous essayez d’avoir des réponses, qu’elles sont liées les unes aux autres. Que les choses qui font le vent font les vagues, et que le mouvement de l’eau est comme le mouvement de l’air, est comme le mouvement du sable. Le fait que les choses ont des caractéristiques communes s’avère de plus en plus universel. Ce que nous cherchons est comment tout fonctionne et ce qui fait tout fonctionner.

Mais cette curiosité sur qui, où nous sommes… ce que nous sommes… C’est beaucoup plus passionnant de découvrir que nous sommes sur une boule, la moitié accrochés à l’envers, la boule tournoie dans l’espace, c’est une force mystérieuse qui nous tient en place, ça tourne autour d’un énorme globe de gaz qui brûle… qui est alimenté… par un feu complètement différent de n’importe quel feu que l’on peut faire…
Enfin… maintenant nous pouvons faire ce feu… le feu nucléaire… Mais c’est une histoire beaucoup plus passionnante, pour bien des gens,

que les contes que d’autres gens s’inquiétant de l’univers avaient l’habitude d’inventer, que nous vivions sur le dos d’une tortue, ou quelque chose comme ça. C’étaient des histoires magnifiques, mais la vérité est tellement plus remarquable!
Et donc, tout le plaisir en physique, pour moi, est que telle qu’elle se révèle, la vérité est si remarquable, si stupéfiante.

Et j’ai cette maladie, et bien d’autres gens qui ont étudié assez en profondeur pour commencer à comprendre un peu comment les choses fonctionnent, sont fascinés par cela ; et cette fascination les pousse en avant à un tel point qu’ils ont été capables de convaincre des gouvernements, etc., de continuer à les soutenir dans cette investigation que mène l’espèce humaine sur son propre environnement.

 

credit photo : http://www.morguefile.com/archive/display/178940

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.