Le verre est-il à moitié vide ou à moitié plein ?

Nous connaissons tous cette question profonde… Est-ce que le verre est à moitié vide ou à moitié plein ? Dans la sphère du développement personnel, nous connaissons la réponse. Il doit être à moitié plein parce que nous avons besoin d’une pensée positive, non ? Et si cette réponse était fausse ? Précisons qu’à moitié vide n’est pas la réponse non plus.

Nous avons en effet besoin d’adopter une pensée positive, mais il y a sans doute un plus grand besoin, un besoin d’action. Si vous trouvez un verre à moitié plein dans votre vie n’est-il pas préférable de finir ce que vous avez commencé ? Ne perdons pas plus de temps à philosopher sur telle ou telle moitié. La paralysie de l’analyse empêche bien des réussites. Ne nous laissons pas piéger par cela.

L’analyse est essentielle pour faire le bon geste, mais quand on se concentre sur de fausses priorités, sur ce qui nous empêche de prendre des mesures sur ce qui est vraiment important, il y a un problème. Se questionner sur la quantité de liquide laissée dans un verre est sans importance et pose la mauvaise question.

Beaucoup d’entre nous se lancent dans diverses choses, mais ne les finissent jamais. Nous prenons quelques gorgées et passons à autre chose, laissant le verre occuper l’espace. Si nous analysons trop, nous stagnons. La stagnation ne conduit pas au succès. Dans ma vie, il y a eu de nombreuses saisons de stagnation où j’ai été submergé par une table remplie de verres à moitié remplis de négligence.

Les verres à moitié remplis d’un projet à terminer, de livres que je n’avais pas encore terminé… Cette liste de choses à faire se remplissait et drainait toute mon énergie. Je me suis retrouvé partout, bombardé par des tâches. La seule façon de rebondir était de finir les verres et de réorganiser la table de ma vie.

Les gens qui réussissent boivent un verre à la fois. Ils ne diluent pas leur concentration avec plusieurs breuvages. Ils continuent jusqu’à ce que le verre soit vide. Nous devons savoir exactement ce que nous voulons, comprendre ce que nous avons dans nos tasses et nous engager à continuer tant qu’il reste quelque chose à faire.

Quels verres à moitié pleins avez-vous dans votre vie ?

Prenez le temps d’identifier quelles sont les choses, dans votre vie, que vous devez terminer. Si la boisson n’a jamais été faite pour vous ou si elle a été gâchée, versez-la dans l’évier. Pour les autres, que vous aimez leurs goûts ou non, terminez vos verres.

Parfois, la vie vous donnera de verres. Si vous ne les terminez pas, ils désorganiseront votre vie. Voici ce que vous devriez faire lorsqu’on vous tend un nouveau verre :

Evaluez-le avec tous vos sens. À quoi ressemble-t-il, quel est son arôme ? Si quelqu’un vous tend un verre, écoutez attentivement ce qui est dit. Est-il digne de confiance ? Assurez-vous que ce verre n’est pas toxique.

Goûtez-le. Je ne connais aucun substitut à l’action. La théorie ne peut pas tout réaliser. Essayez par vous-même et découvrez si c’est pour vous.

Prenez une décision. Décidez si vous voulez boire ce verre ou non. Si le contenu est bon pour vous, prenez-le. Sinon, ne gaspillez pas votre temps et versez-le. Dites à la personne qui vous tend se verre que vous n’êtes pas intéressé. Suivez votre décision.

Remplissez-le à nouveau. Remplissez un verre seulement lorsque vous aurez terminé le précédent.

Rassemblez vos verres symboliques et terminez-les.

3 réflexions sur “Le verre est-il à moitié vide ou à moitié plein ?”

  1. Toinette

    Bonjour Bruno. J’apprécie tout ce que vous faites et j’essaye de mettre en pratique car cela m’est fort bénéfique. Bravo !

  2. Olivier

    Merci infiniment, c’est très instructif, et super utile !

  3. LeMecGentil

    Pour ma part je dis à moitié plein car on dit un verre rempli à trois quarts et non un verre vide à trois quarts

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.