7 habitudes qui limitent la créativité de notre enfant

Si vous lisez notre blog, vous le savez probablement, nous avons tous notre part de créativité en nous. Mais si c’est le cas, alors pourquoi trouvons-nous si peu d’enfants créatifs ?
Peut-être , parce que nous, parents, avons pris de mauvaises habitudes qui, littéralement, écrasent la créativité de nos enfants dès leur naissance. Si nous voulons que nos enfants soient vraiment créatifs, voici quelques habitudes que nous devrions éviter comme la peste.

1. Créer et évaluer (en même temps).

Vous ne pouvez pas dessiner un vélo et le monter en même temps. Ce sont deux activités totalement différentes. De même, la création et l’évaluation sont des activités qui se déroulent dans des côtés opposés du cerveau. Ainsi, si votre enfant est dans un processus de création, réservez la critique pour plus tard.

Dans la même veine, vous pouvez encourager votre enfant à ne pas s’inquiéter de ce que les autres vont penser alors qu’ils sont dans les affres de l’inspiration.

2. Le syndrome de l’expert.

Parfois, votre enfant va penser à quelque chose qui va contre toutes les règles préétablies. Si certains parents s’inquiètent, ne le faites pas. Tout au long de l’histoire, certains de nos plus grands inventeurs ont résisté à la norme, et, ce faisant, donné au monde quelques unes de nos découvertes les plus importantes.

Laissez votre enfant découvrir de nouveaux chemins. Si sa théorie ne fonctionne pas, il s’en rendra compte bien assez tôt. Votre seul rôle, est d’assurer la sécurité de votre enfant.

3. La peur de l’échec.

Mozart, Picasso… tous en parcouru un long chemin avant d’arriver là où ils sont arrivés.

Aidez votre enfant à accepter l’idée de ne pas réussir à chaque fois. Assurez-vous qu’il comprenne que l’échec est essentiel à la réussite. Non seulement cela force votre enfant à reconsidérer le problème sous un angle différent (peut-être mieux), mais sans échec, il n’y a pas de succès.

4. La peur de l’ambiguïté.

La plupart des gens aiment rester dans la zone de confort. Ils ont naturellement peur de tout ce qui n’est pas familier, ou n’a pas de sens. Parfois, cependant, l’acte de création implique un certain gâchis : Pensez à la peinture au doigt, n’est-ce pas quelque chose que vous aimeriez voir interdit ?

Toutefois, pour que votre enfant puisse créer, il (et vous) a besoin d’apprendre à tolérer un certain désordre et une certaine confusion. De l’ordre dans le chaos, la construction de la destruction. Souvent, le processus est plus important que le résultat. Alors, sortez les tabliers et que les jeux commencent.

5. Le manque de confiance.

Chez les enfants, le manque de confiance est souvent liée à un besoin de perfection ou du à un besoin d’approbation. Certains enfants ont peur de faire des vagues, de peur qu’ils soient invités à accoster à la prochaine rive.
Encore une fois, rassurez vous qu’il est normal de faire des erreurs et assurez-vous qu’ils savent que vous les aimez pour ce qu’ils sont, non pas pour ce qu’ils font.

6. Le découragement d’autres personnes.

Certaines personnes ont tendance à prendre le négatif et ignorer le positif. Aidez les à prednre le dessus et ne pas les laisser s’inquiéter de ce que pensent les autres

7. Être piégé par des fausses limites.

Parfois, nous ne pouvons voir que ce que nous sommes habitués à voir. Il faut beaucoup d’effort pour sortir “du moule” et faire appel à la pensée “latérale”, mais avec de la pratique, cela peut être fait.
Vous pouvez aider votre enfant à penser hors des sentiers battus en les encourageant à imaginer qu’ils sont quelqu’un d’autre.

Ensuite, présentez un problème particulier et guidez le à imaginer comment leur personnage répondrait. Non seulement votre enfant apprendra à sortir de leur enclos, mais ils vont aussi gagner une compétence précieuse interpersonnelle.

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.