Avez-vous le bon état d’esprit ?

Il y a quelques temps, j’ai commandé quelque chose d’un fabricant japonais. Les instructions fourni avec le produit commençaient par une phrase du genre “L’assemblage doit commencer avec une tranquillité d’esprit.” Personne – moi le premier – ne portait attention à ces mots… et bien souvent nous en avons payé le prix du manière ou d’une autre.

Quiconque a déjà acheté un meuble en kit ou autre équipement à “monter soi même” sait de quoi je parle. Les instructions semblent assez facile sur le papier… nous sommes pressés d’assembler tout cela, nous nous précipitons, un coup de vis par ci et un autre par là… puis nous nous demandons pourquoi ces idiots ne pouvaient pas trouver de meilleures instructions. En fait, il n’y avait aucun problème avec les instructions; c’était même écrit noir sur blanc,”L’assemblage doit commencer avec une tranquillité d’esprit.”, mais nous ne l’avons pas lu, pas écouté.

La raison pour laquelle nous ne l’avons pas écouté est que nous avons tendance à regarder tout ce que nous faisons avec un oeil pratique et nous négligeons l’aspect métaphysique; ce qui concerne tout ce qui se passe au-delà de la logique. La logique, par définition, ne peut aller beaucoup plus loin. Elle peut nous aider à définir ce que nous voulons faire et nous dire le «comment» nous pouvons le faire. C’est seulement une petite partie de l’ensemble du tableau et ne prend pas en compte le facteur déterminant pour la qualité du produit fini.

La logique, sans métaphysique, est froide, insensible, n’a aucun sens de l’esthétique ni de ce qui est bon. De nombreuses choses ont été dites sur la métaphysique, rien n’a jamais été prouvé scientifiquement. Pour autant, les observations déductives montrent que cela fonctionne. La métaphysique a un effet tangible sur ce que nous faisons.

Pourquoi avons-nous besoin de la paix de l’esprit ?

Pourquoi la sérénité de l’esprit est essentiel pour assembler un barbecue, une bicyclette, écrire un article ou toute autre chose que nous pourrions décider de faire ? Pour répondre à cette question de manière adéquate, nous devons nous pencher sur une faille dans la culture occidentale où une division a été créée entre sujet et objet; une division entre ce que l’homme est ce que l’homme fait.

Séparer ce qu’un homme est et ce qu’un homme fait revient à ignorer une partie de l’histoire. Ce que nous faisons est une extension de ce que nous sommes; Par conséquent, les deux sont inséparables. Et selon cette logique, la qualité de notre état d’esprit déterminera la qualité de tout ce que nous allons faire. C’est une chose que nous savons instinctivement; mais que nous avons tendance à ignorer la plupart du temps.

Avec la paix de l’esprit, nous faisons qu’un avec ce que nous faisons; nous allons faire de notre mieux. Toute forme d’irritabilité, d’anxiété ou de tension se verra dans le résultat final. Cela pourra bien sûr être acceptable, mais en dessous de notre potentiel réel.

Il ne faut que quelques instants pour libérer l’esprit, mais ces instants sont cruciaux ; ils sont nécessaires pour se connecter complètement avec ce que nous sommes sur le point de le faire. Chaque chose que nous faisons contribue à ériger l’édifice que nous construisons et que nous appelons plus communément notre vie…

Nous nous précipitons à travers la vie … la plupart du temps nous sommes seulement à moitié conscient … nous agissons par habitudes. Quand cela ne suffit pas, nous prenons des pilules et des boissons alcoolisées pour atteindre un état approprié d’inconscience nous permettant de continuer à faire ces choses que nous n’aimons pas faire. Cela n’a pas à être de cette façon. Nous pouvons et devons mener une vie significative en faisant un travail significatif … mais nous devons nous le rappeler de temps en temps. Espérons que ces mots feront office de rappel pour vous !

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.