Ce que votre personnalité veut vous dire

Qu’est-ce que la personnalité ?

Bien que chacun d’entre nous est façonné par nos origines, notre culture, la société, etc, nous développons nos préférences, nos goûts et nos intérêts. Nous développons également ce que nous appelons des traits de personnalité. Si quelqu’un vous demande quel genre de personne vous êtes, vous pourriez dire: «Je suis extraverti» ou «Je suis timide» ou n’importe quelle autre «bonne» ou «mauvaise», mais tout aussi identifiables qualités qui indiquent la façon dont nous nous offrons au monde.

Lorsqu’on parle de la personnalité, le mot «ego» a son propre ensemble de connotations. «Égoïste» est d’ailleurs un trait que nous associons à un certain type de personne qui est peut-être très égocentrique, qui exige beaucoup d’attention et ainsi de suite. Dans cet article, l’utilisation du mot “ego” réfère à l’ensemble des idées et des pensées que nous avons à notre sujet.

Lorsque nous nous qualifions avec nos traits quels qu’ils soient, nous créons une boîte limitante pour nous-mêmes. En même temps, cette boîte nous donne une zone de confort et un ensemble de paramètres pour savoir comment nous nous comportons et même des excuses pour expliquer nos agissements. “Eh bien, je suis comme ça…”, comme si cela n’est pas sous notre contrôle!

La timidité vient de l’ego

J’ai toujours l’habitude de me décrire comme une personne timide, ce qui semble être le contraire de égoïste – ne pas vouloir être sous les feux de la rampe, ne pas attirer l’attention, rester en arrière-plan.
Puis, j’ai lu Nouvelle Terre d’Eckhart Tolle où il prétend que la timidité est une autre fonction de l’ego. Au lieu d’être entraîné par un besoin d’attention et de reconnaissance, la timidité est souvent une peur de ce que les gens peuvent penser de vous.
Pour moi, c’est de ne pas vouloir l’attention, ne pas créer de malentendus qui me forceraient à devoir m’expliquer. Je pense au fond que c’est une crainte que je ne serai pas accepté pour qui je suis vraiment ou que je ne serai pas pris au sérieux. Ainsi, en évitant de me mettre en avant, je me protège de tout jugement.

En réfléchissant à la déclaration de d’Eckhart Tolle, la vérité de cette dernière devient indéniable. Je me suis ainsi permis de regarder les choses sous un autre angle et voir les façons dont ma vie pourrait changer si j’arrêtais de faire de ma timidité un trait caractéristique.

J’ai également du faire face à un paradoxe important. Alors que je voyageais sur mon chemin de développement personnel, j’ai réalisé que ma “timidité” était dommageable pour mon objectif.
Comment pourrais-je vraiment exprimer la compassion, la bonté ou avoir un impact sur ​​les autres si je ne suis jamais en contact avec les autres ?

Dès que j’ai pris conscience que ma timidité n’était pas quelque chose d’inné, mais une partie de mon ego, cela a immédiatement changé la façon dont je pensais et interagissait avec les autres. Cela m’a fait sentir plus autonome et plus motivé à changer pour ne plus nourrir mon ego.
Cette chose appelée «timidité» devenait de moins en moins importante au fur et à mesure où j’intégrais que c’était juste un truc de l’esprit et non une caractéristique déterminante. Je ne pouvais plus nier la façon dont cela me limitait à bien des égards.

La prochaine étape consistait à avoir conscience de toutes les situations où j’avais recours à cette timidité. Cela a grandement contribué à changer ma perception du monde et sortir en étant plus ouvert.

J’ai aussi analysé la raison pour laquelle j’évitais le contact visuel ou l’interaction. C’était une peur profonde, bien qu’irrationnelle, d’être vulnérable. Plus j’examinais cela, plus je réalisais que c’était tout simplement ridicule.

Vous êtes responsable de la façon dont vous vous présentez aux autres

Aujourd’hui, je suis responsable de l’énergie que j’offre au monde. Si je veux que le monde me traite avec respect et compassion, il est de ma responsabilité d’offrir la même chose en retour.
Je ne réagis plus aux situations, j’y participe activement. Je ne subis plus la vie, je la vie.

Une fois que j’ai arrêté de me limiter à la timidité, j’étais libre d’explorer de nouveaux territoires. J’ai commencé à faire du bénévolat. Bien que cette idée m’aurait donnée quelques ans des sueurs froides auparavant, j’ai vraiment apprécié cette expérience. J’ai donc commencé à explorer d’autres possibilités pour aider les autres d’une manière que je n’aurais jamais fait auparavant.
Ces expériences se révèlent très précieuse pour moi dans mon voyage. En tant que «personne timide” je n’aurais jamais eu ces expériences qui se révèlent importante pour l’orientation que je veux donner à ma vie.

Chaque fois que nous faisons quelque chose pour diminuer l’un de nos traits fondée sur l’ego, nous ouvrons notre esprit à de nouvelles possibilités et nous permettons à la personne que nous sommes vraiment de se révéler.

8 réflexions sur “Ce que votre personnalité veut vous dire”

  1. Roman

    La référence concernant le sujet, on en veux plus merci beaucoup.

  2. Willy

    C’est maintenant la référence concernant le sujet, on en redemande merci beaucoup.

  3. Hamid

    Bravo pour cet article et pour votre blog de manière générale.

  4. Brody

    Cela fait peu de temps que je m’intéresse au développement personnel , et déjà je pense comme toi que tout le monde devrait s’y intéresser.

  5. Nolan

    Un grand plaisir de vous lire avec cette article, je vous en remercie grandement !!!

  6. Tamar

    Tout a fait le style d’idee que je me faisais a propos de ce sujet, merci beaucoup

  7. Hamid

    Merci ! C’est exactement un article comme celui -ci que je devais lire en ce moment.

  8. June

    Je viens tout juste de découvrir votre site! J’y reviendrais souvent

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.