Comment être motivé : 9 façons d’alimenter votre motivation

La différence entre atteindre un but ou non est d’avoir la motivation de le poursuivre pendant les moments difficiles – et il y aura plus d’une période difficile en cours de route. 

Si seulement la motivation et l’énergie présentes au début de l’aventure pouvaient rester tout au long du chemin. Ce qui se passe à la place, c’est qu’au moment où l’on en a le plus besoin – des doutes, des difficultés, des distractions – la motivation est mise à rude épreuve.

Presque tous les objectifs peuvent être atteints. C’est simplement une question de temps et de persévérance dans les périodes de doutes.

Comment être motivé ?

Voici ce que la science peut nous dire à propos de la motivation :

Commencez petit

C’est essentiel. Veillez à avoir des petits objectifs réalisables. Voulez-vous courir 8 km ? Très bien, commencez avec 1km d’affilée, ou 2, ou peut-être 4. Vous voulez perdre 10kg ? Très bien, commencez avec 2kg. Besoin de réviser tout le week-end ? Commencez avec l’heure qui vient. Commencez petit, avec quelque chose qui est accessible, et vous serez étonné de voir ce que vous pouvez faire. 

Célébrez vos victoires

La recherche a révélé que la célébration de vos réalisations vous motivera vers le succès futur. C’est pourquoi il est essentiel d’aligner votre chemin vers votre but ultime avec de petits objectifs réalisables. Ecrivez vos réalisations et regardez-les souvent. Il est facile d’oublier jusqu’où vous êtes arrivé. 

Anticipez

Ne commencez pas tout de suite. Au lieu de cela, définissez une date dans une semaine ou deux – plus si vous le souhaitez – et notez-la sur un calendrier. Cela vous donnera le temps de vous exciter et de mettre au point votre plan, y compris vos objectifs étape par étape. Au moment où la date approche, vous aurez toute l’énergie, la concentration et l’engagement dont vous avez besoin pour atteindre votre objectif – et vous l’obtiendrez.

La règle des 20 secondes

Cette règle vient de Shawn Achor. En chemin vers votre objectif, il y aura des moments où vous n’avez pas envie de faire ce que vous devez faire. Ne laissez pas cela vous faire tomber. Ces jours vont arriver et demain sera meilleur. Pour limiter ces temps, utilisez la règles des 20 secondes.

Le point de distraction va et vient dans les 20 secondes. C’est tout ce qu’il faut pour décider de faire autre chose que ce que vous êtes censé faire – les achats en ligne, une recherche sur Google, un coup d’oeil sur Facebook … vous savez comment cela fonctionne. 

Faites que la mauvaise habitude, ou la chose qui va détourner votre chemin vers votre objectif, vous demande vingt secondes de plus. 

Mettez la malbouffe à l’arrière de l’étagère la plus haute. Placez les piles de la télécommande dans un tiroir à un étage d’écart. Et mettez les choses dont vous avez besoin dans un endroit facile d’accès. Mettez de la nourriture saine à la hauteur des yeux. 

Parlez-vous de quelque chose de plus facile

Pour les fois où vous n’en avez pas envie, dites-vous que vous allez juste commencer. Laissez-moi vous donner un exemple – moi et courir. Nous nous entendons bien – ce n’est pas génial – mais nos rapports sont corrects.

Je n’en ai jamais envie mais je me dis que je déciderai de partir ou non après avoir chaussé mes chaussures. Ensuite, je me dis que je vais marcher, pas courir. Puis, une fois sorti, je me dis que je vais courir durant une chanson et que je verrai ce que je ressens. Je continue à faire ça pendant ma séance. Cela peut être appliqué à n’importe quoi. Besoin d’étudier ? Dites-vous que vous allez vous asseoir pendant 30 minutes – puis voir ce que vous ressentez.

Parlez à la troisième personne

La recherche a montré que les gens réalisent plus quand le monologue intérieur est à la troisième personne. Dites ‘Vous pouvez faire ceci’ plutôt que ‘Je peux le faire’. La raison exacte n’est pas claire, mais c’est peut-être parce que quand nous étions jeunes, le succès a commencé avec quelqu’un qui disait: “Tu peux faire ça !”

Remplacez “Je ne peux pas” pour “Je ne veux pas”.

Quand les choses se corsent et que les mots qui tourbillonnent autour d’un problème sont «je ne peux pas», changez-les en «je ne veux pas». “Je ne peux pas” ne laisse pas le choix. ‘Je ne veux pas’ vous donne le contrôle. 

Ne comparez pas votre début au milieu de quelqu’un d’autre

La comparaison est une habitude qui va vous faire perdre votre chemin avant que vous puissiez vous en rendre compte. Ne vous comparez pas. Apprenez. Regardez. Evoluez. Mais ne vous comparez pas. Peut-être que d’autres font quelque chose de semblable à vous mais personne ne le fera comme vous. Votre chemin sera différent, le point où vous vous trouvez sera différent et votre fin sera différente. Différente. Pas moins bien.

Ne laissez pas un jour manqué vous sortir du jeu

Nous sommes seulement humains. En chemin vers un but, nous trébucherons. C’est inévitable. Ne le laissez pas être ce qui vous fait abandonner. Pensez-y comme une pause, pas un échec. Manquer un jour et revenez-y.

Chaque objectif peut être atteint, à condition qu’il y ait de la motivation et de la résilience pour vous tirer vers le haut lorsque vous trébuchez

Utilisez ces conseils pour rester motivé et, lorsque vous avez l’impression de tomber, soyez motivé par la recherche de ce que vous cherchez à trouver. Il y a toujours quelque chose – assurez-vous que vous êtes ouvert à le trouver.

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.