Quelle sorte d’ami(e) êtes-vous ?

Le Petit Prince de Saint-Exupéry apprivoise le renard… Et vous, comment devenez-vous ami(e) de quelqu’un ?

  • Sur Facebook seulement ?
  • Vous n’avez que des amis d’enfance ?
  • Vous bougez beaucoup et avez des amis partout où vous êtes passé(e) ?
  • Vos amis se comptent sur les doigts d’une main ?
  • Vous n’avez pas de véritables amis ?
  • Vous avez les amis de votre conjoint ?

Chacun, selon son histoire et son caractère a une notion différente de l’amitié. Mais souvent, on entend que les amis sont ceux qui sont là quand on a un coup dur, c’est dans l‘adversité (maladie, deuil…) que l’on reconnait les vrais amis. On entend souvent aussi “qui se ressemble, s’assemble”

L’ami, on le choisi, à la différence de la famille : on choisi d’être ami, on ne peut contraindre l’amitié. Et c’est ce qui rend cette relation passionnante ! La liberté de deux êtres qui partagent, ensemble, des choses communes.

Alors quelle sorte d’ami êtes-vous ?

  • Un ami discret mais toujours là quand il faut
  • Un ami toujours présent, presque envahissant qui ne conçoit pas de ne pas avoir un contact journalier avec son et ses « meilleurs amis »
  • Un ami qui ne contacte pas souvent ses amis mais qui pensent à eux
  • Un ami concerné
  • Un ami déçu
  • Un ami enthousiaste
  • Un ami compréhensif
  • Un ami moralisateur
  • Un ami compatissant
  • Un ami de circonstance etc…

Chacun construit ces amitiés et reconnait sans doute, comme pour le petit Prince, qu’il faut du temps… Pour ceux qui son en « manque d’ami » nul n’a besoin de lire le célèbre best seller de Dale Carnegie “comment se faire des amis”, il suffit de s’ouvrir aux autres et de les rencontrer, les choses se font, en général, toutes seules : par affinité, parce que l’on partage des activités, des passions, des idées, des soucis, des joies…

Continuez votre lecture :  Transformez votre frustration

En un mot, il faut communiquer, mais pas seulement via un pseudo, mais dans le “vraie” vie aussi.

Ne mettez pas la barre trop haut (un ami doit être capable de me comprendre sans que je lui parle). Acceptez de passer par la case “faire connaissance” avec, bien sûr, le risque de ne pas se trouver d’affinités profondes. C’est la condition, le chemin qui mène à LA rencontre, l’ami de coeur que l’on gardera toute sa vie.

VOUS AVEZ RAISON !

Ceux qui réussissent savent des choses que les autres ignorent

Vous n’avez pas à laisser votre passé de dicter votre avenir.

Abonnez gratuitement durant 7 jours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Formation continue : Transformez votre vie |

RESTEZ INSPIRé(e)

Inscrivez-vous gratuitement et recevez chaque matin une ressource inspirante pour réfléchir, rêver, évoluer