Évolution ou création ? Le débat est plus profond

Je pense qu’il est temps que le débat entre science et religion touche à sa fin. Je ne vais pas tenter de prouver ou de réfuter l’un ou l’autre, mais je vais vous montrer comment les deux entités ont besoin de se développer sans ce soucier de l’autre.

Quelque part dans les annales de l’histoire de l’humanité, quelqu’un a décidé de créer un débat plus ou moins fictif entre évolution et création.
J’appelle ceci un débat fictif car il n’existe aucune mention d’un tel débat avant la publication du livre de Charles Darwin, L’origine des espèces.
Il n’y a pas d’anciens artefacts égyptiens qui mettent en évidence un tel débat. Les premiers empires du monde n’ont pas été impliqués dans un débat création-évolution quel qu’il soit.
La création était une croyance commune depuis des milliers d’années. Les évolutionnistes peuvent affirmer qu’il n’y a aucune trace d’une religion quelconque ou autre croyance en la divinité parmi les premiers êtres humains. Cela peut très bien être le cas, et je crois que ca l’est, mais l’histoire et l’évolution ont montré que les sociétés survivent tant qu’ils croient en une certaine divinité. Elles meurent lorsqu’elles ne croient plus.

Beaucoup de gens se vantent de la façon dont l’Europe regroupe un nombre croissant d’athées et d’agnostiques (http://www.courrierinternational.com/breve/2012/08/30/crise-de-foi-mondiale – 30 Aout 2012), ils doivent aussi admettre que les économies européennes s’effondrent les unes après les autres.

Le but de cet article, ou de ce site, n’est pas de vous convertir à une religion particulière, mais simplement de souligner que la croyance en une divinité, quelle qu’elle soit, fixe des limites morales et ces limites sont nécessaires pour survivre en tant que peuple.
Vous êtes plus que bienvenus pour faire valoir que l’humanité a besoin de grandir et apprendre à se développer sans la crainte d’un dieu, mais la vérité (pour l’instant) est que nous ne sommes pas en mesure de le faire. J’écrirais probablement un article sur la façon dont l’humanité est mauvaise et égoïste par nature, et qu’aucun d’entre nous ne peut prétendre justice.

Le vrai débat ne porte pas sur l’existence d’un dieu, sur l’évolution face à la création ou la laïcité contre la religion.
Le débat est de savoir si nous sommes en mesure de nous gouverner en tant qu’êtres humains ou non.
Malheureusement, l’histoire nous montre que l’homme ne peut pas vraiment s’éloigner de la voie de l’auto-anéantissement.

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.