Implant capillaire : Les avantages et les inconvénients

Les implants capillaires

Les implants capillaires sont des produits synthétiques et artificiels. Contrairement à une greffe de cheveux, un implant capillaire a une taille fixe et les ‘cheveux’ ne peuvent pas pousser. Les implants capillaires sont un bon moyens de retrouver un “coup de jeune” lorsque vous semblez faire vieux et développez une calvitie.
Les implants capillaires sont relativement faciles à effectuer avec l’avancement des nouvelles technologies. L’idée de créer des implants capillaires était relativement brillante compte tenu du fait que 95% des hommes ont des problèmes de calvitie plus ou moins prononcés.

Pour les hommes, la calvitie suit certains modèles. Le premier est la perte de cheveux dans les deux zones sur le dessus de la tête. Quelques heures suffisent pour recouvrir ces parties, cela dépend du nombre de follicules que le médecin va implanter. Après l’implant, vous pourrez ressentir quelques irritations, mais ce sera juste pendant quelques jours. Dans certains cas, il est possible qu’a peine sorti du cabinet, personne ne soupçonnerait que vous venez d’avoir eu un implant capillaire.

Les résultats définitifs peuvent se voir en l’espace de trois mois lorsque toutes les étapes auront été couronnées de succès.

Le coût d’un implant capillaire

Le coût d’un implant capillaire est une des choses à prendre en considération et dépend du nombre de séances effectuées.
Le prix standard pour chaque greffon tourne autour d’une dizaine d’euros d’après nos estimations. Pour ceux qui ont besoin d’avoir des sessions plus nombreuses/longues, ce prix pourrait baisser. Si une personne dispose d’une calvitie importante, le prix de l’implant capillaire peut atteindre, voir dépasser, les 7000 euros. Il peut être bon de noter que les implants capillaires ne nécessitent pas d’entretien annuel fastidieux.
Des implants capillaires pour les femmes sont également pratiquées par de nombreux médecins et leur qualité à grandement augmentée ces dernières années.

Les types d’implants capillaires

Il y a trois grands types d’implants capillaires. Le premier est une unité folliculaire. Il s’agit d’un type d’implant capillaire dans lequel on transplante d’un seul cheveu à la fois. Ce processus permet de faire des déliés et des bords plus doux. La méthode des nids est des unités folliculaires, dans ce cas, la transplantation est de deux cheveux à la fois.
La dernière méthode est l’unité folliculaire modifié qui consiste à la greffe de trois à quatre cheveux à la fois.

Les risques liés aux implants capillaires

Avant de vous lancer, vous avez besoin de connaître les risques liés à un implant capillaire. La perte de cheveux et des cicatrices accompagnées de saignements et d’infections est possible. Quelles que soient les complications, vous devez suivre ce que votre médecin vous conseille durant la période postopératoire.

Les implants capillaires sont très bon exemple de l’avancée technologique. Cette méthode est accessible à tous mais il peut être bon de prévenir au maximum les problèmes de chutes de cheveux et adoptant une bonne alimentation.

NE PARTEZ PAS SANS VOTRE EBOOK GRATUIT !

et recevez nos affirmations pour réinventer votre vie et la vivre à son plein potentiel.