Notre recherche de motivation

Avec suffisamment de motivation, tout est possible. Sans elle, tout est une bataille difficile. Lorsque tout va bien, être motivé est facile. Lorsque les choses se corsent, c’est une autre histoire. Pour autant, c’est dans des conditions difficiles que la motivation est réellement nécessaire.

Etre motiver dans des conditions difficiles est plus ou moins une question de caractère et de courage. Tout soldat peut se sentir et paraître courageux lors d’un défilé. C’est quand ce même soldat est sur le champs de bataille qu’il découvrira vraiment qui il est. Il en est de même pour chacun d’entre nous lorsqu’on parle de motivation.

La motivation est à la fois notre pire ennemis et notre meilleur amis. C’est un facilitateur et un frein. Notre ami lorsqu’elle nous pousse à l’action et un frein lorsqu’elle nous pousse à procrastiner.

Personne ne peut rester motivé et enthousiaste sur le long terme en regardant un mur. Le mouvement et l’action vont stimuler la production d’adrénaline et d’endorphines. Deux substances naturels très puissantes qui produisent de l’énergie et induisent un sentiment de bien-être et de sérénité.

Une action délibérée monopolise le système musculaire, qui à son tour envoie un signal puissant pour le cerveau lui indiquant que le corps est en contrôle de la situation. L’action est l’antithèse de l’indifférence et l’apathie.

Une action délibérée et ciblée va éloigner l’attention de tout ce qui va mal dans la vie vers une ligne plus productive de la pensée. Cela peut ne pas suffire à changer un état d’esprit négatif et démotivé en une expérience positive et motivée, mais c’est un pas en avant.

La cause principale du manque de motivation est la frustration. Peu de choses sont aussi démoralisantes que les espoirs écrasés et des attentes non satisfaites.

Être prêt ne signifie pas vivre selon la loi de Murphy qui nous dit que tout ce qui est susceptible de mal tourner, tournera nécessairement mal . C’est une pensée inexacte et négative. Être préparé signifie espérer le mieux, mais être prêt pour le pire.

[ctt title=”Être préparé signifie espérer le mieux, mais être prêt pour le pire.” tweet=”Être préparé signifie espérer le mieux, mais être prêt pour le pire.” coverup=”eeYdU”]

Espérer le mieux et être prêt pour le pire est un raisonnement rationnel et sage dans sa forme la plus pure. Cette ligne de pensée vise à se préparer aux pires conséquences et garder la motivation à un niveau élevé.

La motivation peut être préservée en gardant une attitude de gratitude. Quand nous nous concentrons sur toutes les choses qui nous ont été donné, nous avons de nombreuses raisons d’être reconnaissants et motivés.

Winston Churchill nous dit que le succès n’est pas définitif et l’échec pas fatale. C’est le courage de continuer qui compte. Ce sont d’excellents mots à travers lesquels vivre et un excellent mantra à utiliser dans les moments difficiles.

C’est dans nos jours les plus sombres que nous trouvons notre vraie valeur et que nous trouvons ce de quoi nous sommes faits. Un homme vaillant trouvera les moyens d’atteindre de raviver la flamme de l’enthousiasme et de la motivation. Une autre prendra la position de victime et blâmer les autres pour ses problèmes.

Nous avons notre libre arbitre. Le choix nous appartient